Europe - Retour sur le week-end (2) : Doublé sensationnel pour Giovinazzi !

Europe - Retour sur le week-end (2) : Doublé sensationnel pour Giovinazzi !

Après son succés lors de la course longue, Antonio Giovinazzi a récidivé à Bakou en remportant la course sprint du Dimanche. Issue incroyable pour le pilote Prema, qui pointaint au dernier rang à l'issue du premier tour. Scénario rocambolesque, encore marqué par de nombreux crashs où Pierre Gasly, finalement deuxième a aussi flirté avec la victoire !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GP2 Series - Un week-end sensationnel pour Giovinazzi : une pole et deux victoires !
© GP2 Series - Un week-end sensationnel pour Giovinazzi : une pole et deux victoires !
L'Italien de l'équipe PREMA Racing a survécu à une nouvelle course à élimination pour s'adjuger une deuxième victoire en autant de courses. Pourtant, Giovinazzi était tout simplement dernier au passage du premier tour ! La performance est d'autant plus inouie pour un pilote, qui rappelons-le, est encore un rookie.

Matsushita en tête après le premier virage, la Safety-Car très sollicitée !

Au départ, le poleman Daniel De Jong (MP Motorsport) se faisait subtiliser le commandement par Nobuharu Matsushita (ART Grand Prix) qui se jettait idéalement à l'intérieur. Juste derrière, Sean Gelael (Pertamina Campos Racing) perdait aussi le bénéfice de sa deuxième place sur la grille au profit de Matsushita, mais aussi de Mitch Evans (Pertamina Campos Racing) et Oliver Rowland (MP Motorsport). La dégringolade continuait pour le jeune Indonésien qui se faisait également passer par Sirotkin au troisième tour. Dans le même temps, Rowland trouvait l'ouverture sur Evans. Mais le Russe était toujours offensif et s'emparait de la quatrième position face à Mitch Evans.

Au huitième tour, la voiture de sécurité était une première fois de sortie dans cette course sprint. Jimmy Eriksson fermait brutalement la porte à Jordan King dans le premier virage, les deux voitures partant en tête à queue. Eriksson restait dans le mur en marche arrière.

À la relance, Matsushita évitait une première fois le drame en manquant de percuter la Safety Car qui rentrait aux stands ! Le Japonais allumait ses pneus dans le premier virage et créait une certaine confusion, défavorable notamment à Rowland et de Jong qui partaient au large dans l'échappatoire. Matsushita menait alors devant Sirotkin remonté au deuxième rang.
Mais quelques minutes plus tard, Philo Paz Armand percutait à son mur, la voiture de sécurité revenait en piste !

Une relance de course apocalyptique !

Cette fois, Matsushita adoptait une stratégie de remise de gazs bien différente. En zigzaguant jusqu'au dernier moment, le pilote Art Grand Prix a crée un attroupement monstre entre tous les pilotes. Parmi eux, Gustav Malja percutait l'arrière d'Evans au passage de la ligne de restart. Aileron avant cassé, le Suédois de chez Rapax terminait sa course en catastrophe sur Oliver Rowland au premier virage, mais aussi sur Gelael, les emportant tous deux en tête à queue !




Ce redémarrage chaotique redistribuait totalement les cartes. Matsushita était toujours le leader mais Raffaele Marciello (Russian Time) était désormais deuxième. Mais nous n'étions pas au bout de nos surprises !
La troisième relance de cette course fut fatale à ces deux hommes de tête ! Roues bloquées, Marciello tentait un dépassement kamikaze sur Matsushita qui frappa la roue arrière droite de l'Italien. Tous deux se faisaient hara-kiri :Matsushita devait abandonner alors que Marciello repartait en fond de cale.

Le leadership revenait dés lors... à Pierre Gasly, parti 18e ! Mais Giovinazzi était revenu à cet instant (14e Tour sur 21) en deuxième position !

Les deux Prema reviennent de nul part pour la victoire !

Un duel inattendu pour la gagne se dessinait dés lors entre les deux pilotes Prema. Et le pilote de la filière Red Bull s'effrondra, dans le premier virage du dernier tour ! Même privé de DRS, Giovinazzi poussa Gasly à la faute qui ratait son freinage. Toutefois le Français évitait le mur et repartait en deuxième position.

Giovinazzi filait alors vers un succés extraordinaire ! Week-end tout simplement parfait pour le pilote Prema avec une pole, deux victoires mais aussi le meilleur tour en course.

Sergey Sirotkin accompagnait les deux pilotes sur le podium, lui qui a perdu gros lors de l'étrange restart mené par son équipier Matsushita. Jordan King sauvait de son côté l'honneur de Racing Engineering avec sa 4e place (alors que Nato avait du lui abandonner au 10e tour). Artem Markelov prenait la cinqième place malgré une légére collision en fin de course avec Nabil Jeffri (Arden International), septième derrière Canamasas (Carlin). Un deuxième Français figurait dans le Top 10 en la personne d'Arthur Pic huitième. Alex Lynn pour Dams et Kirchoffer pour Carlin prenaient les neuvièmes et dixièmes positions.

Quoi qu'il en soit, au delà des incidents, l'exploit d'Antonio Giovinazzi aura marqué les esprits à Bakou. L'Italien est le premier pilote à remporter deux courses à la suite en GP2 Series... depuis son compatriote Davide Valsecchi, à Bahrein en 2012 !




Voici le classement de cette course :

Pilote EcurieTemps / Ecart Tours
1A. GiovinazziPREMA Racing 44:49.60621
2P. GaslyPREMA Racing+1.76321
3S. SirotkinART Grand Prix+4.17921
4J. KingRacing Engineering+5.67221
5A. MarkelovRUSSIAN TIME+14.80921
6S. CanamasasCarlin+16.15121
7N. JeffriArden International+17.69321
8A. PicRapax+18.24021
9A. LynnDAMS+19.85621
10M. KirchhoferCarlin+22.74521
11R. MarcielloRUSSIAN TIME+23.64521
12L. GhiottoTrident+26.49021
13N. LatifiDAMS+28.86221
14D. De JongMP Motorsport+52.85121
15O. RowlandMP MotorsportDNF20
16N. MatshushitaART Grand PrixDNF13
17M. EvansCampos RacingDNF12
18S. GelaelCampos RacingDNF11
19G. MaljaRapaxDNF11
20P. ArmandTridentDNF9
21N. NatoRacing EngineeringDNF 9
22J. ErikssonArden InternationalDNF7


Bouleversements dans les deux classements généraux !

Ce week-end haletant sera aussi plein de conséquences sur le classement du championnat pilotes.
C'est désormais Artem Markelov qui s'est emparé de la tête du classement avec 54 points contre 49 pour Norman Nato. Giovinazzi remonte lui directement jusqu'au troisième rang avec 46 points. Gasly (45), Marciello (43), Lynn (41), Rowland (34) suivent dans la hiérarchie.

Du côté du classement des équipes, coup double pour Russian Time qui se place également en tête avec 97 points contre 91 pour Prema Racing. Suivent : Racing Engineering (73), ART Grand Prix (64), DAMS (61)

Le prochain rendez-vous GP2 Series est désormais fixé au weekend du 1 au 3 Juillet, en Autriche, sur le Red Bull Ring.
Une manche que manquera Nobuharu Matsushita, suspendu pour ses restarts litigieux à Bakou.
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon