Autriche - Course 1 : Mitch Evans et Sean Gelael signent un doublé pour Campos

Autriche - Course 1 : Mitch Evans et Sean Gelael signent un doublé pour Campos

Au terme d'une course folle, Mitch Evans a remporté la première course du week-end autrichien. Il devance son coéquipier Sean Gelael et Raffaele Marciello.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GP2 Media Service - Doublé pour Campos en Autriche
© GP2 Media Service - Doublé pour Campos en Autriche
La course de GP2 fut à l'image de la fin des qualifications de F1. Ainsi elle est passée par tous les états météorologiques et a même été interrompue par un drapeau rouge.

Au départ, Sergey Sirotkin n'a pas su profiter de sa pole position et a vu les deux pilotes Prema lui passer devant. Si Antonio Giovinazzi a d'abord pris la tête, il a ensuite dû s'incliner face à son coéquipier, Pierre Gasly. Le protégé de Red Bull dominait les débats jusqu'à ce que la pluie se mette à tomber sur la moitié de la piste ! Malheureusement pour lui, le Français est alors parti à la faute et a échoué dans le bac à graviers. Il laisse donc encore passer une occasion de remporter sa première victoire dans la catégorie.

Pendant l'intervention de la voiture de sécurité pour évacuer la voiture de Prema, de nombreux pilotes ont fait le choix de passer par les stands pour passer des pneus intermédiaires, ce qui se révéla un mauvais choix. Au final, le meilleur d'entre eux fut Norman Nato, qui a dû se contenter de la septième place finale.

Une fois que la voiture de sécurité se soit effacée, Antonio Giovinazzi est également parti au large, laissant la tête à son compatriote Raffaele Marciello. Mais ce n'est que partie remise et le double vainqueur de Bakou reprenait les devants quelques tours plus tard.

Néanmoins, les conditions piégeuses ont surpris l'Allemand Marvin Kirchhofer, qui cala au milieu de la piste. Quasiment au même moment, Artem Markelov, qui avait perdu du temps lors de son changement de pneumatiques, est parti à la faute dans le virage de sortie des stands, obligeant les commissaires à interrompre la course pour réparer les dégâts sur la barrière.

C'est ainsi que Mitch Evans se retrouva en tête, juste devant son coéquipier car ils avaient fait le choix de se débarrasser tôt de leurs pneus super tendres. Sean Gelael a dû faire face à la pression de Raffaele Marciello mais celui-ci vit ses pneus super tendres ne pas tenir la distance, ce qui l'a obligé à lever le pied sur les derniers tours.

L'Italien pourra se consoler en prenant la tête du championnat, trois petits points devant Norman Nato et le vainqueur du jour tandis qu'Artem Markelov pointe à quatre unités.

De notre envoyé spécial à Spielberg
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon