GP2 - Le point sur les tranferts

Après une campagne 2016 remportée par Pierre Gasly, le championnat GP2, antichambre "officielle" de la F1, va repartir pour une nouvelle saison à partir du 14 avril à Bahreïn. Comme chaque saison, les mouvements de pilotes entre les différentes équipes du plateau sont nombreux.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Charles Leclerc (Prema) lors des tests post-saison 2016 à Abu Dhabi
Charles Leclerc (Prema) lors des tests post-saison 2016 à Abu Dhabi
À l'heure actuelle, sept pilotes ont été confirmés dans les 10 équipes (11 avec le retour potentiel d'Hilmer Motorsport) que compte le championnat de GP2, tandis que certains pilotes n'ont pas encore été officialisés mais sont fortement pressentis pour certains baquets. Pierre Gasly, qui a remporté le championnat en 2016, ne peut plus prétendre à un baquet dans cette catégorie conformément à la règle qui veut que le champion en titre ne puisse plus participer au GP2 par la suite. Sans baquet disponible en F1, il participera cette année au championnat de Super Formula au Japon.

Les pilotes confirmés

Prema : #1 Charles Leclerc / #2 Antonio Fuoco

Tous deux protégés de la filière de jeunes pilotes Ferrari, champion GP3 en tire pour l'un, 3ème du même championnat pour l'autre, les deux jeunes loups du cheval cabré seront au volant des monoplaces Prema (repeintes en rouge Ferrari pour l'occasion) ayant survolé la saison 2016 aux mains de Pierre Gasly et Antonio Giovinazzi. Ils tenteront à l'image de ces derniers de se battre pour le championnat dès leur première saison, ce qui ne semble pas impossible au vu de leur talent et du niveau de maîtrise impressionnant de l'écurie italienne. Pilote de réserve chez Haas en F1, Leclerc voudra de plus montrer qu'il a sa place dans la catégorie reine en vue de 2018.

Racing Engineering : #3 Louis Delétraz / #4 Gustav Malja

C'est un duo tout neuf que l'on retrouve chez Racing Engineering, avec le vice-champion en titre de la F3.5 V8. Louis Delétraz, et le Suédois Gustav Malja que l'on a vu chez Rapax la saison passée (13ème place au championnat avec 2 podiums). Le Suisse, qui était présent lors de la dernière manche de la saison 2016 chez Carlin, devra confirmer son statut de jeune pilote prometteur, en jouant aux avants postes, tandis que Malja devra confirmer ses grands progrès perçus tout au long de la saison dernière. Toutefois, il semble compliqué que les pilotes Racing Engineering se battent pour le championnat cette saison, à moins d'une surprise.

MP Motorsport : #15 Sérgio Sette Câmara

Seul pilote confirmé pour l'instant chez MP Motorsport, Sérgio Sette Câmara arrive tout droit de la Formule 3 (11ème du championnat 2016) où il n'a pas vraiment brillé malgré le soutien de Red Bull. Le Brésilien persévère toutefois en signant chez MP Motorsport en GP2, notamment grâce à de généreux sponsors, mais pas grâce à Red Bull qui vient de l'évincer de son programme de jeunes pilotes, faute de résultats.

Pertamina Adren : #20 Norman Nato / #21 Sean Gelael

On pensait Norman Nato sur le départ en GP2, force est de constater que le voilà reparti pour une troisième saison dans la catégorie ! Il retrouve l'équipe de ses débuts, Arden, après être passé chez Racing Engineering en 2016 avec 2 victoires pour 5 podiums. Il aura pour mission de faire remonter dans la hiérarchie un team Arden en perdition depuis quelques saisons, finissant bon dernier en 2016 alors que l'équipe s'est battue aux avants-postes par le passé.

À ses côtés, on retrouve l'Indonésien Sean Gelael, soutenu par Pertamina (un pétrolier indonésien, auparavant sponsor de Campos) et Jagonya Ayam (filiale indonésienne de KFC détenue par son père), qui a peu brillé par le passé mais qui semble trouver un peu de constance au fil des saisons. C'est donc un duo avant tout expérimenté que l'on retrouvera chez Arden en 2017.

Les pilotes pressentis

Chez ART, Nobuharu Matsushita voit sa place quasiment acquise grâce au soutien d'Honda. Il devrait être épaulé par Alexander Albon, révélation du championnat GP3, déjà chez ART, en 2016.

Jordan King devrait quant à lui poursuivre en GP2, soit chez Russian Time, soit chez MP Motorsport. Luca Ghiotto serait également un candidat à un baquet Russian Time, bien qu'Artem Markelov poursuivra vraisemblablement avec la structure russe.

De son côté, Oliver Rowland devrait faire son arrivée chez DAMS, aux côtés de Nicholas Latiffi. Enfin, Sergey Sirotkin devrait rester en GP2, sans que l'on puisse avoir une idée de la structure dans laquelle il évoluera en 2017.

Les pilotes sur le départ

Parmi les animateurs du championnat 2016, on notera les départs probables de Raffaele Marciello, qui souhaite devenir professionnel, d'Antonio Giovinazzi, qui devrait occuper le poste de pilote de réserve chez Ferrari en F1, d'Alex Lynn, qui se tourne vers la Formule E avec DS, et de Mitch Evans, qui pilote chez Jaguar en Formule E également.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top