F2 - Monaco - Course 1 : La victoire pour Rowland, la douche froide pour Leclerc

F2 - Monaco - Course 1 : La victoire pour Rowland, la douche froide pour Leclerc

Cruelle désillusion pour Charles Leclerc, contraint à l'abandon alors qu'il était en tête de sa course à domicile. C'est donc Oliver Rowland qui en profite pour rafler la mise.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Zak Mauger/FIA Formula 2 - Victoire surprise de Rowland à Monaco
© Zak Mauger/FIA Formula 2 - Victoire surprise de Rowland à Monaco
La première course de F2 à Monaco s'est disputée sous un soleil radieux et une température de 24°C. Le départ fut retardé d'un tour en raison du calage simultanée de la Prema d'Antonio Fuoco et Sean Gelael.

Charles Leclerc, devant son public, a été en mesure de conserver le bénéfice de sa pole position et conserver la tête au premier virage. Pourtant, Alex Albon avait pris un meilleur départ mais étant situé sur l'extérieur, il dût s'incliner à Sainte-Devote.

Le Monégasque entreprit alors de creuser l'écart, enchainant les meilleurs tours en course afin de creuser l'écart. Mais l'inévitable voiture de sécurité a fait son apparition au 8ème tour lorsque la DAMS de Nicolas Latifi s'est arrêtée en plein milieu du tunnel à cause d'un problème moteur. A ce moment, ART tenta un coup stratégique, en faisant arrêter Alex Albon. Le Thailandais se retrouvait donc 7ème mais toujours premier de ceux avec un arrêt.

Au 11ème tour, la voiture de sécurité s'écartait. Charles Leclerc entreprenait alors de recreuser l'écart sur la concurrence, surtout par rapport à Alex Albon, sa principale menace. Ses adversaires furent alors impuissants à l'entraver dans sa marche en avant puisqu'au 20ème tour, il comptait déjà une bonne avance sur Oliver Rowland, deuxième, et surtout sur Alex Albon avec 25 s. d'avance sur la ligne.

Au moment où Louis Deletraz et Visoiu se rentraient dedans avant l'épingle du Loews, le leader de la course plongeait dans la voie des stands pour observer son propre arrêt. Mais l'accrochage provoquait une nouvelle intervention de la voiture de sécurité, ce qui eut d'importantes conséquences : si Charles Leclerc est bien en mesure de ressortir devant Alex Albon, à l'inverse Oliver Rowland, Artem Markelov et Nobuharu Matsushita profitent de la voiture de sécurité pour ressortir des stands juste devant le héros local.

Celui-ci se retrouve quatrième mais les choses ne s'arrangent pas lorsque la voiture de sécurité s'efface au 25ème tour : il doit de nouveau repasser par les stands car sa roue avant gauche n'est pas correctement fixée ! Mais en repartant, les choses ne s'améliorent pas et les vibrations sont toujours aussi importantes. Il sera donc contraint à l'abandon alors qu'il pensait tenir sa victoire à domicile.

Loin de ses considérations, Oliver Rowland a été en mesure de conserver son bien jusqu'au drapeau à damiers, juste devant Artem Markelov et Nobuharu Matsushita. Le Britannique, protégé de Renault, remporte ainsi sa première course dans la catégorie et surtout revient à seulement trois points du grand perdant du jour.

Classement complet de la course

1. Oliver Rowland (DAMS)
2. Artem Markelov (RUSSIAN TIME)
3. Nobuharu Matsushita (ART Grand Prix)
4. Alexander Albon (ART Grand Prix)
5. Luca Ghiotto (RUSSIAN TIME)
6. Gustav Malja (Racing Engineering)
7. Nyck De Vries (Rapax)
8. Johnny Cecotto (Rapax)
9. Jordan King (MP Motorsport)
10. Sergio Canamasas (Trident)
11. Antonio Fuoco (PREMA Racing)
12. Ralph Boschung (Campos Racing)
13. Sean Gelael (Pertamina Arden)
14. Nabil Jeffri (Trident)
15. Louis Delétraz (Racing Engineering)

De notre envoyé spécial à Monaco
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon