F2 - Autriche - Course 1 : Charles Leclerc poursuit sa domination sur le Red Bull Ring

Nouvelle démonstration de Charles Leclerc lors de la première course de F2 en Autriche. Nicolas Latifi a privé Prema d'un doublé en dépassant Antonio Fuoco à deux tours de la fin.  Icon For Chat#6  2
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Charles Leclerc n'a jamais été inquiété
Charles Leclerc n'a jamais été inquiété
Il l'avait dit, l'Autriche est un de ses circuits préférés, il l'a confirmé : Charles Leclerc n'a laissé aucune chance à ses rivaux pour remporter sa quatrième victoire de la saison. Déjà hier il avait poursuivi sa domination en qualifications puisqu'il poursuit son Grand Chelem dans l'exercice, avec la cinquième pole en autant de séances de qualifications.

Sur la grille, il devançait son coéquipier Antonio Fuoco, très en retrait depuis le début de la saison. En effet, l'Italien a profité de la disqualification du Brésilien Sergio Sette Camara, qui avait effectué le second meilleur temps mais qui avait moins d'un litre de carburant dans son réservoir. Les deux pilotes Prema ainsi que les deux pilotes ART Grand Prix ont fait le choix de partir en pneus mediums alors que leurs principaux rivaux avaient privilégié une stratégie offensive, en partant en montures les plus tendres.

Mais lors du démarrage du tour de formation, Nyck de Vries a calé alors qu'il pouvait avoir de gros espoirs en étant placé 6ème. Le pilote Rapax a alors dû s'élancer depuis la voie des stands. A l’extinction des feux, Charles Leclerc n'a eu aucun mal à défendre sa place et a franchi le premier virage devant son coéquipier. Derrière, Oliver Rowland, deuxième au championnat, a réalisé une très mauvaise opération en se faisant déborder par de nombreux pilotes à cause d'un mauvais envol.

Les pneus tendres ont prouvé que leur durée de vie était limitée puisque les premiers passages par les stands ont eu lieu dès le septième tour. La première salve était déjà terminée au 9ème des 40 tours. Cela laissait donc le champs libre aux pilotes de tête. Peu à peu, Charles Leclerc a creusé l'écart sur son coéquipier, qui se retrouvait sous la menace d'Alexander Albon encore convalescent après sa chute à vélo qui l'a privé du week-end de Bakou.

Antonio Fuoco fut le premier des pilotes en mediums à s'arrêter, à dix tours de la fin. Il repartait alors derrière Oliver Rowland, qui tenait alors la seconde place. Mais l'Italien profitait de la fraicheur de ses pneumatiques pour repasser le Britannique et reprendre la seconde place. Mais Nicholas Latifi, le deuxième pilote DAMS, a su parfaitement gérer ses gommes jusuq'au bout, ce qui lui a permis de dépasser successivement son coéquipier et Antonio Fuoco et ainsi signer un troisième podium consécutif, après ceux de Bakou.

Ralph Boschung a terminé en 7ème position, derrière les trois équipes de tête, juste devant Artem Markelov tandis que Jordan King et Sean Gelael ont complété le top 10.
Partager
 Icon For Chat#6  2 commentaires

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 8 Jul. 2017, 18:20

    Charles Bianchi semble dominer le championnat de la tête et des épaules. Qu'il le remporte à la fin de la saison, qu'on lui donne du roulage en essais post-grand-prix et on aura un aperçu des plans ourdis pour le propulser en F1. Le seul souci, c'est qu'il est dans la même filière que Giovinazzi (Ferrari). Bien sûr, Mercedes a "placé" deux poulains mais le nombre de places n'est pas extensible et les clients de Ferrari au nombre de ... 1 ! En tout cas, avec Gasly, nous avons là les trois postulants les plus crédibles, devant Sirotkin, par exemple...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 8 Jul. 2017, 20:33

    Leclerc... Bianchi... Cela ressemble fort à un lapsus révélateur !


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top