La Formule 2 fait elle aussi son grand retour ce week-end en Autriche

La Formule 2 fait elle aussi son grand retour ce week-end en Autriche

La saison aurait dû débuter le 21 mars dernier à Bahreïn, mais la crise sanitaire du coronavirus a forcé les organisateurs à repousser le début du championnat. A côté de la Formule 1, on retrouve donc ce weekend la Formule 2 en Autriche sur le circuit de Spielberg.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© F2 - la Formule 2 reprend ce week-end
© F2 - la Formule 2 reprend ce week-end
À l'image de la Formule 1, la Formule 2 a pris elle aussi son mal en patience et adapter son calendrier. Il a été décidé de coller au maximum au calendrier 2020 de la catégorie reine. La F2 va donc accompagner la F1 sur huit événements à partir du Grand Prix d’Autriche ce weekend, jusqu’à celui d’Italie les 5 et 6 septembre prochain.
Cependant les organisateurs de la F2 ne veulent pas que le championnat s’arrête à Monza, ils espèrent pouvoir poursuivre la saison en Europe. Des pistes comme celles du Mugello ou d’Imola en Italie ainsi que celle de Portimao au Portugal pourraient accueillir la F2 cet automne.

ÉvènementsCircuitsDates
1Grand Prix d'AutricheSpielberg4 et 5 juillet
2Grand Prix de StyrieSpielberg11 et 12 juillet
3Grand Prix de HongrieHungaroring18 et 19 juillet
4Grand Prix de Grande-BretagneSilverstone1 et 2 août
5Grand Prix du 70eme anniversaireSilverstone8 et 9 août
6Grand Prix d'EspagneCatalunya15 et 16 août
7Grand Prix de BelgiqueSPA-Francorchamps29 et 30 août
8Grand Prix d'ItalieMonza5 et 6 septembre


Transferts et nouveaux venus



Concernant les pilotes, il y a eu beaucoup de transferts cet été.

Parmi les pilotes engagés en F2 l’année dernière, huit d’entre eux changent d’écurie.

- Le pilote Français Giuliano Alesi quitte Trident pour BWT HWA Racelab, l’ancienne écurie d’Anthoine Hubert.

- Marino Sato rejoint l’écurie Trident après son passage en 2019 chez Campos.

- Callum Ilott quitte Sauber Junior Team pour rejoindre UNI Virtuosi Racing.

- Sean Gelael quitte l’écurie Préma Racing pour l’écurie française Dams.

- Le Suisse Louis Délétraz quitte Carlin pour Charouz Racing System.

- Nobuhara Matsushita quitte Carlin pour l’écurie MP Motorsport.

- Nikita Mazepin part de l’écurie française Art Grand Prix.

- Luca Ghiotto quitte Uni Virtuosi Racing pour Hitech Grand Prix.

Certains de ces pilotes feront office de vétérans cette année, en effet le Japonais Nobuhara Matsushita et l’Indonésien Sean Gelael entameront leur sixième saison en F2. De son côté l’Italien Luca Ghiotto prétendant au titre l’année dernière débutera sa 5ème saison dans l'anti-chambre de la F1. L’ancien protégé de la filière Renault, Jack Aitken entamera lui sa 3ème saison, avec cette fois-ci le soutien de Williams. Celui qui fera office d’ultime vétéran sera le pilote russe Artem Markelov (116 courses et 9 victoires) qui entamera sa 7ème saison en Formule 2.

Le championnat de Formule 2 accueillera cette année de nombreux nouveaux pilotes. Certains sont plus inexpérimentés alors que d’autres visent déjà les premières places.

- Robert Shwartzmann, champion de F3 l’an passée intégrera l’écurie Prema Racing au côté de Mick Schumacher.

- Marcus Armstrong, arrivé second l’année dernière en F3 intégrera l’écurie française Art Grand Prix.

- Christian Lundgaard fera lui aussi ses débuts en F2 chez Art Grand Prix.

- Guilherme Samaia commencera dans l’écurie Campos Racing.

- Yuki Tsunoda également issu de la F3, fera ses débuts chez Carlin

- Jehan Daruvala sera quant à lui lancé en F2 chez Carlin.

- Pedro Piquet, fils du célèbre triple champion du monde de formule 1 Nelson Piquet, fera ses débuts chez Charouz Racing System.

- L’ancien protégé de la filière Red Bull Junior team, Dan Ticktum est engagé en F2 avec l’écurie DAMS.

- Felipe Drugovitch fera ses débuts chez MP Motorsport.

Mick Schumacher fils du septuple champion Allemand de F1 aura fort à faire cette année, en effet il sera coéquipier du russe Robert Shartzmann pilote de la Ferrari Driver Academy (FDA), champion en titre de F3.

Un autre duel de rookies sera lui aussi à suivre de près, ce sera celui entre le néo-zélandais Marcus Armstrong pilote du FDA et le Danois Christian Lundgaard protégé de Renault. Ils feront leurs débuts dans une écurie de pointe, Art Grand Prix qui avait amené l’année dernière son pilote Nick de Vries au titre de champion de F2.

Si certains pilotes font donc leurs débuts en F2, d’autres devront confirmer ou hausser leur niveau s’ils veulent un jour intégrer la formule 1. Mick Schumacher, pensionnaire de la Ferrari Driver Academy, devra en effet montrer cette année qu’il a les épaules solides pour espérer un jour accéder la F1.

Un autre pilote sera observé de près, le pilote Chinois Guanyu Zhou protégé de Renault, toujours engagé pour l’écurie anglaise UNI-Virtuosi, seconde au championnat de Formule 2 2019. S’il n’entame que sa deuxième saison en F2, les yeux seront tournés vers lui car son nom fait partie de la short-list des pilotes pouvant remplacer Daniel Riccardo chez Renault.
Il faudra donc s’attendre à une saison condensée mais riche en batailles au vu des enjeux présents cette année.

À noter que la F2 voit apparaître une nouvelle écurie : Hitech Grand Prix, engagée en F3 depuis 2016. De son côté, le Charouz Racing System reprend la suite du Sauber Junior Team. Enfin BWT Arden devient BWT HWA Racelab pour cette saison 2020.

EcuriesPilotes
1 DamsSean Gelael / Dan Ticktum
2 UNI-VirtuosiGuanyu Zhou / Callum Ilott
3 ART Grand Prix Marcus Armstrong / Christian Lundgaard
4 Carlin Yuki Tsunoda / Jehan Daruvala
5 Campos Racing Jack Aitken / Guilherme Samaia
6 Charouz Racing SystèmLouis Delétraz / Pedro Piquet
7 MP Motorsport Nobuharu Matsushita / Felipe Drugovich
8 BWT HWA Racelab Artem Markelov / Giuliano Alesi
9 Prema Racing Mick Schumacher / robert Shwartzman
10 Trident Roy Nissany / Marino Sato
11 Hitech Grand Prix Nikita Mazepin / Luca Ghiotto


Les nouveautés en F2 pour la saison 2020



La monoplace équipée du châssis Dallara restera la même que celle de l’an passé, tout comme le moteur, un V6 3.4L de 620 chevaux Mecachrome.

La nouveauté viendra des pneus et des jantes, en effet la F2 inaugure le passage des jantes 18 pouces en monoplace. Cette année fera office de test pour le manufacturier Italien Pirelli qui doit logiquement apporter ses jantes 18 pouces en F1 à l’horizon 2022.

Cette nouveauté apporté à la F2 pourrait être pour les pilotes engagés un grand avantage dans le futur si ils passent en F1. En effet si visuellement la voiture semble être très proche de celle de l'année dernière, techniquement ces nouvelles jantes vont apporter du fil a retordre aux pilotes. les réglages ne seront plus du tout les mêmes que ceux utilisés l'année dernière.

Enfin, suite à l’accident et au décès l’année dernière en Belgique du pilote Français Anthoine Hubert, la FIA a tenu à lui rendre hommage en retirant son numéro, le 19.



    Sur F2

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up