Logo Actu Premium Premium

Interview : Avant le Grand Prix de Monaco, Victor Martins s'exprime sur ses débuts en Formule 2 et son avenir

F2. A l'occasion du Grand Prix de Monaco, Victor Martins a accepté de répondre aux questions de Motors Inside. Le pilote de l'équipe ART est notamment revenu sur son début se saison, sa transition entre la F3 et la F2 et sa relation avec Théo Pourchaire.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Victor Martins vit sa première saison de Formule 2.
© Alpine / Victor Martins vit sa première saison de Formule 2.

Comment vis-tu la collaboration avec Théo (Pourchaire) depuis vos débuts ?

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Très bonne. Quand j'ai débuté en karting, on a été un peu l'un contre l'autre. Mais quand j'y repense, on a tout le temps été l'un contre l'autre dans mes premières courses nationales. On se connaissait, mais on était adversaire. On essayait de se battre l'un contre l'autre et contre les autres pilotes. On n'avait pas forcément de relation entre nous deux. Mais tout se passait bien. Je me rappelle que dès le plus jeune âge, ça me poussait à être meilleur et à travailler pour pouvoir le battre lui et les autres.

On est ensuite passé au niveau international en 2016, où il était dans une équipe usine, moi dans une équipe belge, en OK-Junior. On a fait toute l'année contre mais il y avait un niveau de fou donc ce n'était pas que contre lui que je roulais. Mais la relation a toujours été bonne. On n'a jamais eu de problèmes mis à part la première fois où on s'est retrouvé sur la piste et qu'on s'est accroché pendant des essais. Il n'y a jamais eu de problème mais il y a toujours eu cette rivalité où on veut être meilleur que l'autre.

On n'a jamais trop roulé ensemble ou contre en monoplace. Il y a toujours eu une catégorie d'écart, quand j'étais en F4, il était dans sa dernière année de karting. Quand je suis passé en Formule Renault, lui venait de passer en F4. Je suis resté en Formule Renault et lui est passé directement en F3. On n'a pas eu de vrais moments où on a roulé contre. Cette année, ce sont les retrouvailles. C'est sympa car on se connait bien, on a beaucoup d'estime au niveau pilotage l'un pour l'autre.

Lire la suite pour 443€ 20 (engagement 12 mois)
Cet article est premium. En l'achetant, vous nous aidez à financer notre rédaction.
Créer un compte
J'ai un déjà compte
8 caractères minimum : 1 minuscule, 1 majuscule et 1 chiffre.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut