Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Grand Prix de Belgique Course principale : Vesti out, Pourchaire nouveau leader

F2. La course principale de F2, à Spa, a proposé un scénario fou : Frederik Vesti out, Jack Doohan s'est imposé au nez et à la barbe de Théo Pourchaire, qui a tout de même repris la tête du championnat !

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Jack Doohan n'a fait qu'une bouchée de Théo Pourchaire, avec ses pneus tendres.
© virtuosi / Jack Doohan n'a fait qu'une bouchée de Théo Pourchaire, avec ses pneus tendres.

Incroyable coup de théâtre dès le départ ! Frederik Vesti, leader du championnat, s'est sorti juste avant le virage des Combes, pendant le tour de mise en grille ! La piste étant encore très piégeuse, le Danois de chez Prema a dû regarder ses adversaires depuis son garage.

Théo Pourchaire, son plus proche poursuivant, n'en demandait pas tant et a hérité d'une place supplémentaire...tout comme Victor Martins, 3e sur la grille, qui n'avait plus qu'Oliver Bearman, l'autre Prema, devant lui à poursuivre.

Contrairement à la F1 pendant le sprint, la F2 a pu profiter de conditions favorables pour un départ arrêté. Victor Martins s'est complètement loupé, Théo Pourchaire pas du tout ! L'Azuréen s'est d'emblée lancé à la poursuite de Bearman.

Dennis Hauger et Ayumu Iwasa, deux protégés de Red Bull, se sont accrochés après les Combes, décidément porte malheur : le Norvégien n'a pu repartir, le Japonais a perdu sa suspension arrière et la Safety Car est entrée en piste.

Relance agitée

La voiture de sécurité n'a pris que deux tours pour intervenir et a relâché la meute au 3e tour. Bearman ne s'est pas laissé impressionner et a contenu la vigilance de Théo Pourchaire.

Roy Nissany, toujours pas convaincant, a envoyé Arthur Leclerc en travers dans le Raidillon. Un sacré gâchis, quand bien même les voitures étaient hors Top 10. Leclerc a évité le mur de justesse, mais il en était quitte pour une crevaison.

Théo Pourchaire, lui, a appuyé sur le champignon dès le 5e tour en menaçant Oliver Bearman. Le Britannique pouvait profiter de la "monotrajectoire" du circuit pour que le Français ne puisse pas passer.

Victor Martins était aux prises avec Enzo Fittipaldi, vainqueur du sprint samedi, tandis que Clément Novalak, en tentant un pari, s'est décalé en stratégie, en mettant des tendres. Isack Hadjar, lui, se battait péniblement dans le Top 10...avant d'abandonner sur une sortie de piste.

Bagarre en paquet

Lors des arrêts aux stands, Oliver Bearman et Théo Pourchaire se sont arrêtés, tandis qu'Enzo Fittipaldi est resté en piste. Et ART Grand Prix a fait un travail fantastique en permettant au Tricolore de repartir devant !

Bearman a pu, de justesse, rependre sa 2e place, tandis que Victor Martins a gâché une chance de podium : son excès de vitesse dans les stands lui a valu cinq secondes de pénalité.

Derrière, Juan Manuel Correa et Jack Crawford se sont accrochés aux Combes et la Safety Car a été déployée. Le gros coup a été réalisé par Jack Doohan, provisoirement en tête, qui a profité de la neutralisation pour s'arrêter.

La course a failli être relancée au 18e tour, puis est restée deux tours pour dégager la voiture du rookie Mason. Au 20e tour, les hostilités ont été relancées.

Intenable Doohan

Les pilotes s'étant arrêtés tard ont menacé les meneurs avec les pneus tendres : difficile pour Théo Pourchaire de résister à la furie de l'Australien.

Victor Martins s'est fait une grosse frayeur aux Combes en essayant de dépasser Bearman : le Britannique a failli envoyer le Français de chez ART en tête à queue.

Pourchaire, lui, a tenté de repasser devant Doohan, qui disposait du DRS. Rien à faire : le protégé d'Alpine s'est imposé par la malice et a privé Théo Pourchaire d'une deuxième victoire. Qu'à cela ne tienne, le natif de Grasse a repris la tête du championnat !

Victor Martins, pénalisé de cinq secondes, a terminé au 5e rang, Hadjar et Novalak ont abandonné.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Grand Prix de Belgique

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut