Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Isack Hadjar pénalisé, perd sa première victoire en F2 à Melbourne

F2. La décision des commissaires était attendue après la course sprint de Formule 2 à Melbourne. Une série de pénalités ont été attribuées à divers pilotes en raison d'incidents survenus pendant la course et lors du départ et le français, Isack Hadjar qui avait remporté sa première victoire de F2, prend 10 secondes de pénalité et termine donc hors du podium.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Isack Hadjar sur le podium perd tout aujourd'hui après cette pénalité.
© Red Bull content pool / Isack Hadjar sur le podium perd tout aujourd'hui après cette pénalité.

Le pilote français Isack Hadjar, Campos Racing, s'est vu infliger une pénalité de dix secondes pour avoir provoqué une collision au départ de la course. Cette collision impliquait également son coéquipier Josep María Martí et Gabriel Bortoleto (Invicta Racing).

Après avoir consulté les pilotes concernés et analysé les vidéos de la course, il a été établi que « Hadjar a brusquement changé de direction vers la droite dans le but de dépasser Roman Stanek. » D'après les commissaires, il n'a pas remarqué que Martí était déjà partiellement à sa hauteur. Cette manœuvre a forcé Martí à se décaler également vers la droite, entraînant un contact avec Bortoleto et causant une seconde collision. Les commissaires de course ont jugé Hadjar principalement responsable, ce qui lui a valu sa pénalité, étonnante pour un fait de course lors des toutes premières secondes du départ.

« Le pilote de la voiture 20 a expliqué qu'il s'était à peine écarté du côté gauche de la piste quand il a fait contact avec la voiture 21. Il a également admis ne pas avoir vu son coéquipier à ses côtés. » explique la FIA par communiqué.

Les commissaires ont détaillé également leur décision : « Les preuves vidéo ont montré que quelques secondes après le début de la course, la voiture 20 s'est déplacée de manière significative vers la droite pour dépasser la voiture devant lui (voiture 23) sans réaliser que la voiture 21 avait une partie importante de sa voiture à son niveau. Ce mouvement a obligé la voiture 21 à se décaler légèrement vers la droite pour éviter une collision. En conséquence, la voiture 21 a fait contact avec la voiture 10. Un second contact a eu lieu entre les voitures 20 et 21. »

« Les commissaires ont déterminé que la voiture 20 était principalement responsable de la collision et ont décidé d'imposer une pénalité de 10 secondes plus 2 points de pénalité. »

En conséquence de cette pénalité, Hadjar perd sa première victoire et rétrograde à la sixième position, ce qui permet à Roman Stanek (Trident) de s'emparer de la tête. Dennis Hauger (MP Motorsport) monte à la deuxième place et Kush Maini (Invicta Racing) complète le podium en troisième position. Cette ascension permet également à Maini de se hisser à la troisième place du classement des pilotes, cumulant ainsi 33 points après déjà 5 courses de F2 cette saison, la 6ème étant demain à Melbourne.

Ollie Berman également sancitonné

Oliver Bearman, pilotant pour PREMA Racing et ayant remplacé en F1 Carlos Sainz il y a deux semaines, a également reçu une sanction de dix secondes pour avoir poussé Joshua Duerksen (PHM AIX Racing) en dehors de la piste. Les commissaires, après avoir entendu les témoignages des pilotes et visionné les preuves vidéo, ont constaté que Bearman, bien qu'il ait adopté une conduite contrôlée, n'a pas laissé suffisamment de place à Duerksen à la sortie du virage 4.

« En approchant du virage 4, la voiture 3 a tenté de dépasser à l'intérieur de la voiture 24. Les preuves vidéo montrent que la voiture 3 était à côté de la voiture 24 à l'entrée du virage, à l'apex et à la sortie du virage 4. Après avoir longuement considéré la situation, les commissaires ont déterminé que la voiture 3 était conduite de manière sûre et contrôlée, mais qu'elle n'a pas laissé un espace juste et acceptable pour la voiture 24 à la sortie du virage, comme l'exigent les Directives sur les Standards de Conduite. » explique la FIA.

Cette infraction fait chuter Bearman de la huitième à la quinzième place, propulsant Zak O'Sullivan d'ART Grand Prix en huitième position et lui octroyant ainsi le dernier point disponible de la course sprint. A noter que Bearman écope également de 2 points de pénalités sur sa licence.

Le local, Jak Crawford pénalisé sur la grille de la course longue

Enfin, Jak Crawford a écopé d'une pénalité de cinq places sur la grille pour la course principale du lendemain. Les commissaires ont découvert que lors des qualifications, il avait rendu inutilisables pour des raisons de sécurité les pneus arrière gauche de deux jeux de composés "option". Cette situation n'étant pas considérée comme résultant d'une force majeure, la voiture numéro 7 s'est trouvée en infraction avec le règlement sportif. Crawford partira donc avec un désavantage de cinq places lors de la course principale, où l'utilisation des pneus est cruciale en terme de stratégie.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Grand Prix d'Australie

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut