Formule E - Les écuries et les pilotes de la saison 2014-2015

Des grandes entreprises, des sponsors importants, treize anciens pilotes de F1 et des stars actuelles de l'Endurance, c'est le cocktail détonant proposé par la grille de la Formule E que nous vous invitons à découvrir en détails.  Icon For Chat#6  9
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© FIA / Formula E - Un plateau intéressant !
© FIA / Formula E - Un plateau intéressant !
Après avoir découvert la discipline et son calendrier, nous vous proposons de découvrir ses principaux acteurs, les écuries et leurs pilotes.

Sur ce plan, le plateau de la Formule E est relativement original vis-à-vis d’autres disciplines faisant courir des monoplaces : bien sûr, les catégories dites inférieures ont souvent vocation à servir de marchepieds aux jeunes talents et n’ont pas la promotion de ce championnat qui est, au même titre que la F1, le WRC ou l’Endurance, une catégorie estampillée FIA.

Toutefois, force est de constater que la discipline a su attirer des noms : ainsi, treize pilotes sur vingt ont déjà disputé un Grand Prix en Formule 1 et une grande majorité a eu l’occasion de rouler dans une F1. La plupart d'entre eux ont aussi connu une expérience en Endurance, aux 24 heures du Mans notamment.

Plus encore, certains d’entre eux sont de véritables valeurs sûres du sport automobile mondiale, à l’image des "anciens" que sont Jarno Trulli, Nick Heidfeld ou encore Stéphane Sarrazin mais aussi des plus jeunes comme Sébastian Buemi ou Lucas di Grassi.

Amlin Aguri (Japon)


Takuma Sato / Antonio Félix da Costa #55
Katherine Legge #77
Amlin Aguri
Aguri n’est bien sûr pas un nom inconnu dans le monde du sport automobile : en effet, Aguri Suzuki avait été le premier pilote japonais à monter sur un podium en F1, lors du GP du Japon 1990. Plus tard, dans les années 2000, il fondera même sa propre écurie de Formule 1 – Super Aguri – présente de 2006 à début 2008 sur les grilles de F1, pour un total de 4 points inscrits. Pour son arrivée en Formule E, il s’est associé à Amlin, compagnie mondiale d’assurance, qui sponsorise notamment le Challenge Européen de rugby.

Coté baquets, si la Formule 1 est en quête d’une femme pilote, la Formule Électrique en accueillera deux dont la première est Katherine Legge (34 ans). La Britannique a effectué des essais privés en 2005 avec Minardi F1 Team et a fait la majorité de sa carrière au États-Unis en Champ Car et en IndyCar, entrecoupée par un passage en DTM. Elle devrait avoir pour coéquipier Antonio Félix da Costa (23 ans) : le jeune Portugais est pilote d’essai chez Red Bull Racing en F1. Après plusieurs années dans les catégories inférieures (Formule Renault 3.5), il participe en 2014 au championnat DTM. D'ailleurs, retenu par ses obligations avec BMW, il laissera sa place, au moins à Pékin, au Japonais Takuma Sato, qui avait couru pour Super Aguri en F1 notamment.

Andretti Autosport (USA)


Franck Montagny #27
Charles Pic #28
Andretti Autosport
Dirigée par Michael Andretti – fils du champion du monde de F1 en 1978 Mario Andretti –, lui-même ancien pilote en catégorie reine pour McLaren, l’écurie américaine a relevé le défi de l’électrique. Son patron peut se targuer d’avoir, outre-Atlantique, un palmarès long comme le bras en monoplace : quatre titres en IndyCar, deux titres en Indy Lights et trois victoires dans les 500 miles d’Indianapolis, où l’équipe est basée.

Ce sont deux anciens pensionnaires français de la Formule 1 qui seront dans les baquets d’Andretti Autosport. Consultant pour Canal+ sur les Grands Prix de F1, Franck Montagny (36 ans) découvrira le championnat de Formule E après avoir connu la discipline reine en comme pilote essayeur chez Renault puis comme titulaire en 2006 – 7 GP pour Super Aguri –, il a notamment roulé au Mans avec Peugeot mais aussi en IndyCar avec… Andretti ! L’autre pilote n’est autre que Charles Pic (24 ans), pilote en F1 pour Marussia en 2012, Caterham en 2013 et actuel troisième pilote de l'écurie Lotus.

Audi Sport ABT (Allemagne)


Lucas di Grassi #11
Daniel Abt #66
Audi Sport ABT
Cinq titres en DTM, c’est le palmarès qui impose le respect de l’écurie ABT, fondée par Johann Abt, qui continue dans la monoplace après des passages en Formel ADAC et en Formule 3. Comme en tourisme allemand, où ABT est son écurie d’usine, Audi donnera son nom à la structure engagée en championnat du monde électrique.

Au volant des voitures, l’on retrouvera Lucas di Grassi (30 ans), pilote brésilien qui a participé à la saison 2010 de F1, au volant d’une Virgin, puis qui a intégré, en 2012, le programme d’Audi en Endurance, participant aux deux dernières éditions des 24 heures du Mans. Il fut aussi pilote essayeur pour Pirelli en 2011 et pour la Formule E en 2012-2013. Son coéquipier sera Daniel Abt (21 ans), le fils du directeur de l’écurie Hans-Jurgen Abt, qui termine actuellement sa seconde saison en GP2 après avoir terminé 2ème du GP3 en 2012.

China Racing (Chine)


Nelson Piquet #88
Ho-Pin Tung #99
China Racing
Ce n’est pas la première expérience en monoplace pour la structure qui avait participé en 2004 au championnat A1GP, sur autorisation du ministre des sports chinois. Par la suite, l’écurie s’est développée et a concouru en Superleague Formula et en FIA GT1. Dirigée par Steven Lu et Yu Liu, l’écurie sera managée par Adrian Campos, propriétaire d’une équipe de GP2.

Encore un ancien pensionnaire de la F1 au volant, puisque Nelson Piquet Jr. (29 ans) a été engagé par l’écurie chinoise pour cette première saison. De son passage d’un an et demi en Formule 1 chez Renault, ne reste que le scandale du « Crashgate » du Grand Prix de Singapour 2008. Le Brésilien avait toutefois signé un podium, en 2008, en Allemagne. Après la F1, il s'est tourné vers la NASCAR outre-Atlantique. Il aura pour coéquipier le Chinois Ho-Pin Tung (31 ans) ancien pilote essayeur chez Renault F1 Team en 2009 et qui a participé au Mans en 2013 et 2014.

Dragon Racing (USA)


Oriol Servià #6
Jérôme d’Ambrosio #7
Dragon Racing
La structure américaine fondée en 2006 et dirigée par Jay Penske – fils du célèbre Roger Penske, figure emblématique du sport automobile aux Etats-Unis – n’est pas nouvelle en monoplace puisqu’elle a couru dès 2007 les 500 miles d’Indianapolis et dès 2009, elle a été inscrite à temps complet dans le championnat IndyCar. En 2014, elle engageait Sebastian Saavedra et Sébastien Bourdais.

Comme quasiment toutes les écuries de Formule E, Dragon fera confiance cette saison à un ancien pilote de Formule 1, le Belge Jérôme d’Ambrosio (28 ans), pilote pour Virgin en 2011 et pour Lotus lors du GP d’Italie 2012. Oriol Servià (40 ans) sera l’autre pilote de l’écurie : l’Espagnol a effectué quasiment toute sa carrière aux Etats-Unis, faisant ses classes en Indy Lights avant de découvrir le Champ Car en 2000 – terminant vice-champion en 2005 – puis l’IndyCar en 2008.

e.dams Renault (France)


Nicolas Prost #8
Sébastien Buemi #9
e.dams Renault
Seule écurie tricolore dans la discipline, e.dams n’est autre que le bébé de Jean-Paul Driot, fondateur de l’écurie Dams notamment présente en GP2 et en Formule Renault 3.5 (révélant entre autres Romain Grosjean et Kevin Magnussen), et d’Alain Prost, quadruple-champion du monde de Formule 1. Les deux hommes se sont associés et ont reçu le soutien de Renault.

Du côté des pilotes, l’on retrouve Nicolas Prost (33 ans), qui a fait son apprentissage dans les catégories inférieures comme la Formule 3 ou la Formule 3000 en monoplace mais est aujourd’hui spécialisé dans l’Endurance. Il a aussi été pilote essayeur pour Lotus F1 en 2013. Son coéquipier, Sébastien Buemi (25 ans) a effectué 3 saisons de Formule 1 dans l’écurie Toro Rosso. Débarqué en 2011, le Suisse est devenu pilote essayeur Red Bull et, en parallèle, a rejoint le programme de l’écurie Toyota en Endurance.

Mahindra Racing (Inde)


Karun Chandhok #5
Bruno Senna #21
Mahindra Racing
Président d'une multinationale spécialisée dans le développement et la production de véhicules électriques – Mahindra Reva Compagny – qui pèse 16,2 milliards de dollars et emploie plus de 180 000 personnes dans le monde, l’homme d’affaires indien Anand Mahindra s’est lancé dans la Formule E après avoir créé sa structure dans le Championnat du monde de moto, catégorie Moto3.

L’écurie accueillera un pilote indien, Karun Chandhok (30 ans), ancien pensionnaire de la F1 avec HRT lors de la saison 2010 (10 GP) et Team Lotus en tant que pilote essayeur pour la saison 2011. En 2012, il s’est engagé en Championnat du monde d’Endurance, avec JRM. Il retrouvera, chez Mahindra, un de ses coéquipiers en Formule 1, chez HRT, en la personne de Bruno Senna (30 ans), qui fut aussi pilote pour Renault et Williams. Son meilleur résultat est une 6ème place en 2012. En 2013 et 2014, il s’est engagé en Endurance avec Aston Martin.

Trulli Formula E Team (Suisse)


Jarno Trulli #10
Michela Cerruti #18
Trulli FE
Inscrite de dernière minute, l’écurie basée en Suisse a été fondée par l’ancien vainqueur de Grand Prix en F1 Jarno Trulli (40 ans). L’ancien pilote Prost, Renault ou Toyota a disputé 256 courses en catégorie reine dans sa carrière et s’est reconverti en homme d’affaires dans certains domaines comme le vin ou l’immobilier. Son objectif, en participant en tant que propriétaire-pilote, est d’aider au développement d’une technologie de rechargement sans branchement des véhicules électriques qu’il espère pouvoir implémenter dès la deuxième saison, quand la Formule E ne sera plus monotype.

L’écurie aura un duo 100% italien puisque Trulli Team alignera l’autre femme de la discipline, Michela Cerruti (27 ans), actuellement 6ème du championnat Auto GP. Jarno Trulli n’hésite pas à faire son éloge : il la considère comme « une jeune star montante » avec « une grande marge de progression ».

Venturi (Monaco)


Nick Heidfeld #23
Stéphane Sarrazin #30
Venturi
Basée à Monaco, l’écurie Venturi est née de l’association entre le constructeur de voitures français Venturi Automobiles – spécialisé exclusivement depuis 2000 dans les véhicules électriques, détenant notamment le record de vitesse (495 km/h) pour une voiture électrique – et l’acteur américain Leornardo DiCaprio, très impliqué dans les questions environnementales. La structure a d’ores-et-déjà annoncé qu’elle construirait son propre véhicule pour la saison 2015-2016, en basant son groupe motopropulseur sur celui de 3000 chevaux du Venturi VBB-3 qui tentera d’atteindre le record de 700 km/h en 2015.

Deux pilotes expérimentés ont été choisis par l’écurie : Nick Heidfeld (37 ans), qui possède une carrière remplie en F1 où il a conduit pour Prost, Sauber, Jordan ou encore Williams, signant 13 podiums. Il s’est par la suite tourné vers l’Endurance. Son coéquipier sera Stéphane Sarrazin (38 ans), pilote multicarte qui a connu le WRC, la Formule 1 (1 GP) mais qui s’est surtout illustré en Endurance, avec Peugeot ou Toyota.

Virgin Racing (Royaume-Uni)


Sam Bird #2
Jaime Alguersuari #3
Virgin Racing
Dirigée par Alex Tai, impliqué dans plusieurs projets pour l’entreprise Virgin – fondée par Richard Branson – dans les domaines de l’aviation, de l’espace ou dans la course automobile, l’écurie britannique a pour objectif de continuer à s’impliquer dans des projets innovants et la Formule E correspond bien à cela. Elle revient aussi en monoplace après le court passage en F1 en 2010 et 2011 de l’équipe Virgin Racing, devenue Marussia.

Un autre pilote connu du monde de la F1 courra pour les couleurs de la structure britannique, il s’agit de Jaime Alguersuari (24 ans), ancien pilote Toro Rosso de 2009 à 2011, où il a été le coéquipier de Sébastien Buemi. Il fera équipe avec Sam Bird (27 ans), 3ème de la Formule Renault 3.5 en 2012 puis 2ème du GP2 en 2013 et ancien pilote essayeur chez Mercedes.

Les derniers essais d'avant-saison à Donington, le 19 août 2014





Crédits photos :
- FIA / Formula E
- Audi Sport ABT
Partager
 Icon For Chat#6  9 commentaires

    Icon For Contact#1
    Néos, 11 Sep. 2014, 23:29

    Enfaite la Formule pratique le développement durable même avec les pilotes. Ceux que la F1 n'a pas voulu la FE les récupères ^^(mis à part Trulli et Heidfeld) Avec tout le respect que je dois à ces pilotes.


    Icon For Contact#1
    darkmika31, 12 Sep. 2014, 1:42

    @Neos : Exact, d'ailleurs il y aura une nouvelle écurie de Formule E la saison d'après : E-gueule Racing (et non Eagle Racing), avec comme pilotes Jean-Eric Vergne & Grincheux, le 7e nain, et des sponsors bien chiants, genre des comptables. Vous ajoutez un team principal antipathique à souhait, Cyril Abitboul fera parfaitement l'affaire, et tiens Renaud Derlot à la communication. Et hop, vous avez débarrassé le paddock F1 de quelques têtes à claques, tout en faisant un geste pour la planète en les recyclant. Du coup, interview de l'inutile Laurie Delhostal : - Alors Jean-Eric, encore battu par Grincheux, aujourd'hui ? - Ben ouais, mais c'est pas ma faute, c'est un nain, je pèse 40kg de plus que lui, et je porte un casque alors que lui il a seulement un bonnet, c'est pas juste. - Ok, mais bon, il finit quand même devant vous, alors que c'est sa 1e saison, et qu'il partait de la dernière place sur la grille après une pénalité pour changement de moteur ?! - Il y a un truc qui marche pas sur ma voiture depuis 3 ans, mais alors quoi ? Aucune idée, c'est un week-end noir à oublier. - C'est-à-dire que... à force d'oublier vos week-ends, on se rappelle plus d'aucun... - Ta gueule - Merci Jean-Eric, on vous souhaite le meilleur pour la suite. Bon, finies les co..eries, allez hop au lit Désolé pour les fans du triste JEV, vous pouvez vous faire plaisir, je suis pas susceptible :)


    Icon For Contact#1
    alpi, 12 Sep. 2014, 7:07

    @darkmika31, Excellente ITW ! XD XD XD


    Icon For Contact#1
    GV27, 12 Sep. 2014, 10:20

    c'est plutôt des pilotes sans budget que des pilotes rejettés par la F1.Si c'était du recyclage, ils auraient pris Lauda ;)


    Icon For Contact#1
    GD-Seb, 12 Sep. 2014, 12:09

    Moi j'aurais plutôt dis des pilotes Sans talent que sans argent. Question de point de vue :3 @Darkmika j'ai beaucoup de riz merci XD


    Icon For Contact#1
    automania, 12 Sep. 2014, 13:26

    Un bon papier sur le sujet, un des meilleurs de la presse depuis 48H (qui ne se foule pas beaucoup dans l'ensemble). Bravo et merci pour la présentation des écuries. Du coup je vais fréquenter ce site (qui est dans mes favoris depuis longtemps). Bien à vous.


    Icon For Contact#1
    GV27, 12 Sep. 2014, 13:57

    @la redac': vous faites une presentation d'un écurie avec sa voiture dans le bac à gravier :) :) :).Pour des voitures qui vont courir uniquement en ville, faudrait leur expliquer que c'est pas la peine de tester les graviers....Si c'est Katherine Legge au Volant, on va vous attaquer pour sexisme !!!


    Icon For Contact#1
    Kévin, 12 Sep. 2014, 14:02

    Combien de pilotes ont été dans le giron de Renault à un moment ou un autre?? Il me semble qu'il y en a une bonne partie.


    Icon For Contact#1
    Néos, 12 Sep. 2014, 17:59

    @Darkmika très bonne interview ! J'en rigole encore... Avec une remarque poignante à propos de Mme Delhostal... c'est vrai que parfois ces interventions sont sans intérêt. En plus ces questions se rapprochent souvent de celles présentent dans ton itw :)


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top