ePrix de Hong-Kong : Présentation du circuit et enjeux

ePrix de Hong-Kong : Présentation du circuit et enjeux

Après trois mois de trêve, la Formule E revient sur le devant de la scène avec le premier ePrix de la saison 2016-2017, disputé dans un décor inédit : les rues de Hong-Kong.
Motors Inside fait le point sur toutes les informations bonnes à savoir en amont de l'épreuve inaugurale !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Fia/Formula E - Le monde de la Formule E est prêt pour vivre le coup d'envoi de sa troisième saison !
© Fia/Formula E - Le monde de la Formule E est prêt pour vivre le coup d'envoi de sa troisième saison !
Sébastien Buemi – Lucas di Grassi : acte 2 ?

Épouvantails de la discipline, nous avions laissé les deux acteurs de la dernière saison sur une sensation plus que mitigée. Après un duel à couteaux tirés au classement général des pilotes, le dernier affrontement à Londres fit pschitt. La faute à ce premier freinage audacieux de Lucas di Grassi, qui était venu harponner l'arrière de la Renault e.dams de Sébastien Buemi. Tous deux dans l'échappatoire du premier virage, nos protagonistes repartaient tant bien que mal en fond de cale. Egaux en nombre de points avant le départ (avec toutefois un avantage pour di Grassi), il suffisait dés lors à l'un des deux de décrocher le meilleur tour en course, et les deux points en récompense. Un jeu grandeur nature du chat et de la souris s'était installé et ici, Buemi s'imposait finalement en décrochant le meilleur chrono absolu de la course du Dimanche. Suffisant pour décrocher son premier sacre, insuffisant dans le sens où le final fut tronqué. Même Buemi admettait après coup être « triste d'avoir gagné de cette façon » et ne plus avoir « de respect » pour le Brésilien.

Les enseignements des tests d'avant-saison

De ce fait, la pause estivale aura t-elle apaisée les tensions entre les deux hommes ?
Quoi qu'il en soit, malgré leur rivalité, il faudra que leurs montures respectives soient au niveau.
Rodées dans le cadre de deux sessions de trois journées d'essais : les autres équipes n'ont pas chômées sur la piste anglaise de Donington !

Tout d'abord, la première session prévue entre le 23 et le 25 Août a permis de voir un temps canon effectué par Jean-Eric Vergne sur sa nouvelle monoplace, de l'équipe Techeetah. L'ancien pilote de Formule 1 est venu dés le deuxième jour battre le record absolu établi par une Formule E sur cette même piste, par l'intermédiaire de Lucas di Grassi. De plus, le débutant Felix Rosenqvist prenait l'aspiration et terminait deuxième de cette journée de roulage, devant le cador Lucas di Grassi.
Mais le champion en titre montrait les muscles lors de la deuxième session, programmée deux semaines plus tard au même endroit. Sébastien Buemi boucla ces tests en empochant le meilleur chrono absolu, en 1:28:910 supplantant donc la Techeetah de Jean-Eric Vergne (1:29:109), qui s'était hissé en tête le premier comme le deuxième jour.
Derrière ce duo, notons les belles performances d'ensemble de Nico Prost, Sam Bird et Loic Duval qui complétèrent le top 5 idéal de la deuxième session des essais privés.

Du côté de la fiabilité, c'est encore Renault e.dams qui se montra la plus performante, avec un total de 338 tours accomplis par Buemi et Prost sur les deux jours d'essais. Derrière, le DS Virgin Racing (305 tours) ou l'équipe ABT Schaeffler (274 tours) faisaient plutôt bonne figure, alors qu'à l'opposé, Venturi a longtemps été retenu aux stands par divers soucis, avec seulement 188 tours accomplis.



Par conséquent, c'est donc en réel favori à sa propre succession que se présente Sébastien Buemi sur la ligne de départ de cette saison. Un plateau qui accueille cinq nouveaux pilotes et deux nouvelles écuries : Techeetah, qui a rachetée la licence précédemment détenue par Amelin Aguri ;et le Jaguar Racing.

Le constructeur britannique sera particulièrement scruté du coin de l'oeil, presque 12 ans après sa dernière course disputée en Formule 1 avant de céder la place au Red Bull Racing. Du côté de James Barclay, directeur de l'écurie, l'impatience est véritablement au rendez-vous !
« Nous ne pouvons plus attendre de revenir en piste ! Nous avons travaillé très dur pour nos débuts à Hong Kong. Nous sommes là non seulement pour courir, mais aussi pour innover et inspirer. Nos attentes sont décentes, nous respectons nos concurrents. Nous avons un projet de développement de deux ans avant de rejoindre les meilleures équipes de la discipline ! »

Chez les pilotes, c'est avant tout le triple champion du monde WTCC en titre qui sera suivi, en la personne de José Maria Lopez, au volant d'une DS Virgin Racing.
Très soutenu par sa communauté numérique, l'Argentin est en passe de commencer sa première course en possession du Fan Boost, qui demeurera cette saison.

Les quatre autres rookies en lice seront : Felix Rosenqvist (Mahindra Racing), Mario Engel (Venturi ), Adam Carroll et Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing).

Le cadre de cette première manche de la saison

Long de 1860 mètres, le premier tracé de la saison de Formule E a été dessiné dans le pur esprit voulu par Alejandro Agag. Erigé au coeur du Central Harbourfront de Hong Kong, le circuit est logé entre le Port Victoria d'un côté et la skyline de l'autre. Décomposé en 10 virages, ce dernier emprunte bien évidemment des routes publiques déjà existantes. Deux épingles relevées faciliteront ici les dépassements : la première au niveau du premier virage, Lung Wo Road, qui débouche sur une ligne droite principale longue de 555 mètres. La seconde s'effectuera quant à elle au niveau du sixième virage et du Star Ferry Pier, Les 20 pilotes auront pour tâche de l'accomplir à 45 reprises.

Tracé totalement inédit, découvrez-en la teneur via le simulateur officiel de la discipline et une vidéo, diffusée sur le compte Twitter de la Formula E !




L'info du moment : Mercedes arrive à son tour en Formule E !

Alors que des bruits de couloirs circulaient dés la pause de l'été, le Mercedes-Benz Grand Prix Ltd et la Formule E se sont officiellement mis d'accord pour une entrée du constructeur allemand, à compter de la saison 2018-2019.
Dés lors, la future triple championne du monde des constructeurs de Formule 1 gonflera le plateau, qui passera très certainement de 10 à 12 équipes. Toutefois, il faudra ici l'approbation à l'unanimité de toutes les écuries déjà existantes.

Réagissant à cette annonce, Toto Wolff en personne déclara « regarder la croissance de la Formule E, avec grand intérêt. »
« À l'heure actuelle, nous regardons toutes les options disponibles dans le futur des sports mécaniques. Nous sommes enchantés d'entrer dans la série à compter de la saison 5. L’électrique jouera un rôle majeur dans le futur de l'industrie automobile. »



S'agissant du programme TV, notez que Canal+Sport rediffusera la séance qualificative ce Dimanche, à 9h10 ;avant d’enchaîner dans la foulée avec la course en direct à 10h.

Dernière minute : les caprices de la météo vont t-ils gâcher la fête ?

Alors que le décor est bel et bien planté à Hong Kong, la première course de la saison pourrait être perturbé par un cyclone tropical. Parti pour rester dans le ciel chinois, les prévisions météos font état de fortes rafales de vents avec diverses averses de pluies possibles.
Bien évidemment, le comité d'organisation de la Formule E tiendra informé les fans de toute éventuelle modification horaire.
Dés lors, restez plus que jamais connectés sur Motors Inside pour suivre l'actualité de cette manche inaugurale.
Le rendez-vous est donc pris au plus tard ce Dimanche après-midi pour un retour complet sur cet ePrix de Hong Kong !


Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon