ePrix de Rome : Vandoorne triomphe lors de la course 2, Nato déclassé

Le pilote Mercedes Stoffel Vandoorne a remporté la deuxième course de cet ePrix de Rome. Une nouvelle course mouvementée, marquée par le déclassement du Français Norman Nato, initialement 3ème, sur tapis vert.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Victoire solide de Vandoorne dans cette deuxième course de l'ePrix de Rome
© Formula E / Victoire solide de Vandoorne dans cette deuxième course de l'ePrix de Rome
Le départ de la course a été donné sous Safety car (fait rare en Formule E) en raison de l'humidité encore présente sur la piste. Au bout d'un petit tour, le peloton est lâché.

Auteur d'une magnifique pole position, le rookie Nick Cassidy (Virgin Racing) n'aura pas profité longtemps de cet avantage, commettant un tête à queue dans le premier tour, le reléguant dans le ventre mou du peloton.

Héritant de la tête, le Français Norman Nato (Venturi), également rookie, se fait dépasser coup sur coup par Vandoorne (Mercedes) et Wehrlein (Porsche) malgré une belle défense. Derrière, rien ne va plus pour le pole man Cassidy, accroché par Oliver Rowland (Nissan e.Dams) et contraint à l'abandon.

Plus loin encore, un accrochage entre deux noms bien connus de la discipline : les champions Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT) et Sébastien Buemi (Nissan e.Dams) va relancer quelque peu la course.

La Safety car sème la zizanie dans le dernier tour



Un très court Full Course Yellow permet à Alexander Sims (Mahindra) de dépasser Pascal Wehrlein pour le gain de la 2ème place.

Juste derrière Norman Nato et le champion en titre Antonio Félix da Costa (DS Techeetah) animent la course par leurs dépassements. Le Français remonte au 3ème rang quand le Portugais remonte à la 7ème place après être parti plus loin sur la grille.

Mais c'est l'accident de l'Audi de René Rast qui va être le tournant de la course. La Safety car rentre en piste, ruinant les 6 secondes de marge qu'avait pris Vandoorne tout au long de la course.

A quelques secondes de la fin les pilotes sont relancés mais Vandoorne, en bon gestionnaire, franchit la ligne de sorte à ne faire qu'un seul tour. Le pilote Mercedes résiste à Sims et décroche son premier succès de la saison.

Derrière, c'est l'anarchie totale ! Edoardo Mortara (Venturi) et Max Günther (BMW i Andretti) manquent de perdre leur monoplace quand dans leurs rétros a lieu un gros accrochage impliquant Rowland, Sam Bird (Jaguar) et Nyck de Vries (Mercedes).

La désillusion de Norman Nato



Nato finit sur la ligne en 3ème position... Mais se voit déclassé par les commissaires de course pour ne pas avoir assez d'énergie en ramenant la voiture aux stands. Pour son 4ème ePrix seulement, le pilote Venturi ne marque pas de point mais aura tout de même marqué les esprits.

Ce déclassement profite à Pascal Wehrlein qui monte sur son premier podium avec Porsche. Vainqueur la veille, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) termine aux portes des points au 11ème rang après s'être élancé d'une lointaine 21ème place sur la grille.

Au classement des pilotes, Bird (43 pts) conserve l'avantage devant son coéquipier Evans (39 pts) et Robin Frijns (34 pts). Le vainqueur du jour, Stoffel Vandoorne (33 pts) remonte au 4ème rang.
Partager

ePrix de Rome

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top