ePrix de Valence I : De Vries vient à bout d'une fin de course déconcertante

Le pilote Néerlandais Nyck de Vries a remporté la course 1 de l'ePrix de Valence alors que la fin de course a été marquée par les nombreuses monoplaces à l'arrêt causé par la déduction d'énergie après les nombreux passages de la Safety car.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Victoire de Nyck de Vries au terme d'un final chaotique
© Formula E / Victoire de Nyck de Vries au terme d'un final chaotique
Alors qu'il devait s'élancer de la pole, Stoffel Vandoorne a été déclassé pour un souci de numérotation de pièces sur sa Mercedes et a donc été contraint de partir bon dernier.

Départ sur piste humide sous la Safety car... qui aura un rôle clé durant cet ePrix !



En pole position, le champion en titre Antonio Felix da Costa s'élançait devant ses compères derrière la Safety car, la course se déroulant sur piste humide avec des averses.

A la fin du premier tour, premier accrochage entre la Porsche d'André Lotterer et la Nissan e.Dams de Sébastien Buemi. En défense sur une superbe manoeuvre du Français Norman Nato, l'Allemand loupe son freinage et vient harponner Buemi causant l'abandon de ce dernier et l'entrée en lice de la Safety car. Lotterer sera pénalisé d'un Drive Trough pour sa manoeuvre.

Quatrième à la relance, de Vries démarre son show en doublant coup sur coup Alex Lynn puis Maximilian Günther pour se retrouver deuxième derrière Da Costa. Côté Français, mauvaise opération pour Nato et Jean-Eric Vergne qui perdent chacun deux position.

L'accrochage Buemi / Lotterer :



Multiples incidents sur la piste



En grande difficulté au volant de sa BMW Andretti alors qu'il s'élançait deuxième, Günther fait une erreur au 3ème virage et plante sa monoplace dans le bac à graviers provoquant une nouvelle entrée de la voiture de sécurité.

Relancé à 20 minutes du terme de la course, le peloton n'aura que peu de répit puisque quelques minutes plus tard, Mitch Evans s'accroche avec Sergio Sette Camara, le Brésilien se retrouvant lui aussi coincé dans le bac. Le pilote Jaguar, remonté brillamment jusqu'en 8ème position alors qu'il partait loin sur la grille, et également contraint à l'abandon.

Nouvelle entrée de la voiture de sécurité qui relance la meute à 10 minutes de la fin du chronomètre. Une fois n'est pas coutume, la relance durera 5 minutes à peine puisque en peloton resserré, les pilotes jouent des coudent notamment entre Pascal Wehrlein et Norman Nato mais c'est l'accrochage Lotterer / Muller qui fait une nouvelle fois rentrer la Safety car pour dégager la voiture de l'Allemand.

L'abandon de Maximilian Günther :



Les pilotes à l'arrêt à un tour du but !



Une règle importante à connaître est que depuis deux ans, les pilotes se voient déduire un pourcentage d'énergie pendant la période de Safety car et doivent prendre cela en compte dans leur gestion de l'énergie. Seulement sur un circuit rapide comme le Ricardo Tormo sous la pluie avec de multiples interventions, l'affaire devient plus compliquée qu'elle n'en à l'air.

En effet, relancés pour deux tours, la plupart des pilotes se retrouvent ainsi à court d'énergie à l'entame du dernier tour ! C'est ainsi qu'Antonio Félix da Costa, solide leader de la course, voient s'échapper un à un ses rivaux ayant quelques pourcentages de plus d'énergie.

A ce petit jeu, c'est Nyck de Vries qui s'en sort vainqueur. Le jeune pilote hollandais a fait preuve d'une gestion de course absolument exemplaire et ne démérite pas sa victoire.

Franchissant la ligne derrière lui, Oliver Rowland et Alex Sims sont tous deux disqualifiés pour surconsommation d'énergie comme ce fut le cas pour Norman Nato la semaine passée.

Le dernier tour ubuesque de l'ePrix de Valence :



Müller et Vandoorne les miraculés



C'est donc... Nico Müller qui décroche la deuxième place alors que le Suisse venait de s'accrocher avec Lotterer avant le dernier Safety car !

Plus incroyable encore, Stoffel Vandoorne finit sa course sur la troisième marche du podium après être parti bon dernier et en étant au delà de la 15ème place à 3 minutes du terme de la course, un miracle pour le Belge. Maigre consolation pour Da Costa : le Portugais finit tout de même dans les points au 7ème rang.

Au classement des pilotes, Nyck de Vries (58pts) reprend les rênes du championnat avec sa deuxième victoire de la saison. Il devance son coéquipier Vandoorne (48pts) et Sam Bird (47pts).

Alors que la catégorie offre un superbe spectacle dans son ensemble, espérons que l'image renvoyé lors du deuxième ePrix de Valence demain fasse plus honneur à la catégorie 100% électrique !
Partager

ePrix de Valence

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top