Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105
GP Alabama - Course : une première pour Newgarden

GP Alabama - Course : une première pour Newgarden

Doublé américain lors de la course de Barber : Newgarden devant Rahal. Les Français se sont fait piégés par un drapeau jaune lors d'un GP plein de surprises, agrémenté de nombreux dépassements et de coups de théâtres.  Icon For Chat#6  1
Logo Mi mini
Rédigé par
Josef Newgarden, quatrième vainqueur en 4 course
© IndyCar / Chris Owens / Josef Newgarden, quatrième vainqueur en 4 course
Josef Newgarden, CFH Racing, remporte une course surprenante sur un circuit réputé difficile en terme de dépassements. L'Américain devance son compatriote Graham Rahal. C'est la consécration des jeunes espoirs américains. C'est la première victoire pour Newgarden, champion Indy Lights 2011 et pilote de la petite équipe Sarah Fisher Hartman ces 3 dernières saisons.

« C'est la manière avec laquelle je voulais le faire. Je ne voulais pas gagner grâce à des incidents, ou par chance » indique le vainqueur, « l'équipe le mérite. Ils m'ont donné une voiture incroyable. »
Cette voiture incroyable a permis à l'américain de sauter rapidement de la 5ème position sur la grille jusqu'à la 2ème place derrière le poleman Helio Castroneves.

Le mauvais ticket pour les Français

Sébastien Bourdais a pris le pari de partir avec les pneus les plus dur, contrairement à tout ses adversaires directs. Dès le départ il réussi à prendre le meilleur sur Tony Kanaan au freinage du premier virage, puis sur Scott Dixon en prenant l'extérieur dans le virage suivant.
Malheureusement, Bourdais et son compatriote Pagenaud, tout deux très performants en début de course, vont se faire piéger par la Safety Car au 20ème tour. Alors que les autres pilotes de tête ont déjà ravitaillés, les deux Français sont contraints d'effectuer leur arrêt aux stands pendant la neutralisation de la course. Ils se retrouvent logiquement en milieu de peloton.

La voiture de sécurité est provoquée par Will Power. L'Australien tasse Takuma Sato, à l'intérieur du premier virage à la sortie des stands, et s'étonne de recevoir un drive-through : « Je n'ai même pas vu ce qu'il s'est passé sur cette pénalité parce que j'ai senti un choc par l'arrière. J'ai pensé que [la piste] était libre. J'ai regardé dans le miroir et c'était dur de voir, mais c'est la course. »

Au restart, les 3 premiers, Newgarden, Castroneves et Rahal sont en pneus durs, suivis de Hinchcliffe et Power en tendres. Ryan Hunter-Reay, parti 18ème après des qualifications ratées, pointe à la 7ème place.

Rock on !

La course de Barber 2015 est sans doute la plus surprenante de l'histoire du circuit en IndyCar. Les différences de performances des monoplaces, dues aux stratégies décalées des équipes, favorisent de belles bagarres et de beaux dépassements.

Après un incident impliquant James Jakes harponné par le Monegasque Stefano Coletti, Rahal se retrouve en tête devant Hinchcliffe (le vainqueur de la Nouvelle-Orléans) et Kanaan. Les Français remontent temporairement au classement : Bourdais est 4ème devant Pagenaud. Ce dernier se fait chahuter dans le peloton et Filippi en profite pour le passer. Plus loin, Juan Pablo Montoya essai de remonter ses concurrents. Le Colombien a raté ses qualifications et se retrouve derrière des pilotes moins rapide. Le naturel du bad boy de Bogota revient au galop ; il passe Charlie Kimball au forceps, façon Nascar, à un endroit du circuit où il est théoriquement impossible de dépasser.

Les gaffes de Dracone

Le débutant Francesco Dracone fait de nouveau parler de lui avec des manoeuvres de blocage sur des pilotes beaucoup plus rapides. L'italien déclare après la course s'être amusé dans des bagarres lorsqu'il était en milieu de peloton. En fait, il a barré la route à des pilotes qui lui prenaient 1 tour, comme Hinchcliffe, Coletti et Bourdais.

Le Français est également resté bloqué derriere le coéquipier de Dracone, Rodolfo Gonzalez, pendant plusieurs tours. Le Vénézuélien, défendant logiquement sa position, a effectué une manoeuvre douteuse sur Bourdais, en l'obligeant à passer dans l'herbe à haute vitesse. Quelques instants plus tard, Pagenaud, dans une manoeuvre d'intimidation, est entré en contact avec le pilote du Dale Coyne Racing, sans incidence pour les deux monoplaces.

Festival Rahal

Lors des derniers ravitaillements à 20 tours de l'arrivée, Graham Rahal chausse les pneus tendres pendant que Newgarden récupère la tête devant Dixon et Castroneves.
Rahal, déchainé, repart des stands en cinquième position et entame une belle remontée ; il est l'homme le plus rapide en course. Il reprend entre 2 et 3 secondes par tour à ses adversaires. Il fait l'extérieur à Hunter-Reay puis à Castroneves pour prendre la 3eme place. Il dépasse ensuite Scott Dixon lors du dernier tour, après un âpre combat pour monter sur la deuxième marche du podium.

Le classement au championnat

IndyCar
Juan Pablo Montaya conserve la tête du championnat IndyCar pour 3 points devant un Helio Castroneves malheureux. Ce dernier a été obligé de prendre de l'essence dans le dernier tour et a raté de gros points.
Josef Newgarden remonte à la 4ème place grâce à son exploit. Pour Graham Rahal, 26 ans, c'est un des meilleurs début de saison de sa carrière. Le fils de la légende Bobby Rahal, au sein du Rahal Letterman Lanigan Racing, répond enfin aux espoirs que plaçait en lui le public américain, avec une régularité qui lui manquait depuis ses débuts en 2008.

Les Français Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud terminent de nouveau roues dans roues aux 8ème et 9ème places. Ils descendent au classement général en 9ème position pour Pagenaud et 10ème pour Bourdais.

Les résultats officiels :
Pos.PiloteMotoristeToursEn course (Running)
167Josef NewgardenChevrolet90Running
215Graham RahalHonda90Running
39Scott DixonChevrolet90Running
41Will PowerChevrolet90Running
528Ryan Hunter-ReayHonda90Running
626Carlos MunozHonda90Running
75James HinchcliffeHonda90Running
811Sebastien BourdaisChevrolet90Running
922Simon PagenaudChevrolet90Running
1027Marco AndrettiHonda90Running
1120Luca FilippiChevrolet90Running
1283Charlie KimballChevrolet90Running
1310Tony KanaanChevrolet90Running
142Juan Pablo MontoyaChevrolet90Running
153Helio CastronevesChevrolet90Running
1698Gabby Chaves (R)Honda90Running
1714Takuma SatoHonda90Running
188Sage Karam (R)Chevrolet90Running
194Stefano Coletti (R)Chevrolet90Running
2018Rodolfo Gonzalez (R)Honda90Running
2141Jack HawksworthHonda90Running
227James JakesHonda89Running
2319Francesco Dracone (R)Honda89Running

Dernières actus sur IndyCar

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    darkmika31, 4 May. 2015, 23:11

    Bonsoir, Après les 4 premiers GP, un bilan provisoire : - d'abord bcp de doutes & de déception après St-Petersburg & NOLA : des SC en pagaille, un résultat comme à la loterie, des courses illisibles... franchement en Louisiane j'ai failli ne pas regarder la course dans son intégralité. - puis est venu Long Beach, course très sympa, de la bagarre à tous les étages, une course très fluide à coups de chronos entre Dixon & ses poursuivants => l'espoir revient ! :) - enfin Barber, et là, le pied total ! un circuit magnifique, des dépassements dans tous les sens, on en redemande ! Je commence à percevoir les tempéraments des différents pilotes, à mieux identifier les monoplaces en piste (merci @Mikaël pour les infos de livrée avant chaque we de course, ça aide vraiment), du coup l'intérêt est grandissant. Côté Français, j'ai l'impression que Pagenaud est légèrement dans la retenue par rapport à ses 3 illustres coéquipiers. Peut-être la peur de mal faire quand on est roue dans roue & qu'on est le dernier arrivé dans l'écurie ? En tout cas, ce n'est pas quelquechose qui devrait durer car il n'est pas moins rapide. Quant à Bourdais, je le trouve carrément impressionnant. Ses dépassements sont nets & autoritaires, comme au départ par l'extérieur sur Kanaan. On sent que c'est vraiment un taulier de la discipline, et qu'il est très respecté dans le peloton. Les voitures me semblent toujours terriblement pataudes par rapport aux F1, mais franchement avec des passes d'armes comme celles de Barber, je n'y prêtais même plus attention. Vivement la suite, j'attends avec impatience la course sur le circuit routier de Sonoma, que j'affectionne tout particulièrement. Mais déjà j'ai découvert un tracé sublime à Barber, que je ne connaissais pas auparavant (honte à moi :) ). Bonne soirée !


Dernières actus Indycar

Toutes les actualités Indycar
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut