St Petersburg : La course pour Newgarden, sixième titre pour Dixon

St Petersburg : La course pour Newgarden, sixième titre pour Dixon

Dans la dernière course de la saison du championnat Indycar, les deux acteurs majeurs de la saison se sont partagés les lauriers : Josef Newgarden remporte la course devant O'Ward et Scott Dixon qui empoche son 6ème titre de champion.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Honda - Dixon titré pour la 6ème fois en Indycar
© Honda - Dixon titré pour la 6ème fois en Indycar
Il pouvait se contenter d'une neuvième place, il finit avec panache sur le podium ! Scott Dixon entre un peu plus dans l'Histoire de sa catégorie en devenant pour la sixième fois champion d'Indycar.

Une course animée, belle performance des Français


La course, comme à son habitude était assez mouvementée. Parti depuis la pole position, Will Power a connu des soucis de rétrogradage et a été contraint à l'abandon à la mi-course avec en prime un léger contact avec le mur.

Alexander Rossi a alors récupéré les commandes. Bien placé pour s'emparer de la victoire, l'Américain est parti à la faute seul, tapant le mur après un tête-à-queue. Même chose pour James Hinchcliffe, deuxième à la relance derrière Colton Herta, emportant avec lui Jack Harvey.

Comme au Portugal en F1, quelques gouttes de pluie sont venues semer la zizanie et Herta alors leader s'est fait déborder par Alex Palou. Se gênant mutuellement, les deux hommes perdent coup sur coup leur position de leader au profit de Newgarden, parti 8ème qui hérite de la tête qu'il conservera jusqu'au drapeau à damiers.

A noter un incident pluitôt insolite en sport automobile : une panne d'essence de la voiture de sécurité, contraignant Newgarden à gérer seul le peloton lors du dernier restart.

Patricio O'Ward et Dixon accompagnent donc Newgarden sur le podium. Pour son retour chez lui, Sébastien Bourdais termine au pied du podium en 4ème place juste devant Ryan Hunter Reay.

Simon Pagenaud est quant à lui 6ème et termine sur une bonne note une saison 2020 faite de hauts et de bas. Le vainqueur des 500 miles d'Indianapolis 2020, Takuma Sato termine pour sa part 10ème.

Dixon est à l'Indycar ce que Hamilton est à la F1


Le Néo-Zélandais tient à remercier son équipe pour le travail accomplit et féliciter également ses adversaires de la saison.

« Ce n'est jamais juste grâce à une chose ou une personne », a t-il déclaré. « Pour moi, c'est un travail d'équipe. Nous avons fait de gros changements pendant l'inter-saison. Un grand bravo à Josef [ndlr: Newgarden] et au Team Penske. Ils ont fait un sans-faute en fin de saison et ils ont pris beaucoup de points, c'était incroyable de les affronter. Nous savons que ce sera la même chose l'an prochain. »

Son sixième titre en poche, Dixon peut maintenant rêver toujours plus haut et aller chercher le seul homme qui se dresse encore devant lui, Foyt et ses 7 titres. Mais la tâche ne s'annonce pas aisée et reste humble face à la situation.

« Six, c'est bien, sept, c'est mieux, » confie t-il. « Ce sera l'objectif. Mais ce sera dur. Comme on le voit avec la concurrence, une petite erreur en qualifications a compliqué le week-end, nous n'avons pas pu tout assembler. Encore bravo à l'équipe, qui nous a sortis de ce trou, nous avons été constants et nous avons fait une bonne course. »

Dixon s'inspirera peut être de ce qui se passe sur le Vieux continent où son homologue Lewis Hamilton bat un à un les records de Michael Schumacher.
Si l'un et l'autre ne sont pas comparables, une chose est sûre : l'un comme l'autre n'en finisse plus d'écrire l'Histoire de leur discipline !
Partager cet article

Grand Prix de St Petersburg

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon