24 heures du Mans - La Porsche #2 l'emporte au bout du suspense

WEC. Contre toute attente, la Porsche #2 a remporté les 24 heures du Mans, devant les LMP2 de Jackie Chan #32 et la Rebellion Vaillante #13 ! Une nouvelle fois, le double tour d'horloge aura tenu toutes ses promesses.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La numéro 2 est revenue du fin fonds du classement
© Porsche / La numéro 2 est revenue du fin fonds du classement

C'était écrit, 2017 devait être l'année de la revanche pour Toyota après la cruelle désillusion de 2016. Tous les éléments avaient été mis en place, avec notamment l'engagement d'une troisième voiture, sur une stratégie beaucoup plus prudente que le reste du plateau LMP1.

Motors Inside sans pub ?

Tout semblait bien parti, avec la Toyota #7 en tête dès le drapeau vert et ce pendant plus de 10 heures, juste devant la voiture-soeur #8, qui était à la lutte avec la Porsche #1. Ainsi à 23 heures, les trois premières voitures se tenaient en moins de 25 secondes alors que la Porsche #2 était bloquée à son stand pendant plus d'une heure et vingt minutes à cause d'un problème sur son système de récupération d'énergie. On pensait alors que seule la Porsche #1 pouvait empêcher Toyota d'enfin remporter sa première victoire dans la Sarthe.

Malheureusement, pour l'équipe japonaise, les choses se sont gâtées en pleine nuit. Cela a commencé par la #8, qui était victime du même problème technique que sa concurrente allemande. Si elle était en mesure de reprendre la piste, 29 tours la séparait désormais de la tête, toujours occupée par la #7.

Ce n'était que le début de l'agonie pour Toyota, qui voyait ensuite la voiture de tête d'être à son tour victime d'un incident technique. Cette fois-ci, c'était l'embrayage qui cédait et la Toyota était contrainte à l'abandon en pleine forêt. Au cours d'un scénario incroyable, 15 minutes plus tard, c'était la dernière prétendante de Toyota qui était victime du trafic puisque la #9 a été percutée par une LMP2 en bout de ligne de droite. La sanction se faisait peu attendre : crevaison et gros dégâts à l'arrière de la voiture. C'est donc un second volet de fer qui était rabaissée dans la voie des stands.

Dans ces conditions, on pensait que rien ne pouvait empêcher la Porsche #1 de remporter une nouvelle victoire puisqu'elle comptait plus de 13 tours d'avance sur la première LMP2 ! Mais cette fois-ci, la foudre a frappé le stand Porsche puisqu'André Lotterer était à son tour contraint d'abandonner sa voiture sur la piste à cause d'un problème d'alimentation d'huile sur son moteur.

Si on retrouvait alors trois LMP2 en tête, la question était de savoir si la Porsche #2 serait en mesure de combler ses deux tours de retard. Ce fut le cas et la LMP1 fut en mesure de reprendre son bien à l'entame de la dernière heure de course. Mais le podium n'était toujours pas figé car André Negrao partait à la faute sur son Alpine, qui occupait la troisième place du classement général. Le Brésilien était en mesure de reprendre la piste mais seulement en cinquième position. C'est donc la Rebellion Vaillante #13 qui a été en mesure d'occuper cette dernière marche du podium.

La seule consolation pour Toyota fut la deuxième place au classement LMP1 et la neuvième au général de la #8. Celle-ci marque donc de gros points précieux dans le cadre du championnat mais il faudra encore bien du temps pour se remettre d'une telle mésaventure.

La lutte ne fut pas moins intense en GT Pro, entre la Corvette #63 et l'Aston Martin #97, qui se sont battus jusqu'au tout dernier tour ! En effet, Jonathan Adam a tout tenté pour prendre l'avantage. Il fut en mesure de trouver l'ouverture à l'entame du tout dernier tour de la course. La mésaventure de Jordan Taylor fut totale puisque le pilote Corvette a connu un problème de freins et a agonisé pour effectuer son dernier tour. Ce ne fut malheureusement pas suffisant pour sauver sa deuxième place, arrachée sur le fil par la Ford #67.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut