Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Lilou Wadoux rentre dans l'histoire de l'endurance

WEC. La jeune pilote du Richard Mille Racing participera à un test d'une hypecar à Bahreïn. C'est la première femme pilote à y participer.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La jeune pilote du Richard Mille Racing participera à un test d'une hypecar à Bahreïn. C'est la première femme pilote à y participer.
© Richard Mille Racing Team / La jeune pilote du Richard Mille Racing participera à un test d'une hypecar à Bahreïn. C'est la première femme pilote à y participer.

Ascension express. Cette petite pilote née à Amiens, n'était pas destinée à devenir pilote. Mais, un petit coup de main du destin l'a orienté vers cette voie. Suite à une blessure au tennis, elle s'essaye au kart à 14 ans.

Sept ans plus tard, elle fait ses grands débuts au Mans avec le Richard Mille Racing, dans la catégorie LMP2. Le 13 novembre prochain, elle passera une nouvelle étape dans sa jeune carrière. Elle participera au Rookie test, à Bahreïn, organisé, chaque année.

La jeune femme pilotera soit la Toyota GR010 Hybrid ou l'Alpine A480. La voiture pilotée dépendra du classement à l'issue de la saison. Peu importe le modèle avec lequel elle prendra la piste, elle fait déjà son entrée dans l'histoire. Avec cette sélection, elle devient la première femme à conduire une hypercar. Elle succède également à Vanina Ickx à figurer dans la liste des femmes à prendre le volant d'une voiture de la catégorie reine.

« Je suis très heureuse d’avoir été sélectionnée. Il y a un an à peine, je participais au Rookie Test de Bahreïn en LMP2 avec Richard Mille, alors que j’évoluais en Alpine Elf Europa Cup. Cela a été une grosse étape dans ma carrière, puisque je me suis retrouvée d’un coup au volant d’un prototype. J’ai énormément appris », assure la pilote évoluant en LMP2.

« Et là, une nouvelle opportunité s’offre à moi avec de nouveaux tests, mais cette fois-ci au volant d’une Hypercar. C’est un rêve qui va se réaliser. Je suis ravie. Et puis, sur le plan personnel, je suis assez fière de montrer que les femmes peuvent s’épanouir au plus haut niveau du sport automobile. Cela prouve que les mentalités évoluent dans le bon sens. J’espère que mon exemple suscitera quelques vocations chez les jeunes filles. »

Cet essai pourrait accentuer son envie de poursuivre sa carrière dans l'endurance, comme elle l'a confié lors de l'édition 2022.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut