Kevin Estre : "Ce qui est important, c'est de rester dans le wagon de tête"

WEC. Kevin Estre n'est pas parvenu à atteindre l'hyperpole. Le pilote de la Porsche 963 N°6 s'élancera neuvième, ce samedi 10 juin. Il espère tenir le rythme des Ferrari et des Toyota.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Kevin Estre compte rester dans le wagon de tête pour jouer la victoire.
© Motors Inside - Morgan Parmentier / Kevin Estre compte rester dans le wagon de tête pour jouer la victoire.

Ses premières 24 heures du Mans en Hypercar ont mal débuté. Kevin Estre a connu un problème mécanique important sur sa voiture lors des premiers essais, le mercredi. « Les ingénieurs ont remarqué des changements de température. Ils ont essayé quelque chose et ça n'a pas marché. Au final, on a dû changer le moteur », a indiqué le Français.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Après un long travail pour le personnel de chez Porsche et une séance de nuit écourtée, l'équipage de l'Hypercar numéro 6 a pu reprendre la piste. « La voiture était bien, on a juste perdu 10 minutes lors de la session de nuit. On était content du rythme de course, de l'usure des pneus. »

Porsche et Toyota favoris

En qualifications, Kevin Estre a loupé de peu l'accès à l'hyperpole, avec une 9e place. Lors de ses tentatives, il a buté sur le trafic, ce qui l'a ralenti. Le Tricolore compte se rattraper lors de la course. « C'est une course de 24 heures, il ne faut pas faire d'erreurs. Il faudra rester calme. Si on peut doubler sur la piste, on le fera sinon on le fera avec la stratégie. Ce qui est important, c'est de rester dans le wagon de tête. »

De la pluie est annoncée au départ du centenaire de la course. « On est prêt, même si on n'a pas d'expérience ici », annonce le Français, qui prendra le relais de Laurens Vanthoor. Il espère rester dans le même tour que les Ferrari et Toyota, qu'il considère comme les favoris, ce week-end.

Uns stratégie pour les stands

Pour ne pas se faire distancer par ses concurrents, Porsche a établi une stratégie claire. Les trois voitures ne rentreront jamais en même temps aux stands. « Il ne faudra pas rentrer tous les trois dans les stands en même temps, sinon on ne pourra pas faire de pit stop, il n'y a pas assez de place pour les mécanos. »

« Il faut afficher un bon rythme dès le départ. La nouvelle règle de safety car fait que l'on peut revenir dans le wagon de tête plus facilement. Il faut traiter Le Mans comme une course sprint. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut