Nyck de Vries : un rebond en Hypercar ?

WEC. Après un passage très décevant en F1 chez AlphaTauri, Nyck De Vries pourrait retrouver l'endurance. Un baquet chez Toyota n'est pas à exclure en 2024. Il pourrait prendre la place de José Maria Lopez.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Nyck de Vries pourrait avoir l'occasion de faire rebondir sa carrière.
© Alfa Romeo Sauber / Nyck de Vries pourrait avoir l'occasion de faire rebondir sa carrière.

La roue pourrait tourner pour Nyck de Vries : le Néerlandais de 28 ans a connu un passage aussi court que manqué en Formule 1 et pourrait trouver une place en WEC.

Motors Inside sans pub ?

Sa pige chez Williams (Italie 2022) lui avait valu les louanges du paddock et un baquet chez AlphaTauri cette année. Mais, tout champion du monde de FE qu'il est, la firme Red Bull n'a eu aucune pitié et l'a débarqué après le Grand Prix de Grande Bretagne, au profit de Daniel Ricciardo.

Le lien avec l'endurance est tout trouvé : Nyck de Vries, ayant pris quatre fois le départ des 24 Heures du Mans, devait au départ prendre place au sein de la Toyota N°7, aux côtés de Kamui Kobayashi et Mike Conway. Son passage en F1 a permis à José Maria Lopez a étendre son contrat d'une année supplémentaire avec Toyota.

L'Argentin et le Néerlandais sont pour l'instant en discussions avec Toyota. Auprès de nos confrères d'Autosport, Rob Leupen, le directeur de l'écurie japonaise, disait être « toujours en contact avec Nyck, car nous sommes des Pays-Bas tous les deux. Mais il n'y a pour l'instant pas de décision, nous sommes heureux de notre line-up. »

Quant à Lopez « je n'ai plus 20 ans (...) mais j'aimerais tout de même rester chez Toyota. Nous verrons. »

L'endurance et De Vries : c'est du vécu !

Nyck de Vries a pris part à trois saisons complètes en championnat du monde d'endurance : il avait participé, en LMP2, à la Supersaison 2018-2019, puis la 2019-2020 avec le Racing Team Netherldands. En 2021, l'année de son titre mondial en FE, il s'était offert trois piges, deux chez G-Drive à Spa et au Mans, une avec le RTN, avec un podium LMP2 à Monza (3e).

A ce jour, Nyck de Vries compte comme meilleur résultat sur la classique mancelle une 4e place LMP2, obtenue avec l'équipe TDS Racing x Vaillante. Une place chez Toyota le propulserait en lutte pour le classement général.

A noter que le Néerlandais, s'il allait chez Toyota, pourrait aussi rempiler en Formule E. Prévu chez Nissan, sa route pourrait le conduire finalement chez Maserati, avec le départ d'Eduardo Mortara. Les confirmations ne devraient pas tarder à tomber. Mais la rédemption pourrait être là pour celui que la F1 a longtemps boudé.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut