Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

WEC (Prologue) : Porsche et McLaren les plus prompts au chrono

WEC. La saison 2024 du championnat du monde d'endurance a officiellement été lancée par le Prologue, disputé à Losail. Chez les Hypercar, les Porsche Jota puis Penske ont pris l'ascendant au chrono, tandis que United Autosport, avec McLaren, a pris la référence des LMGT3.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Porsche a signé la référence absolue du Prologue au Qatar.
© MotorsInside / Bastien Dauby / Porsche a signé la référence absolue du Prologue au Qatar.

Voilà enfin une vraie bonne vision du légendaire plateau du WEC 2024 : le Prologue, organusé lundi 27 et ce mardi 28 février, a été disputé sur trois sessions distinctes. Outre la première, devenue optionnelle avec le changement de programme, les trois autres ont révélé des Porsche plutôt à l'aise en Hypercar, McLaren aussi en LMGT3.

Peu d'informations étaient disponibles quant aux quantités d'essence embarquées. Mais les chronos, ainsi que les tours réalisés, donnent une bonne indication des bons et des mauvais élèves.

Dans la classe Hypercar, Porsche a tout simplement pris les meilleurs temps des trois séances où toutes les voitures étaient lancées.

La session 1 a été dominée par la Porsche Jota N°12 (1:40.541), devant la Ferrari N°50 (1:40.673). Ce fut ensuite au tour de l'officielle N°5 de Stuttgart (Campbell/Christiensen/Makowiecki) de dominer le chrono, par un 1:41.223, devant la Peugeot N°94, dont la BoP est la plus avantageuse de toutes les Hypercar (1:41.260). Les 3es et 4es places ont été occupées dans le même ordre par Porsche et Peugeot (N°6 et N°93).

Enfin, sur la dernière session, la Porsche N°5 a remis le couvert, en signant le meilleur temps de tout le Prologue : 1:40.404, devant la Cadillac N°2 sortant du bois (1:40.458)... et un trio de Ferrari. À ceci près que les deux officielles de la Scuderia ont été menées au chrono par la semi-officielle (ou semi-privée, c'est selon) N°83, notamment pilotée par Robert Kubica.

Mais l'un des aspects les plus importants était bien entendu le nombre de tours réalisés : outre la performance, dont manquent quelque peu les nouveaux venus, il fallait travailler sur la bonne tenue de la voiture.

Et à ce petit jeu, le mastodonte Toyota a été le plus productif, avec 138 tours pour la N°8 championne du monde sur la S2, 84 pour sur la S3 (comme la Ferrari N°83). Ferrari a repris le dessus dans ce domaine dans la dernière séance, avec 84 tours pour la N°51, victorieuse en titre du Mans.

Chez les nouveaux arrivants, les chronos sont honorables pour BMW dans l'ensemble, avec un 1:41.661 comme référence, signée en S4 par la N°15. Chez les Italiens, Lamborghini n'a pu passer sous les 1:42.5, sans doute pour travailler les longs relais, quant le premier cité n'a même pas roulé en S4. Mais, pourrait-on dire, il faudra du temps et du travail pour remonter.

Chez Alpine, avec les N°35 et N°36, la journée a certainement plus été consacrée à la prise de données qu'à la performance. Ce qui n'a pas empêché le trio Chatin/Habsbourg/Milesi (N°35) de signer un 1:42.448 en S4, mais avec seulement 54 tours en banque (contre 80 à la 36).

Le véritable juge de paix de ces 1812 km du Qatar seront les qualifications, qui se disputeront vendredi 1er mars.

LMGT3 : United et D'Station au coude à coude

La première séance n'a guère été représentative, au vu du faible nombre de volontaires, mais la S2 a tout de même révélé des écarts absolument infimes d'une voiture à une autre.

Il suffit de voir sur la 2e session le chrono de référence enregistré par la McLaren du United Autosport : 1:54.480. Il faut aller jusqu'à la 8e place pour arriver au bout de la demi-seconde d'écart (la Lamborghini Iron Lynx N°60, en 1:55.031).

Aston Martin s'est adjugé les deux dernières séances, avec la N°777 du D'Station Racing, en 1:54.791 et 1:54.778. Il a tout de même manqué trois dixièmes pour prendre la référence du Prologue à United Autosport.

Chez les dames d'acier (Iron Dames, sans franchouillardise aucune), le travail chronométrique a placé leur Lamborghini N°85 globalement en milieu de tableau. La référence de la voiture rose a été signée en 1:55.359 sur la S2. L'acclimatation de Doriane Pin doit encore continuer.

Les petits français de chez Akkodis, avec les Lexus N°78 et 87, ont globalement bien tourné sur les S2 et S4, la S3 ne les ayant pas vu enchaîner beaucoup de tours. La référence de l'équipe a été signée sur la deuxième séance, en 1:54.565 avec la N°78... Celle-là même qui compte le multiple champion du monde Hypercar/LMP1 José Maria Lopez.

Enfin, comment ne pas parler de l'une des attractions majeures de cette nouvelle catégorie : Valentino Rossi ! Avec la BMW logiquement floquée du N°46, n'a pas eu les honneurs des meilleurs chronos. Mais sur les S2, S3 et S4, lui et ses équipiers Maxime Martin et Ahmad Al Harty ont cumulé 95, 74 et 82 tours... soit les totaux parmi les plus élevés de la catégorie.

Il n'y aura plus à attendre longtemps pour les essais libres 1, puisque ceux-ci débutent jeudi, à partir de 12 h françaises.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut