24 heures du Mans - Journée Test : Porsche mène les débats

WEC. Le roulage sur le circuit des 24 heures du Mans a débuté dimanche 9 juin. Lors de la Journée Test, Toyota a dominé la première séance, tandis que Porsche a survolé la deuxième, confirmant son statut de grand favori.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
L'écurie allemande a montré ses intensions.
© Porsche / L'écurie allemande a montré ses intensions.

La grand-messe des 24 Heures du Mans approche à grands pas. Les hypercars comme les LMGT3 se sont mises au travail, afin de se jauger.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Hypercar : l'impressionnant rythme de Porsche

La première session de la Journée Test n'a pas été des plus révélatrices quant au véritable rythme qui sera affiché lors des essais libres et des qualifications.

Toujours est-il que Toyota a voulu d'entrée montrer les crocs : Kamui Kobayashi, au volant de la N°7, a signé un 3:28.487. C'était une seconde plus rapide que la Porsche N°6, en seconde place, suivi de la BMW N°20.

Mais le constructeur de Stuttgart a décidé de mettre tout le monde d'accord lors de la deuxième salve d'essais : la numéro 6, en tête du championnat du monde, s'est offert le meilleur temps, devant la Porsche N°4, issue de l'IMSA.

La Toyota numéro 8, à la 3e place, est venue priver Porsche d'un triplé avec ses voitures officielles. Preuve qu'il faudra compter sur les voitures allemandes pour toutes les sessions.

Dans le clan français, cela semble déjà plus compliqué ou discret si l'on peut dire. La meilleure des deux Peugeot a terminé 13e (N°94) et la première des Alpine, la N°36, c'est classé au 17e rang, lors de la deuxième session.

LMGT3 : Akkodis puis TF Sport

Auteur d'un début de saison très compliqué, l'équipe française Akkodis et ses deux Lexus ont tout bonnement trusté les deux premières places de la première session (dans l'ordre 78 et 87). Mais le TF Sport, avec sa Corvette N°82, a pris le meilleur sur la deuxième session. Les deux Lexus sont ensuite rentrées dans le rang.

Les Iron Dames, unique équipage féminin engagé en WEC, se sont montrées plutôt discrètes. Lors de la session 1, la Lamborghini N°85 toute de rose vêtue, avec sa livrée spéciale, a terminé 8e, puis à la 7e lors de la deuxième séance.

Le classement des LMP2 quant à lui, a d'abord été dominé par IDEC Sport (N°28), puis par les favoris, le United Autosport, avec la numéro 22.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut