Corvette veut une dixième victoire au Mans

WEC. Avec neuf victoires jusqu'à présent dans la Sarthe, le constructeur américain aimerait bien en ajouter une de plus. Si les statistiques et l'histoire présage une belle issue pour Corvette, les performance depuis le début de la saison, prédisent l'inverse.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Pour la dernière année en GTE, Corvette l'avait remporté dans sa catégorie.
© Motors Inside / Bastien Dauby / Pour la dernière année en GTE, Corvette l'avait remporté dans sa catégorie.

La décima. Un objetctif que de nombreux sportifs se fixent. Dans certaines disciplines, l'atteindre semble impossible. Pourtant, quelques grands. Les plus grands même y sont parvenus. Demandez à Rafael Nadal. Demandez à Marc Marquez... Alors pourquoi pas Corvette ?

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le constructeur américain a très souvent brillé dans la Sarthe. La classique mancelle réussit aux voitures jaunes, même si à plusieurs reprises, elles ont connu des bévues. En 2022, par exemple, les deux C8 engagées en GTE avaient dû jeter l'éponge. L'une pour des problèmes mécaniques. L'autre à cause d'un accident.

Mais atteindre les dix victoires au Mans s'annonce difficile pour le constructeur américain. Déjà car les machines du TF Sport n'ont pas eu de bons résultats sur les trois premières manches de la saison (10e au Qatar à dix tours, 7e à Imola à deux tours et 12e à Spa à un tour).

Mais Le Mans est l'incontournable de la saison du championnat du monde d'endurance. Et certaines équipes ne misent que sur cette échéance. « Le Mans est le grand rendez-vous. C'est une course très importante pour nous comme pour tout le monde. C'est la première fois que la Z06 GT3.R sillonnera la piste du Mans. Ce qui est bien, c'est que Rui, Tom, et moi-même avons déjà participé à la course. J'espère donc que nous serons performants dès le début afin de disposer de plus de temps pour comprendre ce dont cette voiture a besoin », analyse Charlie Eastwood.

« C'est la première fois que nous affronterons une piste à faible appui avec de longues lignes droites. On a effectué de nombreuses simulations et on a travaillé sur simulateur pour préparer de bonnes configurations de base pour nous, ce qui jouera un grand rôle pour nous aider à prendre de la vitesse. Nous devons exploiter au maximum chaque minute passée en piste afin d'obtenir autant de données que possible. Nous avons besoin de faire un bon résultat. Nous avons eu quelques malheurs lors des dernières courses, alors nous sommes tous très déterminés à ne commettre aucune erreur pour être à l'arrivée des 24 Heures. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut