Une procédure Safety car qui satisfait Sébastien Bourdais

WEC. L'an dernier, une nouvelle procédure de Safety car avait été imaginée. Vivement critiquée pour sa longueur, l'ACO a procédé à quelques modifications pour l'écourter. Une décision saluée par Sébastien Bourdais.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Une nouvelle procédure de Safety car cette année au Mans.
© Motors Inside / Bastien Dauby / Une nouvelle procédure de Safety car cette année au Mans.

Trois heures de neutralisation en 2023. Beaucoup trop pour de nombreux observateurs. Pour remédier à ce problème, l'ACO a revu sa copie. Avec une volonté : réduire le temps d'intervention des trois Porsche située à trois endroits du tracé.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Désormais, quand la direction de course l'autorisera, les concurrents situés derrière les voitures de sécurité B et C, ils iront tous rejoindre la queue de la A, appelée Leading Car. Ensuite, toutes les voitures situées devant le leader de la catégorie auront l'occasion de faire un tour de circuit, en respectant la sécurité de tout le monde, pour se placer derrière le leader. Et ce, afin que la hiérarchie soit respectée.

Jusqu'à présent, rien ne change par rapport à l'an dernier. Ce n'est que le dernier point qui a été modifié. Dorénavant, toutes les voitures resteront à leur position et ne seront plus relancées par catégories. Elles seront toutes mélangées.

« Je suis assez content de voir un nouveau système de safety car qui permet de relancer la course plutôt que de la tronquer et qui crée des écarts artificiels. On a vu plusieurs courses sabotées avec des voitures en trente secondes et d'un coup une safety car entre les deux », se réjouit Sébastien Bourdais.

« Je préfère voir ça que des écarts qui se créent par manque de réussite. Je préfère voir une course plus dynamique où tu as des chances de rester dans la course plutôt que de te retrouver à une minute trente de ton concurrent alors que tu étais à dix secondes. Maintenant, tant que tu restes dans le tour, tu restes dans la course. »

Reste à voir si ce week-end, les trois Porsche seront moins présentes lors de leurs interventions.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut