6 Heures de Sao Paulo : la BoP dévoilée, Ferrari très alourdi

WEC. Alors que se profilent les premiers essais libres des 6 Heures de Sao Paulo, vendredi, les organisateurs ont publié la Balance de Performance pour les Hypercar et LMGT3. Dans la classe reine, Ferrari a pris pas moins de 18 kg sur la balance.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La Ferrari Hypercar a pris 18 kg par rapport au Mans.
© MotorsInside / Alexandre Rodrigues / La Ferrari Hypercar a pris 18 kg par rapport au Mans.

Hors du coup à Losail, à la rue en stratégie à Imola et malchanceux à Spa, Ferrari a choisi le bon moment pour remporter sa 2e victoire en WEC, au classement général. Les 24 Heures du Mans glanés par la N°50, il était attendu que ce triomphe allait se convertir en grosse prise de poids, surtout après la 3e place de la N°51 dans la Sarthe. Reste à savoir si Toyota, une nouvelle fois battu, sera en mesure de prendre sa revanche.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Hypercar : Ferrari et Toyota les plus lourds

Tous les constructeurs ont pris du poids en vue d'Interlagos, qui fait son retour en WEC après dix ans d'absence. La seule exception reste Isotta Fraschini, qui sera la seule des 17 Hypercar à évoluer au poids minimum réglementaire (1 030 kg).

La petite marque italienne a également bénéficié d'un petit coup de pouce et sera la voiture dotée de la plus grande puissance disponible sous 250 km/h (519 KW) et de la plus large plage d'énergie sur un relais (915 MJ, valeur inchangée).

Mais les regards se tournent évidemment vers les trois références actuelles du championnat, qui est très loin d'avoir livré son verdict. Ferrari comme Toyota évolueront avec 1 060 kg de masse. Ce qui représente, pour la firme de Maranello, une prise de poids de l'ordre de 18 kg, contre sept à Toyota.

Porsche, leader de tous les championnats, verra ses 963 officielles et privées évoluer avec 1 051 kg, tout comme Peugeot. Stuttgart aura 512 KW de puissance sous 250 km/h, avec 908 MJ d'énergie sur un relais. Ces valeurs respectives sont de 506 KW et 912 MJ pour Toyota, 503 KW et 905 MJ pour Ferrari. La BoP n'étant pas le seul juge de paix, il faudra surtout attendre de voir comment les Hypercar de pointe s'adapteront au très sélectif tracé Pauliste.

Du côté des marques françaises, Peugeot n'a pris que 4 kg et restera, avec 1 051 kg, plus légère que les voitures de tête. Une puissance de 510 KW et une énergie globale de 909 MJ (+14) pourraient permettre aux 9X8 de mieux figurer au classement. La fiabilité a été exemplaire au Mans : il reste à performer.

Chez Alpine, c'est l'inverse : la LMDh de Dieppe s'est montrée très performante au Mans, mais le bloc Mechachrome n'a pas tenu jusqu'à la nuit. La BoP devrait être favorable aux A424 N°35 et N°36 : 1 044 kg sur la balance, 516 KW en banque (+9) et 910 MJ disponibles sur un relais.

BMW, l'une des déceptions du Mans, aura également 1 044 kg sur le dos, 512 KW et 908 MJ à disposition. Lamborghini et Cadillac auront la même masse (1 039 kg), la même puissance (519 KW), et quasiment la même énergie sur un relais (907 pour Cadillac, 909 pour Lamborghini). Désormais, la réalité de la piste en décidera.

LMGT3 : Une nouvelle marque aux avant-postes ?

La hype est évidemment énorme en Hypercar avec des courses incroyablement indécises et disputées. On n'ose imaginer ce que provoquera l'arrivée d'Aston Martin, l'année prochaine.

Mais en LMGT3, le suspense n'est pas en reste : les deux Porsche de chez Manthey sont à égalité de points au Trophée des équipes, deux unités devant la BMW WRT N°31 victorieuse à Imola, devant la N°46.

Toujours est-il que la timbale du poids minimum sera pour Ford : la Mustang GT3 flambant neuve, surprenante 3e au Mans dès sa première sortie, sera fixée à 1 340 kg pour la N°77 et 1 345 pour la N°88, avec le mode P6 pour la puissance (sachant que le P0 est le meilleur, le P15 le moins puissant). Proton Competition ne s'en plaindra pas.

Les McLaren 720S (United Autosport) et les Aston Martin Vantage (D'Station et Heart of Racing) seront dotées d'un poids à peine supérieur (1 348 kg), tout comme les Ferrari 296 GT3 du Vista AF Corse (1 349 kg). En revanche, c'est sur le mode moteur que tout change.

Aston Martin embarquera le P14, McLaren le P11 et Ferrari le P15. Lamborghini, de son côté, ne sera pas vraiment gâté, même si la Huracan n'en demeure pas moins une voiture très performante. Les Iron Lynx (N°60) devront traîner 1 374 kg, tandis que les Iron Dames (N°85) auront 1 369 kg à déplacer. Avec le mode P14, une valeur de mieux qu'au Mans.

La meilleure puissance du plateau sera pour WRT et ses BMW, avec le P4 à disposition. Mais avec 1 368 kg pour la N°31 et 1 353 pour la N°46. Lexus, avec l'équipe française Akkodis ASP, pèsera 1 355 kg avec le mode P5 en guise de coup de pouce. La GT3 de la filiale Toyota est, comme l'avait souligné José Maria Lopez, une voiture vieillissante.

Corvette restera à 1 358 kg, mais passera du P4 au P6 par rapport au Mans. Quant au favori qu'est Porsche, la Manthey EMA N°91 essuiera les plâtres de sa victoire mancelle par la plus haute masse du plateau (1 375 kg). Gare à la Manthey PureRxcing N°92 qui, elle, aura "seulement" 1 350 kg de masse. Les 911 GT3 seront dotées du P7 en puissance.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

6h de Sao Paulo

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut