> > > > Massa devait ruiner la course d'Hamilton à Singapour

Massa devait ruiner la course d'Hamilton à Singapour

L'accrochage entre Lewis Hamilton et Felipe Massa, lors du Grand Prix de Singapour, revêt une nouvelle dimension alors que le site de la Formule Un dévoile les déclarations de Rob Smedley, ingénieur de piste du Brésilien.

© Ferrari - Felipe Massa et son ingénieur en plein discussion© Ferrari - Felipe Massa et son ingénieur en plein discussion

Dimanche 25 septembre 2011. Marina Bay. Douzième tour du Grand Prix de Singapour. Après une passe d’arme dans la zone DRS, Lewis Hamilton accroche la roue arrière droite de la Ferrari de Felipe Massa avec l’extrémité de son aileron avant. Alors que le Britannique continue sa route avec l’aileron déchiqueté, le Brésilien rentre lentement aux stands, le pneu en lambeau. Le soir même, alors que le pilote McLaren fait face aux médias, son homologue de chez Ferrari l’accoste, furieux, et le félicite ironiquement pour avoir ruiné sa course.

Pourtant, à la lumière des conversations radios dévoilées dans le résumé vidéo du Grand Prix, proposé sur le site officiel de la Formule Un, il semblerait que ce soit le pauliste qui devait ruiner la course du champion du monde 2008. En effet, on y découvre que Rob Smedley, ingénieur de piste de Felipe Massa, a encouragé son pilote à « retenir Hamilton autant que possible », à « ruiner sa course le plus possible », quelques instants à peine avant l’accrochage.

Ces encouragements donnent l’illustration de la détermination du pilote Ferrari et de son ingénieur à rendre la tâche difficile à Lewis Hamilton, dont le brésilien s’était déjà plaint, la veille, du comportement en qualifications. En effet, dans un tour de sortie des stands, le Britannique avait porté une estocade, heureusement sans conséquences, dans l’un des endroits les moins appropriés du circuit, provoquant ainsi la fureur de Massa qui se lamentait, le dimanche soir, après la course, d’avoir trop souvent vu sa course ruinée par des manœuvres d’Hamilton qui n’utilisait pas son cerveau, selon lui.

Certains pensent cependant que la mission du brésilien n’était évidemment pas de provoquer l’accrochage avec Hamilton, mais de protéger Fernando Alonso d’un éventuel retour du pilote McLaren, auteur d’un mauvais départ mais dont la MP4-26 semblait plus en verve que la 150° Italia du pilote espagnol.


Vidéo : Smedley encourage Massa à ruiner la course d'Hamilton

F1 2011 Singapore Race Edit from Alfa Ferrarista 96 on Vimeo.



Singapour City, Massa et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




38 réactions sur cet article Donnez votre avis
Steve
Steve :
Je ne comprends pas ceux que ça étonne.
Quand un pilote plus rapide revient sur vous, la seule chose que vous allez faire, c'est essayer de le retenir le plus longtemps possible, non ?
Je ne vois pas où est le mal, surtout que Massa n'a rien fait de répréhensible.
Il y a 102 mois
Bilo
Bilo :
En fait, la traduction française n'est pas appropriée, car elle parle de détruire sa course, alors que le but de Massa est de retenir Hamilton le plus longtemps possible, pas de provoquer un accident. Et Massa l'a parfaitement fait, jusqu'à l'accrochage. Il n'y a rien à redire, il ne doit pas y avoir polémique, juste parce-que des médias français ont traduit ce qui les arrangeait.
Il y a 102 mois
Unamed
Unamed :
J'ai l'impression que la France, les journalistes aime Hamilton...

Il fait des accrochages à chaque GP, c'est de l'auto tamponneuse plus de la F1

Alors on cherche a le défendre, tandis que il n'as aucune excuse.

Il conduit mal, ne comprend pas les sanctions. Il devient dangereux en course.

Ici "Massa devait ruiner la course d’Hamilton à Singapour"

Il ne faut pas exagerer ! Ni extrapoler

Massa défendait juste sont coéquipier (oui y a encore du travail d'equipe en F1)



STOP
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
Alors deux petites choses, puisque c'est moi qui ait écrit cet article :
- D'abord, il faut lire l'article avant de dire n'importe quoi. Nous y rapportons les propos de Rob Smedley et nous expliquons à la fin que le but n'était pas de provoquer un accident mais de défendre sa position et accessoirement, protéger la position de Fernando Alonso. J'ai d'ailleurs bien pris la précaution de qualifier cela d'encouragements, et les déclarations doivent naturellement être remises dans leur contexte, ce que je me suis efforcé de faire. Il n'y a de notre part aucune volonté d'excuser les actes de Lewis Hamilton, mais simplement de relayer une informations.
- Ensuite, il n'y a pas d'erreur de traduction. Rob Smedley dit "Hold on Hamilton as possible as you can ! Destroy his race as possible as you can !" Nous avons d'ailleurs choisi le mot "ruiner" plutôt que "détruire" pour traduire "destroy", justement parce que le sens est plus violent traduit littéralement. Encore une fois, vous commentez un article que vous ne lisez pas, ou que vous avez lu ailleurs.

Maintenant, ne nous mentons pas, il n'y a pas que les journalistes qui aiment Hamilton : les articles sur Hamilton sont généralement ceux qui sont le plus lus, donc le lecteur a aussi sa part de responsabilité.
Il y a 102 mois
Globben
Globben :
Soyons clairs : quand j'ai vu le titre de l'article, je me suis dit que ça sentait la grosse polémique. Puis quand je l'ai lu, je me suis dit qu'il ne s'agit que d'une "bête" consigne, certes exprimée dans un langage agressif, mais qui peut se justifier par les faits du samedi.

Finalement, je trouve ce titre gentiment aguicheur (mais tous les sites d'actus titrent de la même manière à ce sujet), mais il n'y a pas de quoi en faire toute une polémique de complaisance supposée vis-à-vis de Hamilton, surtout connaissant Dino, il me semble assez improbable qu'il favorise Hamilton...
Il y a 102 mois
Unamed
Unamed :
Je n'ai jamais critiquer l'article excepté sont titre.
Pour moi le titre est bel et bien exagéré et extrapoler (trop)
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
Je reconnais qu'il y avait sans doute mieux en effet, surtout moins polémique et aguicheur. Je n'ai pas trouvé mieux sur le coup, mea culpa.
Maintenant, le titre n'est pas une information en soi, le but d'un titre est aussi d'interpeler le lecteur, de l'inviter à lire votre article et c'est sur le fond de l'article que le lecteur doit se faire une opinion.
Il y a 102 mois
Unamed
Unamed :
Pour moi le titre n'est pas dans la même ligne de pensé que l'article.
Et même si le titre doit être aguicheur il ce doit d'etre dans la meme ligne de penser que l'article.

Je juge ici car je le peux, car on me donne la possibilité de m'exprimer (merci)

Mea culpa
Il y a 102 mois
Bilo
Bilo :
Oui, le titre est volontairement accrocheur, et c'est bien normal pour attirer les lecteurs.
Ce qui me gène plus, c'est " il semblerait que ce soit le pauliste qui devait ruiner la course du champion du monde 2008.", ce qui laisse entendre dans l'article que le but de Massa était de provoquer un accrochage, alors qu'il devait juste bloquer son adversaire. C'est tout.

Et j'ai parlé d'une traduction inapropriée, pas forcément fausse. Je n'ai pas critiqué la traduction dans l'article, j'ai reproché aux médias français de traduire cette communication comme il leur plaisait, ce qui ne concerne évidemment pas l'article. J'ai en effet lu des articles concernant cette news dans différents journaux avant la publication de cet article sur le site.
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
@Bilo
Cette phrase est un pur effet de style. Ce qui est amusant dans cette histoire, c'est qu'on a reproché à Hamilton de ruiner la course de Massa, alors qu'on découvre que Massa - enfin Rob Smedley - voulait ruiner celle d'Hamilton. C'est plutôt ironique.
Maintenant, dans cette phrase, j'utilise le conditionnel, un bon moyen de dire comment ça pourrait être interprété. Ensuite, l'article s'attache a remettre cette déclaration dans son contexte et à ouvrir quelques hypothèses (sur le fait que ce soit pour protéger Alonso, ce à quoi je ne crois pas).
Cette information est surtout intéressante pour la mauvaise interprétation qui peut en être faite, maintenant, il n'est pas de notre devoir de dire au lecteur ce qu'il doit comprendre, mais lui exposer plusieurs versions pour qu'il puisse se faire sa propre opinion.

Mon erreur, je la reconnais, c'est de ne pas avoir trouvé mieux que le verbe "devoir", à la fois dans le titre et dans la phrase à laquelle tu fais références. J'essayerai de trouver mieux la prochaine fois, maintenant, je pense que tout à chacun a suffisamment d'esprit pour comprendre que cette histoire est tout sauf à prendre au sérieux. C'est simplement l'illustration de la détermination de Massa au moment de l'accrochage où il n'y franchement pas de quoi fouetter un chat. Mais si j'avais pris ce parti dans l'article, ce sont les fans d'Hamilton qui me seraient tombés dessus.

Vous avez tout à fait raison de vous exprimer, à votre manière, vous nous aider à améliorer la qualité de nos articles qui, nous l'espérons, vous satisfont déjà. Maintenant, nous ne pouvons pas non plus répondre au nom de toute la presse française. J'aurais aimé lire, dans ton commentaire, Bilo, que contrairement à d'autres médias français, nous avions adopté une autre traduction. C'est avant tout nos articles qu'il s'agit de commenter :)
Il y a 102 mois
Unamed
Unamed :
En effet on peux aussi pensser que le but de Massa etait de ralentir un maximum Hamilton rien que pour le faire ****

On peux interpreter la communication comme

"Mon cher ami Massa à ton cul tu as le mec qui ta "pris" le titre de champion du monde, et si tu faisais le maximum pour l'equipe et pour te "venger" pour le ralentir un maximum ? amicalement Rob"

Je pense que le but de cette communication radio c'etait de demander à Massa de faire sont maximum en suscitant cher lui une forme de rage, d'orgueil pour le pousser a repousser ces limites pour les interets de l'equipe et aussi de sont coequipier :)
Il y a 102 mois
10Pi
10Pi :
Pour ma part, ce titre me donne surtout l'envie de voir la télémétrie des 2 voitures pour voir si Massa n'aurait pas oublier d'accélérer un tout petit peu et que dans le même temps Hamilton serait arriver un peut trop vite...

Même si dans ce cas je pense que c'est plus la faute à pas de chance, et qu'on a eu le droit a un combo des 2 poisseux de la saison 2011, car ces 2 là on quand même la plus grande capacité a se retrouver dans des situations merdique cette année.

Pour ma part, le seul truc qui m'échappe à propos d'Hamilton cette année, c'est que dans le passé être agressif et ne pas lâché pour entrevoir la moindre opportunité était plus compréhensible car les possibilités de dépasser étaient faibles, mais cette année le DRS est là et donc il suffi de suivre, se rapproché à l'entré de la zone de DRS, puis appuyé sur un bouton et dépasser et si la manœuvre échoue la chance revient tous les tours :)
Par contre je ne sais pas pourquoi McLaren ne penche pas sur un aileron qui s'ouvre beaucoup plus ou avec une autre forme, car il me semble qu'avec le DRS les monoplaces de Woking sont en général moins bien que les autres top team. Et visuellement ils semblent que les McLaren ont toujours plus d'appui à l'arrière...
Il y a 102 mois
arkansis
arkansis :
Ce qui fait polémique c'est qu'en analysant le pourquoi du comment de cette phrase démontrerait selon certains experts que Massa n'est qu'un bouclier de faire-valoir agissant pour le compte d'Alonso.
En gros, il ne serait plus question de motiver Massa en piste pour son propre intérêt, mais plutôt de se servir de lui...

Le coté "vas y bats le" on est en F1, pas au pays des bisounours, donc je pense pas que le problème vienne de là.
Il y a 102 mois
vendetta
vendetta :
mais oui ......
massa est la nouvelle piquette et ceux qui essaient encore de le defendre st des gros racistes
Il y a 102 mois
vendetta
vendetta :
pourquoi essayer de minorer les propos de smedley? destroy=detruire.
c'est dingue des qu'il s'agit de LH les gens deviennent amnesiques et ne savent plus traduire....
pfffffffffffffffffffff
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
Ce n'est pas une erreur de traduction, mais un choix de traduction. Le mot "destroy", en anglais, peut revêtir différentes réalité selon le contester. Nous avons choisi "ruiner" qui revêt exactement le même sens mais qui correspond plus aux expressions utilisés en sport. Il y a un proverbe italien qui dit : "Le traducteur est un traitre !" Derrière toute traduction, il y a donc un choix du traducteur : je l'assume !

Quand au fait de Lewis Hamilton, dans nos articles nous nous sommes toujours évertués à ne pas prendre parti dans la polémique mais à relayer les déclarations de chacun, qu'elles soient pro ou anti Hamilton. Lorsqu'Hamilton a dit, à Monaco, que les juges l'avaient pénalisé parce qu'il était noir, j'avais expliqué la référence à Ali G, qui permettait de comprendre qu'il s'agissait d'un trait d'humour maladroit de la part du pilote britannique, une explication que nous n'avons pas beaucoup lu en dehors de notre site.
Nous ne sommes pas là pour prendre parti mais pour relayer une information, or, malheureusement, dès qu'il s'agit d'Hamilton, sur un même article, on nous accuse à la fois d'être des anti et des pro Hamilton. Chacun a son interprétation et c'est facile de s'en prendre à celui qui ne fait que la relayer en s'efforçant de l'expliquer de la façon la plus neutre possible.
Il y a 102 mois
kiné
kiné :
@Dino, ne vous en faites pas, c'est partout comme ça quand il s'agit de Lewis, il fait de l'effet à tout le monde, c'est une star née. Même Vettel ne suscite pas autant de réaction, Lewis Hamilton, la
star incontestée de la F1. Tout ceux qui le cassent aujourd'hui vont le lecher quand il va recommencer à gagner. Nicole devrait revenir soutenir son homme dans les paddocks
Il y a 102 mois
Globben
Globben :
Et puis n'oublions pas que "faire ****" le pilote placé juste derrière, c'est ce pour quoi Massa a été engagé (à une exception près bien sûr ^^)
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
@kiné
Ce n'est pas parce que tu suscites des réactions que tu es une star et personnellement, je trouve que Vettel a plus de charisme qu'Hamilton, mais c'est comme dans tout, une histoire de goût.

Attention d'ailleurs à ne pas croire qu'il n'y a que les attaques contre Hamilton qui soient futiles, certains défenseurs d'Hamilton n'ont rien à envier à ses détracteurs les plus enragés. Ce qui est dommage avec Lewis, c'est qu'il n'y a plus de compromis possible : ceux qui cherchent juste à faire avancer le schmilblick sont toujours sous le feu croisé des pro et anti Hamilton.
Il y a 102 mois
Stefcore
Stefcore :
Jouer sur les mots à une importance cruciale en français mais bien dérisoire en anglais , du fait même que la signification d'un mot puisse t'être aussi ouverte dans la langue de Shakespeare .

Pour moi Ferrari à eu droit un retour de bâton , du fait de vouloir à la base conduire à un comportement dont l'esprit en est quasi antisportif à mes yeux , envers Hamilton . Certes le choix des mots est une bêtise il aurait été plus intelligent de signifier à Massa de défendre sa place coute que coute mais ils ne l'ont pas fait et le choix du mot "destroy" à conditionné Massa aussi dans la prise de risque , comment pouvait il penser que face à Hamilton , celui-ci passerait derrière les vibreurs ou écraserait ces freins pour le laisser garder sa place en sortie de courbe ?
En voulant la "bagarre" il y'a eu des dégâts des deux cotés , Massa au lieu de s'en prendre à Hamilton devrait surtout en vouloir à Rob Smedley de ne pas lui avoir donné la possibilité de faire sa course mais de lui avoir ordonné de n'être qu'un tampon entre Hamilton et Alonso , ce qui lui donne une véritable image de marionnette du team Ferrari et non celle d'un pilote de course de Ferrari .
Mon ressenti est plus que Massa et Hamilton sont tous les deux victimes de la prises de décision de Rob Smedley , qui en voulant " ruiner , détruire , anéantir , etc ...." la course de l'un , à simplement réussit à gâcher la course de 2 pilotes , en conditionnant les deux pilotes à des prises de risques importante
Il y a 102 mois
Bilo
Bilo :
Là, je ne suis pas d'accord. Ce n'est pas par la faute de Smedley qu'Hamilton s'est encastré dans Massa.
Il y a 102 mois
Globben
Globben :
Je ne suis pas non plus d'accord, la prise de risque n'était pas plus importante, il ne faut pas confondre réalisation du risque et augmentation du nombre de chances pour que ce risque se réalise... Ca m'étonnerait que Massa ait eu besoin de son ingénieur pour être motivé à ne pas laisser passer Hamilton
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
Je rejoins Globben sur ce dernier point. Je ne pense pas que les mots de Smedley aient influencé Massa, je pense qu'ils témoignent simplement de l'état d'esprit de Smedley et Massa pendant la course : ils en avaient assez d'Hamilton et voulaient l'embêter, ni plus, ni moins.
Il y a 102 mois
Stefcore
Stefcore :
D'une je suis content d'avoir pus mettre autant de gens d'accord sur une partie d'un sujet sur Hamilton , même si c'est contre mon avis !!! :)

Dans la vie de tout les jours l'incitation est tout aussi réprimandable que l'acte délictueux en lui même , ce que je veux dire c'est simplement que l'on ne dénuer de toutes responsabilités l'instigateur de cet état de fait , même s'il n'est pas la cause direct de cet incident . Pour moi de par son incitation à la radio , Rob Smedley est le point de départ qui à conduit à cet incident .

Je suis sans doute un peu idéaliste , mais j'ai horreur de voir une situation jugée sans que tous les responsables direct ou indirecte soit mis devant leur faute .

" Je suis le chevalier blanc , je cours et je vole au secours d'innocent ..... !!!! " :D
Il y a 102 mois
Unamed
Unamed :
Ne faisons pas de lien de corrélation entre Smedley qui coach Massa et Hamilton qui essuie sont ailerons sur le pneu de Massa

Il a fait un role de coaching

Mon coach de boxe était moin gentil que Smedley pour me motivé...
(et c'est pareil dans beaucoup de sport soyons honnête)

Beaucoup s'offusque mais pour moi sa n'as rien à voir avec l'incident

Massa était devant il c'est défendue, il n'as pas piler pour que Hamilton s'encastre dans sa monoplace.

Hamilton n'as pas fait non plus expres de casser son ailerons...

Quoi que peut etre que il avait prevue de faire crever Massa (it's a joke :p)



Il y a 102 mois
jean
jean :
Je pense que c'est tout simplement une erreur de jugement d'Hamilton. Mais Massa quand il défend, il perd du temps...
Il y a 102 mois
Stefcore
Stefcore :
@Unamed Le rôle de tout coach est de pousser son élève vers le haut , à se surpasser . Mais Smedley fait tout le contraire en demandant à Massa de gâcher la course d'Hamilton et par cette demande il l'oblige à devoir sacrifié sa course , cela n'est pas du coaching mais son inverse , j'y vois juste un calcul stratégique au dépend de son pilote . Aurais tu aimés que ton coach te demandes de juste défendre dés le début du combat et ne pas te pousser pas à te surpasser pour vaincre ton adversaire ?
Il y a 102 mois
Globben
Globben :
Non, il peut gâcher la course d'Hamilton sans gâcher la sienne, en faisant tout simplement de la défense (ce qui traduit qu'ils n'étaient pas contents de leur position puisque rester dans ces positions signifiait gâcher la course)
Il y a 102 mois
Unamed
Unamed :
Dans pas mal de sport y a de la defense et de l'attaque

C'est sure que quand on es en position de force sur le papier on a tendance a aller vers une strategie offensive, a prendre des risques.

Mais si on es pas en position de force, c'est bete à dire, soit on fait le maximum pour tenir le plus longtemps soit on declare forfait.

Massa ne ce trouver pas dans la position du plus fort surtout avec le systeme de DRS et KERS alors soit il laissait passer Hamilton sans defendre (pour moi c'est de l'antisport) soit il defend le maximum qu'il peux à en faire craquer psychologiquement sont adversaire en position de force (Schumacher VS Hamilton par exemple)

Pour moi Smedley la motiver a defendre le plus possible a ne pas aider Hamilton.

Je trouve que c'est un coaching basique
Il y a 102 mois
kiné
kiné :
@Dino, ne pas confondre malchance et manque de charisme, quand la rage de vaincre ne rencontre pas la barraka (situation actuelle de Lewis), on peut facilement passer pour un boulet. Il est impliqué dans tous les mauvais coups, (cf l'incident ce matin en Q3), il est toujours au mauvais endroit au mauvais moment. Ce qui est dramatique c'est que chacun cherche à en remettre une couche quand il s'agit de lui. Mais le vent va tourner, et des moments durs comme ça peuvent le renforcer....ou lui faire douter de ses capacités. Je crois que nous traversons tous des moments sans comme lui actuellement, et humainement, c'est dur, j'ai de la peine pour lui car il doit les traverser devant les caméras et une foule de personnes qui aimerait le voir se casser la gueule. J'ai foi en lui, il rebondira, je suis fan du Barça, en 2008 il était au plus bas alors qu'il jouait bien mais avec trop peu de réussite, et en 2009, tous les efforts ont payé...c'est ça aussi le sport
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
@Kiné
Je ne confonds pas malchance et charisme, et ce pour deux raisons :
- D'abord, la malchance et le charisme n'ont rien à voir et ne peuvent donc que difficilement être confondu ;
- Ensuite, malchance et charisme font partie d'un jugement personnel : tu juges peut-être Lewis malchanceux, moi je le juge peu charismatique. Ce n'est même pas une différence de point de vue ou d'analyse, puisque nous ne parlons pas du tout de Lewis sous le même angle.

C'est bien là tout le problème de Lewis : on ne peut plus porter un jugement précis sur le pilote, sans que ce soit pris pour une généralité.
Je ne suis pas un grand fan de Lewis, l'homme. Je le trouve artificiel, peu charismatique et assez prétentieux. Ce sont ces raisons qui font que je ne suis pas fan de Lewis mais plutôt de Vettel.
Maintenant, ceux qui écoutent régulièrement le SAV de la F1 savent que mes critiques envers Lewis sont surtout les critiques de quelqu'un de déçu par le pilote. Le problème n'est cependant pas que Lewis doute de ses capacités, c'est qu'il les a surestimé et je trouve que son équipe et ses fans ne l'aident pas en le portant aux nues comme ils le font. Les meilleurs amis ne sont pas ceux qui trouvent des excuses à tes actes mais ceux qui te disent quand tu fais des conneries. La critique n'est pas toujours faite de mauvaises intentions, mais la foi aveugle est dévastatrice.

Lewis mérite mieux, en tant que pilote, que ce qu'il nous montre actuellement et quand je le vois, aujourd'hui après les qualifications, j'ai de la peine pour lui, mais je pense que ça ne peut pas lui faire de mal de se retrouver un peu au fond du trou, de revoir son approche de la F1, d'arrêter de se mettre une pression incroyable. Lewis doit apprendre qu'il est faillible et battable, ça ne l'en rendra que plus fort. Mais ses fans doivent aussi apprendre que Lewis ne peut et ne doit pas être défendu aveuglement et je dis ça en l'ayant appris à mes dépends. Je le dis trop souvent à mon goût mais s'il est vrai que les détracteurs de Lewis lui tombent un petit peu trop facilement sur le dos, ses défenseurs font trop souvent preuve d'une défense angélique de leur pilote et n'acceptent aucune critique. Lewis mérite bien mieux que ça.
Il y a 102 mois
kiné
kiné :
@Dino, je suis d'accord avec vous sur bien des points, excepté sur le rapport charisme-malchance, mais bon celà relève du subjectif, mais force est de constater que pour quelqu'un de peu charismatique, il a su réaliser des choses assez exceptionnelles tout de même.
Neanmoins, je crois que le fait de toucher le fond comme maintenant, peuvent l'aider pour la suite de sa carrière. Il a 26ans, et donc a encore du temps pour se relever. Si on avait le parcours sportif qu'il a eu depuis ses huit ans, je crois que nous nous croirons aussi infaillibles et imbattables. Je ne crois pas qu'il soit prétentieux. Je pense que ses fans le défendent aussi farouchement car il y'a trop d'attaques sur sa personne. Je reste convaincu que le jour où il recommencera à gagner, même s'il fait des erreurs, ses détracteurs vont juste fermer leur clapet, car ce sont les mêmes qui, pour la plupart retourneront leur veste contre leurs héros d'aujourd'hui; ce sont les mêmes qui ont crier au génie quand il a montré l'étendu de sa classe de jeune pilote dés sa première saison. Ses défenseurs sont des inconditionnels et c'est la raison pour laquelle ils le défendent et le supportent malgré tout, car ils croient en son talent. Contrairement à ce que vous dites, c'est ce que Lewis mérite. C'est la foi que ses fans ont en lui dans ces moments difficiles qui vont le faire reagir car il n'a pas envie de les decevoir. Je n'ai jamais vu un vrai fan se retourner contre sa star quand tout le monde le casse. C'est naturel et humain de lui dire qu'il est fort et qu'il peut encore faire de grandes choses.
En France particulièrement, c'est connu et reconnu, quand on est sur de soi on est prétentieux et arrogant et on aime bien casser ce genre de gars. Je ne lui souhaite que du courage et de la réussite, le reste viendra tout seul. Arrogant, prétentieux et tout ce que vous voulez, peu importe, il reste un champion, à mon humble avis.
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
Attention, le charisme n'a strictement rien à voir avec le talent. C'est un jugement purement subjectif sur la personne plus que sur le pilote, en clair, JE ne lui trouve aucun charisme, mais comme je l'ai dis plus haut, c'est une question de goût.

Sinon, concernant le côté : "En France, on aime pas les mecs ambitieux", franchement, faudrait arrêté de nous le sortir à toutes les sauces, d'abord parce que les français n'ont pas l'exclusivité de la mauvaise fois. Lewis a fait l'erreur de trop souvent se comparer aux plus grands, notamment à Ayrton Senna. Il a le talent pour, mais le revendiquer si tôt dans sa carrière, ça l'expose aux quolibets s'il ne se montre pas à la hauteur de ses ambitions. Certains n'apprécient pas l'assurance dont il fait preuve et quand, malheureusement pour lui, il est fragilisé, on ne se gêne pas pour le rabaisser. Ça n'a rien à voir avec un particularisme français.
Il y a 102 mois
kiné
kiné :
La mauvaise foi c'est déjà de dire qu'il se compare à Ayrton, quand il se refere à celui, c'est son modele. Il est trop ambitieux, donc faut le rabaisser dès qu'il est fragilisé? Super
Bon Grand Prix
Il y a 102 mois
Unamed
Unamed :
Je ne comprend pas que les gens qui apprécient Hamilton n'accepte aucune critique... "vous le rabaissez c'est pas cool !"

J'adore,Massa et je reconnais que depuis sa blessure sa va pas fort pour lui que il n'est plus aussi performant que par le passé

Vous appréciez Hamilton arreter donc de niez les critiques (fondé) et reconnaissait que ces critiques sont justifier. Il fait pas une bonne saison, il ne conduit pas bien il ne ce conduit pas bien

Il y a 102 mois
Fab007
Fab007 :
Encore une fois, si chacune faisait un effort dans le sens du débat, les gens qui supportent/ne supportent pas Hamilton n'auraient pas à être aussi extremes dans leur défense/attaque.

Lewis c'est le pilote sur lequel on aime taper, vous étonnez pas qu'en face des gens vont se situer en opposition. Ou alors modérez vous.
Il y a 102 mois
kiné
kiné :
@Fab007, entierement d'accord,
@Unamed, les fans de Lewis sont au courant qu'il réalise une mauvaise saison, personne n'en disconvient, mais faut pas exagerer non plus en y rajoutant une couche tous les jours comme pour prouver qu'il est fini. Hamilton n'est pas Massa, qui est vraiment aigri je crois aprés ce qui s'est passé en 2008 et en regardant l'ensemble de sa carriere.
Il y a 102 mois
Dino
Dino :
@Fab007 On aime taper sur Lewis, mais vu ses goûts vestimentaires, on se demande s'il aime pas un peu ça :)
Il y a 102 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.