> > > > Les pneumatiques devraient souffrir en Corée

Les pneumatiques devraient souffrir en Corée

Le circuit de Yeongam va accueillir sa deuxième course de Formule 1 ce week-end, la première avec Pirelli comme manufacturier de pneumatiques. Et la société italienne a décidé de fournir aux pilotes les pneumatiques tendres et supertendres, ce qui devrait donner une course intéressante car le tracé sud-coréen est très abrasif et l'usure des pneus devrait donc être importante.

© Sauber - Il devrait y avoir beaucoup d'arrêts en Corée© Sauber - Il devrait y avoir beaucoup d'arrêts en Corée

Comme le championnat du monde pilotes est joué, et celui constructeurs presque joué également, Pirelli a décidé de tenter un petit pari en apportant ses deux gommes les plus tendres en Corée du Sud. Le week-end devrait permettre d'engranger des données intéressantes sur la tenue des gommes du manufacturier italien pour le développement des pneus 2012.

«La Corée du Sud va soumettre les pneumatiques supertendres à leur test le plus difficile de l'année, mais comme (la lutte pour) le titre est terminée c'est une opportunité intéressante pour nous d'essayer de nouvelles choses afin de récolter des informations pour la saison prochaine. Compte tenu du fait que la piste est abrasive et qu'il y a une forte charge latérale appliquée aux pneus en Corée du Sud, nous devons nous attendre à voir un plus grand nombre d'arrêts qu'habituellement pour les pilotes dont la stratégie est basée sur les pneumatiques les plus tendres,» a confié Paul Hembery.

Hembery, le responsable compétition de Pirelli, sait aussi que tout cela pourrait changer si la pluie décide de faire son apparition, comme cela avait été le cas la saison dernière.

«Certains préfèreront se concentrer sur les pneumatiques les plus durs, donc cela va être une course intéressante d'un point de vue tactique. Mais tout cela pourrait totalement changé s'il pleut, ce qui est possible également.»

Heikki Kovalainen pense qu'avec le choix de Pirelli et une usure probablement importante, la stratégie sera encore plus importante que d'habitude en Corée du Sud.

«Le circuit en lui-même est intéressant - il y a une longue ligne droite avec un virage serré au bout ce qui offre une possibilité de dépassement, et avec le choix des pneumatiques fait par Pirelli avec les tendres et les supertendres ajouté à l'usure importante attendue, cela devrait rendre la stratégie encore plus importante,» a confié le pilote Team Lotus.

Kamui Kobayashi sait que «la gestion des pneumatiques est cruciale» sur le circuit de Yeongam et cela pourrait donner une nouvelle fois une séance de qualification avec des pilotes qui décident de conserver leurs pneumatiques pour la course une fois Q3 atteint.

Le choix de Pirelli vient également du fait que le circuit de Yeongam est récent et il y a donc peu d'adhérence. Il faut donc les pneumatiques les plus tendres pour aider les pilotes à avoir le maximum de grip sur le circuit et pour faire en sorte que le circuit se gomme au fur et à mesure des diverses séances d'essais.

Mais cette forte dégradation des pneumatiques pourrait donner des stratégies intéressantes pour la course, d'autant plus si certaines équipes continuent à avoir une plus forte dégradation que d'autres - ce qui avait été le cas notamment à Spa-Francorchamps ou encore dimanche à Suzuka, où les Red Bull semblaient détruire un peu plus vite leurs pneumatiques que les Ferrari ou les McLaren.


Yeongam, Pirelli Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.