> > > > La Force India VJM05 devrait rouler à Jerez

La Force India VJM05 devrait rouler à Jerez

L'écurie Force India travaille depuis plusieurs mois déjà sur la VJM05, qui roulera dans le championnat du monde de F1 en 2012. L'objectif de l'écurie indienne est de lancer sa monoplace fin Janvier ou début Février afin de pouvoir la faire rouler lors des premiers essais privés à Jerez.

© Sutton - Force India travaille dur pour lancer sa nouvelle monoplace avant les essais de Jerez© Sutton - Force India travaille dur pour lancer sa nouvelle monoplace avant les essais de Jerez

La période hivernale est un peu une période morte pour les fans de F1 car il ne se passe pas grand chose - hormis quelques rumeurs de transferts lorsque tous les baquets ne sont pas encore attribués. Mais pour les personnes qui travaillent en F1, c'est une période cruciale, car c'est le moment où la nouvelle voiture est mise en place.

L'écurie Force India n'échappe pas à la règle. L'écurie indienne travaille depuis plusieurs mois déjà sur sa nouvelle monoplace et Janvier est un mois crucial car c'est à ce moment que le premier exemplaire est construit et démarré. La première VJM05 devrait d'ailleurs être achevée la semaine prochaine. Un premier exemplaire a déjà été construit mais il a servi à passer les tests de la FIA en Décembre, comme l'explique l'équipe sur son site.

Andrew Green, le directeur technique de l'équipe Sahara Force India, explique qu'il adore cette période de l'année car il y a beaucoup d'excitation et d'envie de bien faire. Et une fois que la voiture sera finalisée et démarrée pour la première fois, il y aura beaucoup d'enthousiasme.

«Il y a toujours un buzz autour de ce qu'il se passe. J'ai pu voir la voiture au travers du modèle depuis un moment déjà. Mais pour beaucoup de personnes, ils ne la voient pour la première fois qu'une fois complètement construite. C'est toujours un moment excitant lorsque la voiture démarre pour la première fois, et c'est comme une naissance !», a confié Andrew Green.

Green confesse également que c'est une période difficile pour les ingénieurs car ils se demandent si leurs rivaux ne vont pas arriver avec de meilleures idées que les leurs.

«C'est une période pleine pour nous, il y a beaucoup d'inconnues également. Nous ne savons pas à quel point nous avons bien travaillé cet hiver par rapport à nos rivaux, et il y a en plus un peu d'anxiété du fait de l'attente du lancement des autres voitures pour voir ce qu'ils ont fait.»

Le directeur technique de l'écurie basée à Silverstone a également confié que les premiers travaux sur la VJM05 remontent à Juin 2011 - soit lors de la mi-saison. L'équipe a donc travaillé sur deux fronts en parallèle, le développement de la VJM04 et les premiers essais de la VJM05.

«Nous avons commencé à travailler dessus en Juin, et les premiers essais en soufflerie ont été effectués en Juillet. Nous avons ensuite sorti le modèle pour une semaine en Août afin de préparer une nouveauté pour la VJM04.»

«Cela a été une saison 2011 très serrée, avec une lutte intense lors des dernières courses. Nous ne savions pas comment cela allait se passer. Nous ne nous attendions pas à une réponse aussi forte de Toro Rosso en fin de saison - ils ont semblé avoir d'importantes nouveautés à Suzuka. C'est assez inhabituel pour une équipe d'arriver avec de tels changements aussi tard dans la saison. Donc la concentration (sur 2011) s'est faite jusqu'à la dernière course au Brésil. Mais à partir de ce moment-là, nous avons travaillé à 100% sur la nouvelle voiture.»

Andrew Green a également expliqué que le changement de règlementation, les monoplaces devant désormais avoir passé tous les crash-tests imposés par la FIA avant de pouvoir prendre part aux essais, avait un peu compliqué les choses mais l'équipe a su gérer cela et elle est toujours dans les temps pour voir la VJM05 faire ses débuts à Jerez.

«Nous sommes dans les temps, et c'est une bonne nouvelle ! Cela a été un peu plus difficile cette année, du fait de devoir homologuer le châssis avant les essais. Donc il y a eu une révision du planning afin de gérer cela. Le châssis a été homologué en Décembre.»

«Nous avons tous croisé les doigts ! Vous espérez que tout ce qui a été fait en analyse fonctionnera vraiment comme cela. C'est toujours un sentiment agréable de passer les tests un par un sans le moindre problème. Il faut féliciter tout le monde pour cela.»

Green a également confié que le fait d'avoir pu réussir les crash-tests en Décembre avait permis à une partie de l'équipe de partir en vacances pour quelques jours lors des fêtes sereinement, même si cela n'a pas été le cas pour tout le monde.

«La plupart du personnel a pu prendre quelques jours de congés à Noël afin de recharger leurs batteries. Cela a été une longue saison et nous en aurons une autre cette année. Les gars ont besoin de temps pour eux, ils ont besoin de voir leurs familles.»

Tout le monde n'a toutefois pas eu la possibilité de se reposer vraiment lors des fêtes, car la performance d'une monoplace vient majoritairement de son aérodynamique et afin de ne pas briser la bonne dynamique de l'équipe, le personnel travaillant pour le département aérodynamique et notamment en lien avec la soufflerie a dû se résoudre à continuer le travail.

«Mais nous essayons de ne pas laisser trop de congés aux gars de la soufflerie ! Ils continuent à travailler, car c'est de là que provient la performance de la voiture, donc nous sommes conscients de ne pas devoir arrêter ce travail. Nous ferons tout ce que nous pourrons pour leur donner des congés à un autre moment de l'année,» a conclu Andrew Green.


Racing Point F1 Team, et Jerez Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.