> > > > Dimanche : Charles Pic ramène la Marussia à bon port

Dimanche : Charles Pic ramène la Marussia à bon port

Le bilan est très mauvais pour Marussia après le Grand Prix du Canada. L’équipe anglaise n’a pas profité de son nouveau package aéro et n’a pas trouvé les bons réglages. Le français Charles Pic a réussi à terminer la course sans encombre, ce dont il se satisfait, mais les monoplaces Marussia sont loin des performances des Caterham. Pic signe son meilleur temps pendant la course en 1:20.632, soit plus de deux secondes et demi derrière le temps de Kovalainen. Timo Glock pour sa part a connu beaucoup problèmes de fiabilité : freins, surchauffe moteur, sans parler de la dégradation importante de ses pneumatiques arrière. L’équipe se tourne vers le Grand Prix d’Europe, à Valencia avec la volonté de renouer avec des performances plus proches de celles de Caterham.

© Marussia / Un petit tour et puis s'en va... les Marussia ont fait beaucoup de figuration aujourd'hui...© Marussia / Un petit tour et puis s'en va... les Marussia ont fait beaucoup de figuration aujourd'hui...

Charles Pic – 20ème :
« Avant tout, je suis heureux de terminer la course – c’était ma première ici et même si le week-end a été difficile, je crois que pour l’équipe et pour moi-même c’était une bonne expérience et ça nous permettra de progresser pour la suite. Notre rythme ici n’était pas bon comparé à nos deux plus proches concurrents donc on doit comprendre pourquoi. De mon côté, le départ était bon et j’ai pu maintenir ma position. Ensuite, Timo [Glock] et moi avons eu une bonne course. En partant si loin, c’est ce que nous recherchions, faire une bonne course et réussir à atteindre l’arrivée. Prochain arrêt à Valencia, une piste où j’ai déjà piloté donc je perdrai moins de temps pour m'acclimater et préparer la voiture. J’ai fait la pole position en GP2 là-bas et j’apprécie cette piste – encore un autre circuit urbain. De plus, des heures de travail sont prévues la semaine prochaine dans le simulateur ce qui devrait nous aider encore plus a être prêts pour Valencia : une piste qui devrait mieux convenir à la voiture et à mon pilotage. »

Timo Glock – Abandon :
« Ce n’est pas une très bonne course pour moi. Le premier relais était correct jusqu’à ce que je perde soudainement de la puissance ; je crois que c’était à cause de la température du moteur, trop élevée. Après 14 tours, j’ai eu beaucoup de dégradation sur mes pneus arrières et le cumul des deux problèmes a été difficile à gérer… Nous avons dû rentrer rapidement au stand et à mon retour en piste j’étais obligé de laisser passer – sous drapeau bleu – les voitures plus rapides que moi ce qui m’a empêché de faire monter les pneus en température. J’ai néanmoins pu revenir un peu sur mon coéquipier, Charles [Pic], mais à la fin j’avais des problèmes de freins trop importants et il était trop dangereux de continuer, j’ai dû abandonner. C’est mon premier abandon mais globalement le Canada n’a pas été un bon souvenir pour nous cette saison ce qui est paradoxal tellement j’apprécie ce tracé… Maintenant, je me concentre sur le prochaine GP, Valencia. »


Bilan, Montreal et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.