> > > > Grande-Bretagne - Essais Libres 3 : Alonso en tête sur le sec

Grande-Bretagne - Essais Libres 3 : Alonso en tête sur le sec

Fernando Alonso signe le meilleur temps d'une séance d'Essais Libres 3 disputée sur le sec. Auteur du meilleur temps en pneus Durs, Jenson Button, deuxième, se tient en embuscade alors que Romain Grosjean et Kimi Räikkönen, respectivement 3ème et 5ème, on été les plus assidus en piste. Charles Pic a quant à lui connu des problèmes de fiabilité sur sa Marussia.

© Ferrari© Ferrari

C’est sur une piste sèche et sous un ciel nuageux que les pilotes se préparent à participer à la troisième séance d’essais Libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, la première où ils pourront réellement rouler avec les pneus Tendres et Durs proposés par Pirelli. C’est d’ailleurs la foule des grands jours à la sortie des stands puisqu’au feu vert tous les pilotes, sans exception, s’élancent en piste afin d’évaluer les nouveautés apportées par leurs équipes respectives, alors que la pluie devrait reprendre ses droits dans l’après-midi.

Si d’habitude les pilotes rentrent aux stands après leurs premiers tours, la plupart d’entre eux passe la ligne de chronométrage. La piste a cependant encore des traces d’humidité et Kimi Räikkönen se fait piéger dans l’enchaînement Becketts-Chapel. Le Finlandais signe le premier temps de référence, immédiatement battu par les pilotes le suivant, notamment Michael Schumacher qui claque d’entrée un tour en 1:34.517 en pneus Durs. Nico Rosberg améliore quelques instants plus tard en 1:33.733, en pneus Durs, comme son coéquipier.

Après 10 minutes d’essais, 12 pilotes ont signé un tour chronométré, avec, dans l’ordre, Rosberg, Schumacher, Maldonado, Button, Hulkenberg, Webber, Grosjean, Raïkkonen, Kovalainen, Ricciardo, Vergne et Petrov. Sergio Pérez et Kamui Kobayashi se font prendre comme Kimi Räikkönen dans l’enchaînement Becketts-Chapel alors que Paul di Resta se fait lui aussi piéger par une zone d’humidité, laissant échapper sa Force India en tête-à-queue. Ceci n’empêche pas les deux pilotes Sauber de pointer aux cinquième et sixième rangs alors que Felipe Massa est le seul pilote à ne pas compter de temps après le premier quart d’heure d’essais. Le Pauliste ne tarde cependant pas à corriger cela en se hissant au 12ème rang.

Pendant ce temps, son coéquipier, toujours en pneus Durs, se hisse au 3ème rang, derrière Jenson Button qui est en piste en pneus Tendres. Fernando Alonso s’empare d’ailleurs du meilleur temps au tour suivant en 1:33.606 mais ne tarde pas à devoir le céder à Lewis Hamilton, auteur des meilleurs temps dans le premier et le troisième secteur, en 1:33.084 (Durs).

Après 20 minutes d’essais, Charles Pic provoque un drapeau jaune en arrêtant sa Marussia sur le bas-côté, visiblement victime d’un problème moteur. Pour l’écurie anglo-russe, qui dispose à Silverstone d’une mise à jour importante de sa MR01, cette séance sur le sec est très importante. La direction de course hisse même le drapeau rouge afin que les commissaires puissent procéder à l’évacuation de la monoplace du Français.

À la relance, c’est à nouveau l’embouteillage à la sortie des stands alors qu’une fine pluie s’abat sur certaines portions du circuit : pas de quoi troubler les pilotes et leurs montures. Alonso (Durs) en profite pour se rapprocher du meilleur temps d’Hamilton tandis que Button, en pneus Tendres, s’empare du meilleur temps en 1:32.851. Egalement chaussé des pneus à flancs jaunes, Lewis Hamilton reprend son bien pour un petit dixième alors que Pérez (Durs), Grosjean (Durs) et Vettel (Tendres) s’intercalent entre les pilotes McLaren et Fernando Alonso.

En queue de peloton, les Force India devancent les deux Caterham tandis qu’après avoir été dominées par HRT lors des deux dernières courses, les Marussia semblent avoir repris l’avantage sur leurs rivales espagnoles.
Meilleur temps dans les deuxième et troisième secteurs, Romain Grosjean pointe sa Lotus E20 en tête de la hiérarchie en 1:32.471 en pneus Durs tandis qu’Alonso, en pneus Tendres, lui dame le pion en 1:32.167. A l’entame du dernier tiers de la séance, l’Espagnol devance ainsi le Français puis Lewis Hamilton, Jenson Button, Sergio Pérez, Kimi Räikkönen, Kamui Kobayashi, Sebastian Vettel, Bruno Senna et Mark Webber. Le pilote Ferrari part cependant à la faute après avoir mis les roues dans l’astroturf derrière le vibreur du dernier virage. Le natif d’Oviedo reste de longues secondes bloqué sur la trajectoire avant de trouver la marche arrière.

Après avoir amélioré le premier secteur et avoir échoué à 5 millièmes du meilleur temps de Grosjean dans le deuxième secteur, Lewis Hamilton (Tendres) améliore mais reste à la troisième place. Egalement auteur du meilleur temps dans le premier secteur, Kamui Kobayashi fait un 360° dans le dernier virage et n’améliore logiquement pas. Quelques secondes plus tôt, son coéquipier s’était offert un tout droit dans l’herbe où il en a été quitte pour un aileron avant accroché sur une bosse.

Performantes en pneus Durs, les Lotus confirment en pneus Tendres, Grosjean reprenant à Räikkönen la deuxième place que ce dernier lui avait chipée. Les pneus Durs semblent cependant davantage convenir dans ces conditions alors que l’amélioration du Français n’est pas suffisante pour inquiéter Fernando Alonso. Revenu en piste, Charles Pic immobilise à nouveau sa Marussia sur le côté, le long de la ligne droite de Hangar Straight. Les commissaires de piste hissent le drapeau jaune alors que Fernando Alonso réalise le meilleur temps dans le premier secteur.

Discret jusqu’à présent, Sebastian Vettel hisse sa Red Bull au 3ème rang en pneus Tendres alors qu’avec les gommes Dures, Jenson Button grimpe au deuxième rang, confirmant ainsi l’avantage des pneus à flancs argents sur cette séance.

Sous le drapeau à damier, Fernando Alonso conserve son meilleur temps malgré la dernière charge de Sebastian Vettel qui se contente de la 4ème place. Auteur du meilleur temps en pneus Durs, Jenson Button, deuxième, se tient en embuscade alors que Romain Grosjean et Kimi Räikkönen, respectivement 3ème et 5ème, on été les plus assidus en piste.

Classement des Essais Libres 3 du Grand Prix de Grande-Bretagne 2012 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
AlonsoFerrari1:32.167
21
2
ButtonMcLaren1:32.320+0.153
20
3
GrosjeanLotus F1 Team1:32.358+0.191
25
4
VettelRed Bull1:32.420+0.253
21
5
RaikkonenLotus F1 Team1:32.454+0.287
25
6
HamiltonMcLaren1:32.477+0.310
20
7
MaldonadoWilliams1:32.622+0.455
21
8
PerezSauber1:32.940+0.773
19
9
KobayashiSauber1:33.046+0.879
20
10
HulkenbergForce India1:33.150+0.983
19
11
SennaWilliams1:33.267+1.100
25
12
di RestaForce India1:33.367+1.200
20
13
WebberRed Bull1:33.398+1.231
24
14
SchumacherMercedes GP1:33.462+1.295
24
15
VergneToro Rosso1:33.673+1.506
22
16
MassaFerrari1:33.674+1.507
21
17
RicciardoToro Rosso1:33.707+1.540
21
18
RosbergMercedes GP1:33.733+1.566
15
19
KovalainenCaterham F11:34.298+2.131
18
20
PetrovCaterham F11:34.781+2.614
20
21
GlockMarussia Virgin1:36.605+4.438
18
22
PicMarussia Virgin1:37.060+4.893
14
23
KarthikeyanHRT1:37269+5.102
23
24
De la RosaHRT1:37.429+5.262
17


Photos Grand Prix de Grande-Bretagne - Les photos du samedi

Photo 08F1GPEngland1198-1024.jpg
Photo 08F1GPEngland1374-1024.jpg
Photo 08F1GPEngland2165-1024.jpg
Photo 08F1GPEngland2461-1024.jpg
Photo 08F1GPEngland2555-1024.jpg
Photo 08F1GPEngland2560-1024.jpg
Photo 08F1GPEngland2620-1024.jpg
Photo sam07072012008056-1024.jpg
 


Essais Libres, Grand Prix et Silverstone




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.