> > > > Hamilton veut devenir une icône comme Mohammed Ali

Hamilton veut devenir une icône comme Mohammed Ali

Après avoir rencontré la légende de la boxe lors d’une soirée de charité, Lewis Hamilton ne tarit pas d’éloges sur Mohammed Ali et confesse même son désir qu’un jour on puisse parler de lui en pareils termes.

© McLaren© McLaren

Au-delà des ses 56 victoires en 61 combats – dont 37 par K.O. –, au-delà même de sa ribambelle de titres mondiaux et de sa médaille d’or acquise lors des Jeux Olympiques de Rome en 1960, Mohammed Ali est bien plus qu’un simple athlète : c’est une légende du sport, une icône, une idole.

« Léger comme le papillon, piquant comme l'abeille, » le boxeur américain a pour certains amplement contribué à révolutionner le noble art par le biais de ses duels avec Sonny Liston, Joe Frazier ou encore Georges Forman, au même titre que Pelé avec le football ou encore Ayrton Senna avec la Formule Un.

Tous les champions ambitionnent donc de pouvoir un jour imiter ces idoles. Chacun connaît ainsi l’admiration que porte Lewis Hamilton à Ayrton Senna, mais certains ignorent sans doute celle qu’il porte au boxeur américain qu’il a eu l’occasion de rencontrer lors d’une vente de charité organisée au Victoria & Albert Museum où Mohammed Ali était l’invité d’honneur : « C’était absolument incroyable alors que c’est assurément le plus grand boxeur de tous les temps, » témoigne le pilote McLaren. « J’ai beaucoup de livres et de vidéos sur lui, alors c’est une vraie icône pour moi, même s’il n’est pas vraiment de ma génération. L’héritage qu’il a laissé durera pendant de nombreuses années et c’est tout simplement phénoménal. Je peux juste souhaiter que d’ici quelques années, quelqu’un dira quelque chose d’approchant à mon propos. C’est toujours un grand rêve. »

Alors qu’il a franchi le cap des cent départs en Grand Prix, un brin déçu de ne pas avoir accompli plus que ce qu’il a déjà pu faire, Lewis Hamilton ouvrait en Hongrie ce qu’il espère être un nouveau chapitre de son histoire. Le Britannique l’a d’ailleurs entamé de la plus belle des manières avec une pole position et une victoire, mais à 27 ans seulement nul ne doute qu’il aura le temps d’écrire à nouveau de belles pages dans le grand livre de la Formule Un… Suffisant pour faire de lui une icône au même titre qu’Ayrton Senna ou Mohammed Ali ? L’Anglais, seul, a la réponse.


Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.