> > > > Samedi : Salade de carbone et regrets pour Caterham

Samedi : Salade de carbone et regrets pour Caterham

Dans le rythme des voitures devant elles, les Caterham paient au prix fort leurs sorties de piste. Giedo van der Garde, qui a abîmé son aileron avant en début de séance, n'a pas pu améliorer son temps à cause de deux drapeaux jaunes, notamment en raison de l'incident de son équipier, Charles Pic.

© Caterham - Les pilotes Caterham positivisent © Caterham - Les pilotes Caterham positivisent

Giedo van der Garde - 15ème et 21ème (en Q1) :
« Honnêtement, je suis déçu de là où nous avons terminés aujourd’hui, car nous aurions finalement pu terminer plus haut. Nous avons effectué quelques changements sur la voiture durant la nuit et elle était mieux en Essais Libres 3, donc je me sentais bien pour les qualifications.
Les reports du départ des qualifs n’étaient évidemment pas idéals, mais j’étais très calme et j’étais impatient de sortir. Il s’agissait évidemment des mêmes conditions pour tout le monde et c’était très délicat : j’ai traversé une flaque sur mon premier relais et je suis parti en toupie et j’ai dû rentrer aux stands pour mettre un nouveau nez, mais les gars ont fait du bon boulot pour me permettre de sortir rapidement et nous étions plutôt bien. Avec quelques minutes restantes en Q1, nous avons chaussé les pneus intermédiaires et la voiture était super. Dans mon dernier relais, j’étais en train d’améliorer mais j’ai dû ralentir en raison d’un double drapeau jaune et cela a mis fin à mes chances. C’est dommage car je sais que nous aurions fini plus haut, mais parfois, c’est comme ça.
Maintenant, nous avons du travail à faire pour préparer la course. En partant [du fond de grille], nous devons juste nous assurer que nous pouvons éviter tout problème au départ et nous concentrer pour arriver à la fin de ce qui sera mon premier Grand Prix. S’il pleut encore, au moins, nous saurons à quoi s’attendre avec la piste donc je suis impatient. »

Charles Pic - 16ème et 22ème (en Q1) :
« Parfois, les qualifications se passent comme cela s’est passé aujourd’hui. Nous n’avons évidemment pas terminé là où nous voulions, mais sur une grande partie de la session, nous semblions très bons, surtout à mi-chemin, quand nous réalisions de très bons temps.
Nous sommes rentrés pour mettre les pneus intermédiaires alors qu’il restait environ 5 minutes et pour le premier tour, c’était difficile : il y avait beaucoup d’eau stagnante et il était compliqué de garder la voiture sur la piste, mais cela s’est amélioré très rapidement, et j’ai commencé à attaquer avant de rouler sur la ligne blanche, ce qui m’a envoyé en tête-à-queue et j’ai touché le mur, ce qui m’a obligé à rentrer. Jusque là, j’étais plus rapide, mais parfois vous n’avez pas la chance avec vous.
Notre rythme était bon dans les conditions d’aujourd’hui, le même que beaucoup de voitures devant, mais il est évidemment important de terminer nos tours les plus rapides : aujourd’hui nous ne l’avons pas fait, mais cette vitesse nous donne des raisons d’êtres positifs. »


Bilan, Melbourne et Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
Je ne sais pas quoi penser de cette écurie...
Ils ont l'air de dire que la voiture est super. Ceci n'a pas pu se voir ici à cause des conditions et des drapeaux mais ils sont toujours derrière Marussia depuis les essais privés
Il y a 77 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.