> > > > Whitmarsh : Mclaren tient à traiter ses pilotes "de manière équitable"

Whitmarsh : Mclaren tient à traiter ses pilotes "de manière équitable"

Le dépassement controversé de Sebastian Vettel sur son co-équipier Mark Webber a fait beaucoup de bruit dans les paddocks, et pas seulement. Martin Whitmarsh, patron de Mclaren s’est exprimé à ce sujet, précisant qu’une situation pareille ne se serait jamais produite au sein de son équipe.

© Mclaren - Whtimarsh est totalement opposé aux consignes d'équipe© Mclaren - Whtimarsh est totalement opposé aux consignes d'équipe

Pour Martin Whitsmarsh, directeur de l'écurie McLaren, une crise interne comme connait Red Bull suite au Grand Prix de Malaisie ne pourrait pas se réaliser du côté de Woking. Il a en effet affirmé qu’il était contre les consignes d’équipe et qu’il préférait laisser les pilotes se battre, quitte à en payer le prix. Bien que Vettel ait présenté ses excuses, Whitmarsh pense que le triple champion du monde a été trop loin en ne respectant pas les ordres de son supérieur : « L’équipe passe au-dessus de tout et les pilotes ont appris à respecter cela. C'est très sérieux si vous demandez à un pilote de faire quelque chose et qu'il ne le fait pas. Cela pourrait rompre un contrat. »

« Vous ne pouvez pas gérer ces pilotes par la discipline ou en menaçant de casser leur contrat. À moins d'être sérieusement exaspéré », a cependant avoué Whitmarsh. « Vous ne pouvez pas réussir grâce à la discipline. Il doit y avoir de la confiance. J'ai déjà eu des discussions pendant lesquelles nous avons parlé de ce qu'il pourrait arriver pendant une course et j'ai toujours dit au pilote que la décision lui appartenait. »

Pour appuyer ses dires, le patron de Mclaren a rappelé l’exemple du duel entre Alonso et Hamilton en 2007, du temps où ils roulaient tous les deux dans la même équipe. Fernando Alonso, alors doublement titré aurait pu être favorisé mais ce ne fut pas le cas. Whitmarsh préférait voir ses deux pilotes s’affronter au risque de laisser filer le titre de champion du monde, finalement remporté par Raikonnen sur sa Ferrari : « Lorsque vous êtes le patron de l'équipe et que vous voyez vos pilotes se toucher, les gens veulent savoir comment vous allez réagir. Je dis toujours 'laissez-les aller' et si cela se termine mal, il faut être prêt à dire 'j'ai eu tort'. Mais je ne veux pas critiquer toute autre équipe qui fait les choses autrement, car en 2007 nous aurions pu remporter le championnat si nous avions favorisé l'un ou l'autre de nos pilotes. »

« Si nous nous étions assis dans un bureau à l’usine pour décider lequel des deux devait être champion en 2007, cela ne m'aurait pas semblé correct. Bien sûr je suis déçu que nous ayons perdu le championnat, mais je sens aussi que nous avons agi de la bonne façon », a déclaré le Britannique. « Je me souviens d'avoir parlé à nos pilotes avant la course. Je leur ai dit que s'ils voulaient remporter le championnat du monde, ils devaient être capables de se regarder dans le miroir et se dire 'je l'ai gagné' et non 'on me l'a donné. »

Le patron de l'écure anglaise précise que ceci n'est toutefois pas une critique envers les autres équipes, admettant qu'elles ont toutes une vision et des priorités différentes. Chez Mclaren, il semblerait qu'on joue donc la carte de la transparence : « Nous tentons toujours à traiter nos pilotes de manière équitable et transparente, ils savent ce que nous attendons », a conclu Whitmarsh. « Si j'étais pilote de course, je trouverais très difficile de faire un métier aussi dangereux et exigeant en sachant que l'on pourrait restreindre mes opportunités. Nous voulons que nos deux pilotes puissent gagner s'ils en ont l'opportunité. »


, McLaren




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
patricck
patricck :
sans en avoir l'air, il condamne l'esprit boutiquier des équipes concurrentes. Il faut dire que Mac Laren a toujours laissé les pilotes s'exprimer Lauda-Prost ou Prost-Senna pour les bagarres les plus célèbres
Il y a 87 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.