> > > > John Malone veut acheter des parts de Formula One Group

John Malone veut acheter des parts de Formula One Group

Le co-propriétaire de Discovery et d'Eurosport, John Malone, souhaiterait acquérir des parts de l'entreprise qui gère les courses de Formule 1, selon le New-York Post. Les discussions auraient déjà commencé.

© DR - John Malone veut rentrer dans l'actionnariat de la Formule 1© DR - John Malone veut rentrer dans l'actionnariat de la Formule 1

A travers son entreprise Liberty Media, John Malone veut rentrer en Formule 1, lui qui cherche depuis longtemps à en acquérir les droits télévisés. Il pourrait donc être de l'autre côté de la table des négociations en cas d'aboutissement des discussions. Si Malone parvenait à acheter des parts de la société Formula One Group, il s'implanterait encore plus dans le monde du sport. Liberty Media possède déjà le club de baseball américain d'Atlanta Braves et 51% des parts d'Eurosport.

« La Formule 1 pourrait être une manière de faire grandir Eurosport », déclare au Post une source anonyme proche des négociations. Les droits de la Formule 1 appartiennent actuellement au fond d'investissement CVC Partners, actionnaire principal de Delta Topco, la holding de la F1, basée à Jersey. Avec 19 courses sur 5 continents, les revenus annuels de la Formule 1 s'élèvent à 1,5 milliard de dollars.

Une telle rumeur intervient, aussi, dans le contexte d'une prise de recul de Bernie Ecclestone à la suite des affaires judiciaires le concernant.


Economie Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Profx
Profx :
peuetre une exellente nouvelle pour la difusion de la f1 au niveau planetaire
dans mon pays , je n ai aucun autre choix que de regarder la f1 sur mon ordi ...
canal est brouille pendant les gp et tf1 l etait tout autant auparavent
Il y a 73 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.