> > > > Felipe Massa d'accord avec Williams pour piloter en 2017

Felipe Massa d'accord avec Williams pour piloter en 2017

À peine parti, Felipe Massa aurait accepté une offre de Williams pour revenir l'an prochain ! Cette probable signature ouvre la voie à une arrivée de Valtteri Bottas chez Mercedes en remplacement de Nico Rosberg.

© Lat - Felipe Massa en passe de battre le record du come-back le plus rapide !© Lat - Felipe Massa en passe de battre le record du come-back le plus rapide !

Alors que les négociations entre Mercedes et Valtteri Bottas sont encore en cours, Felipe Massa aurait déjà abondé dans le sens de Claire Williams, en revenant sur sa décision prise depuis Monza en septembre dernier.

Selon les informations glanées par le site Motorsport.com - et confirmées par tous les autres grands médias-, l’écurie triple championne du monde souhaiterait bel et bien engager Bottas pour combler le vide laissé par le départ de Nico Rosberg, qui s'est retiré avec stupeur quelques jours après la conquête de son premier titre mondial.

L’équipe de Brackley avait déjà fait une approche auprès de Williams pour engager le Finlandais en échange d’une réduction sur le coût de l'utilisation du moteur allemand ainsi que Pascal Wehrlein comme pilote pour le remplacer. Cette proposition avait été déclinée principalement parce que l’écurie de Grove souhaite vouloir adjoindre un pilote d’expérience au jeune Lance Stroll. Le jeune Canadien (18 ans à peine) n’a aucune expérience en Formule 1 et aura donc besoin d’un coéquipier solide pour lui apprendre et compenser ses éventuelles erreurs de jeunesse. Le tout dans un contexte de révolution aérodynamique qui induira des voitures plus rapides mais aussi plus exigeantes à piloter.

C’est pour ces raisons que la structure britannique a approché Felipe Massa pour allonger son contrat d'une saison supplémentaire. Son expérience (15 saisons depuis 2002, 250 Grands Prix au compteur) sera bien utile pour former le jeune Canadien mais surtout sera essentiel pour guider l’équipe en matière de développement. Le natif de Sao Paulo joue également sur son expérience accumulée à Grove, lui qui a disputé la bagatelle de trois saisons, toutes disputées avec un moteur hybride dans le dos.

Cette nouvelle met donc en très bonne voie la signature de Valtteri Bottas chez Mercedes alors que Niki Lauda directeur non exécutif a déclaré il y a quelques jours que les négociations pour remplacer Rosberg étaient « difficiles » et que cela allait obliger l’équipe à repousser sa décision au mois de janvier.


Sondage : Compte tenu du probable transfert de Bottas chez Mercedes, le retour de Massa vous semble-t-il la meilleure solution pour Williams ?




Williams, Massa et 2017 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




20 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Que Massa accepte de rempiler pour un an ne rend pas les négociations plus faciles. Cela indique uniquement que Bottas est susceptible de changer d'équipe ...

Les marchandages commencent maintenant et Williams est très nettement à son avantage.
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
"la meilleure solution" ? Disons que, sur le plan financier, c'est certainement bon à prendre à condition de stopper l'hémorragie au classement du championnat constructeurs. Et là, il faut avant tout une Williams compétitive.

Ensuite viennent les pilotes. Lance Stroll fera des erreurs mais il n'est pas maladroit du tout et sa mise en condition, son entraînement ont été particulièrement soignés.

Massa, dans une bonne monoplace, reste une valeur moyenne mais sûre. Dans une voiture moyenne, pas sûr qu'il soit dans les points...

Sur le plan sportif, Williams ne devrait pas laisser partir Bottas qui peut, par son expérience et son talent au moins maintenir l'équipe dans le top 5.

Vu comme ça, pour compenser une éventuelle rétrogradation au classement, Mercedes devrait payer très très cher le transfert.
Il y a 19 mois
milano
milano :
Aifaim : Mercedes doit en vouloir grandement à Rosberg , Bottas vient tout juste de rempilé pour 1 ou 2 ans je crois , et vu la ristourne sur les moteurs et surement d'autres avantages que Mercedes paiera à Williams si ils prennent Bottas ils doivent l'avoir mauvaise , ils auraient pu l'avoir gratuit ....

Tout ca est à mettre au conditionnelle comme vous le dite bien sur .
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
milano@, il est dufficile de savoir s'il existe une rancune ou une rancoeur vis-à-vis de Rosberg.. Si ce dernier avait caché à son entourage professionnel une décision de longue date, il y aurait peut-être matière.

Si Mercedes peut nourrir des regrets, c'est de n'avoir pas un pilote aguerri dans sa filière. Wehrlein avec une saison de plus aurait fait l'affaire. C'est ainsi.

S'ils veulent recruter Bottas à tout prix, ce sera très cher. Et on peut s'interroger sur le pourquoi. Sans présumer de la future monoplace, celle-ci devrait tenir le haut du pavé, même si elle ne domine pas autant - ce qui restera à démontrer. Hamilton sera le grand favori pour être sacré. Un pilote disons "moyen" devrait se situer régulièrement dans le top 5 et assurer le titre constructeur.

l'explication qui me semble plausible, c'est que Mercedes veut gagner les courses quel que soit le pilote. C'était déjà comme cela en 1954/55 où la firme disposait des deux meilleurs pilotes avec Fangio et Moss.

La négociation avec Williams va être ardue mais elle aura un garde-fous, celui de l'image. Mercedes risque à la fois de payer trop cher un résultat écrit d'avance et en même temps celui de l'argent-roi qui détruit tout, y compris le sport et ce spectacle de la F1 dont certains se lassent.

S'il y avait une question d'opinion à poser sur le site, c'est celle-là : "souhaitez-vous que les négociations Mercedes/Williams aboutissent ?
Il y a 19 mois
AP01
AP01 :
Franchement, je ne comprends pas le choix de Mercedes. Certes il vont économiser des dizaines de miilions d'euros sur le contrat pluri-annuel de Rosberg, Bottas et encore plus Werhlein valant bien moins cher. Ils peuvent donc grassement payer (indirectement) le salaire doublé d'un retraité qui n'apportera rien (ou pas grand chose) à Williams et qui prouve juste que ce n'est qu'une histoire de gros sous (avec une réduction drastique du prix des PU en plus). Et tout cela pour mettre Bottas dans le baquet de l'autre Mercedes ? Werhlein (pilote Merceds) doit vraiment être difficile à vivre pour lui préférer Bottas qui, de son côté, devrait être très docile en remerciement du cadeau qui lui est fait. C'est sans doute ce que souhaite Mercedes après 3 années un peu... tendues !
Il y a 19 mois
milano
milano :
Aifaim : c'est pas pour faire l'omniscient mais je pense que les discutions sont plus prêt d'aboutir que le contraire .

On parler à peine de Massa que je lisais déjà une ristourne moteur pour Williams .

Pensez vous que maintenant Massa donne son aval pour que ca fasse pchit ? ca serait étrange .
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
milano@, tout dépend à quelle hauteur se fera le montant de la transaction.

Williams a l'opportunité de gagner beaucoup d'argent au détriment de sa performance sportive. Il s'agira de tirer le maximun sans faire capoter la négociation.

Mercedes est dans la délicate position du demandeur mais ses moyens sont colossaux. Et puis, il y a Bottas qui n'acceptera un contrat d'un an que s'il a la garantie de retrouver sa liberté ou son baquet Williams au cas où Mercedes ne le garde pas au-delà de 2017.

Car Mercedes ne pourra pas non plus éternellement financer ses deux jeunes dans d'autres équipes s'il n'y a pas de volant de titulaire d'ici deux ou trois ans.

D'un point de vue uniquement sportif, j'aimerais que Williams conserve Bottas et que l'équipe allemande soit contrainte de donner le second volant à Wehrlein.

Un pilote chevronné et un autre en devenir, c'est le choix majoritaire pour 2017 :

RedBull a pris de l'avance avec Verstappen, force India recrute Ocon, Williams Stroll, McLaren Vandoorne, Renault conserve Palmer.

Ferrari garde ses deux CDM mais (re)prépare l'avenir en panne depuis la disparition de Bianchi. Chez Haas, Magnussen n'a que deux saisons non consécutives dans les bras.

Alors, il serait bien que la meilleure équipe du moment se dispense de cette réalité.
Il y a 19 mois
milano
milano :
Je sais pas si Mercedes va rester assez longtemps en F1 pour se permettre ca . Quand je vois les marques Allemande c'est dernier tant quelques chose me dit que Merco va pas faire de vieux os en F1 . Une histoire de 3 ou 4 ans grand max.
Il y a 19 mois
Profx
Profx :
ca depedra si le rgoupe vag envoi ou non une de ses marques en f1. si ils sont concurencer par une autre marque allemande , je ne serai pas etonné de les voir rester et depenser meme encore bien plus juste pour garder leur concurent derriere eux.

concernant mclaren , j ai peur que si alonso n est pas au top du top cote motivation cette saison , il souffre enormement avec svand , iil a tout d un ET. une ecurie versta^vandorn ca serai une equipe de malade , avec peutetre un petit plus pour le second , il semblerai qu il soit deja plus "mature" que le verstap

l autre jour je lisait ici meme combien la f1 avait besoin de chien fou du genre de verstap .... la f1 en a eu plein a une epoque .... une epoque ou les piste s arretaient a la ligne blanche et ou une erreur sepayaient cash. si ce cher max avait roulé dans les f1 des annees 60/70 combien de temps lui resterait il a vivre ? ou survivrai t il au prix d une rentree dans les rangs cote attaque defenses kamikaze ?
parce que meme ses attaques ne sont pas toutes parfaites; combien de fois sort il son adversaire en le poussant hors piste ?
Il y a 19 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
Quelle belle retraite de la part de Massa? Il a eu une offre salariale plus élevée que lorsqu'il était en activité... Avec l'argent, tout est possible, disons, presque, dit-on. Voilà, une chose est vraie, ce que l'argent vient de parler, même si c'est son expérience qui est plus mis en avant... Il va travailler alors pour le fils du milliardaire Lance Stroll et après, se casser... Il y a des équipes prestigieuses qui souffrent encore du problème financier, et Williams en est un exemple malgré son histoire riche en f1.... Malgré eux, ils vont lâcher Bottas pour assurer une meilleure stabilité financière, pourvu que cela n'?endommage pas le résultat sportif, car, Massa n'est plus le pilote rapide et régulier qu'on a connu jadis... Donc, Williams mise tout sur son expérience et sa qualité de développeur, et très peu sur sa vraie vitesse et régularité aux points. Donc, Stroll aura un très bon coéquipier à ses services techniques, qui à lui de profiter pour lui battre de temps à temps ou même souvent.... Quoi qu'il arrive, il ne sera là que pour un an... :p
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
Profx@, je ne crois pas que VAG viendra en F1 avant un certain temps. A l'heure qu'il est, on réduit la voilure de façon assez ostentatoire en supprimant les équipes usine Audi en WEC et VW en WRC alors que, dans les deux cas, les voitures étaient prêtes à rouler pour 2017.

Si une firme allemande vient en F1, ce ne pourra être que BMW. Pour l'instant, elle se prépare à l'Endurance via le GT à l'horizon 2018. Mais, à terme, ces deux programmes ne seraient pas incompatibles. Mais leurs moyens sont moins gros que ceux de Mercedes.

Alonso jouera sa prochaine saison à quitte ou double. J'ai été frappé par ses réflexions désabusées au fil de la saison qui contrastaient avec son implication dans l'équipe. On verra. Mais il est vrai que la confrontation avec VanDoorne sera intéressante à tout point de vue.

Vous savez comme moi qu'on peut aujourd'hui se permettre des manoeuvres qui ne sont plus aussi risquées que par le passé. Inutile de comparer l'incomparable : J'aurais de beaucoup préféré ne pas connaître les hécatombes hebdomadaires d'antan.
Il y a 19 mois
Marc DISKUS
Marc DISKUS :
A Alfaim : Comme vous avez raison sur la possibilité des pilotes d'aujourd'hui de prendre des risques plus grands qu'autrefois . Mais la F1 est un continuum technique et historique qui a son grand livre parsemé d'événements bien tristes de gens qui ont permis de faire avancer les choses , comme l'aviation qui voyait ses premiers pionniers à la limite de l'inconscience , des rotatives d'imprimerie hyper-dangereuses , des mineurs du Nord et de Lorraine qui risquaient leur vie comme si c'était la naturalité . La F1 bénéficie de tout cela . J'aurais quand-même aimé voir Montoya dans une F1 d'aujourd'hui
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, pour Montoya, ce n'est pas un gros problème : Il poursuit sa carrière actuellement en Indycar et parfois en IMSA. Vous pouvez le voir en action en cherchant sur internet.

Les pilotes d'aujourd'hui peuvent se permettre de repousser les limites parce que la sécurité des circuits et des voitures a infiniment progressé. Le paradoxe, c'est que l'on montre du doigt des comportements considérés comme dangereux quand, autrefois, rien que rouler en course était beaucoup plus risqué mais que tout le monde trouvait cela normal.

Les Etats-Unis étaient - un peu - en avance sur l'Europe sur certains sites avec la pose de rails de sécurité. Avec humour, Mario Andretti avait écrit dans ses mémoires :" Au Mans aussi, il y a des rails de sécurité mais ils appellent ça des ... arbres !"

En ce qui concerne le "progrès" dans l'ironie tragique de l'Histoire, le symbole, c'est l'invention de la dynamite par Nobel, justement pour sécuriser les explosions provoquées... On sait ce que les hommes en ont fait.
Il y a 19 mois
Marc DISKUS
Marc DISKUS :
A Alfaim : Très belles remarques mais quand je parle de Montoya , c'est que pour lui , en des périodes où la sécurité était plus aléatoire , sa personnalité se pilote de course c'était je fonce et je dépasse ! C'est ce qu'on reproche à Max Verstappen et bien-sûr Montoya ne reviendra pas en F1 mais les pilotes courageux nous font vibrer pour le spectacle et alimentent nos propos . J'aime l'histoire de Mario Andretti , de ses rails de sécurité qui sont des arbres .
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, concernant Montoya, j'avais compris que vous transposiez son comportement en Grand Prix à l'époque actuelle en imaginant ce que la sécurité passive lèverait comme tabou.

D'où ma réponse : Les monoplaces Indycar n'ont pas grand chose à envier aux F1, les circuits non plus. Montoya y sévit. Alors, je vous invite à aller le voir mais l'apparent casse-cou de ses débuts s'est assagi. Il a passé ce cap qui tend à rejoindre cette maxime empreinte de bon sens d'Enzo Ferrari : "Pour terminer premier, il faut premièrement terminer..."

Rindt, Scheckter, G.Villeneuve, Alesi, Vettel oscillaient à leurs débuts entre "spectaculaire" et "casse-cou". L'expérience et la recherche d'efficacité sont venues peaufiner un pilotage d'exception. L'inverse a existé à toutes les époques : Clark, Stewart, Prost étaient tout aussi capables de manoeuvres risquées mais ils ne les utilisaient qu'en dernier lieu, non par lâcheté ou incompétence mais par souci d'efficacité.

Il en va de même avec les conflits Räikkönen, Vettel et quelques pilotes installés vis-à-vis de Verstappen. Aller au contact, ils peuvent tous le faire. Cela se traduira par un double abandon. Or, ils ont une logique : terminer l'épreuve et marquer un maximum de points. Verstappen est encore dans sa période d'apprentissage plutôt liberticide : S'il abandonne, ce sera inscrit dans la colonne des pertes et profits. Le championnat n'est pas en jeu.

Il est d'ailleurs une déclaration, chez Williams, révélatrice de cet état d'esprit : On pardonne d'avance à Stroll ses "erreurs inévitables" liées à son inexpérience. Les attaques inconscientes qui ont cours en F3/GP3 et provoquent des accrochages fréquents y émargent. Pourquoi ? Parce qu'à cet échelon où il faut se faire remarquer, recrutement des filières oblige, personne cède.

Des pilotes cités supra, lesquels sont devenus champions du monde ? Ceux qui avaient intégré cette notion de gagner la bataille au-delà d'une passe d'armes.
Il y a 19 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
A Alfaim : c'est touchant que pour se raccorder à Motors Inside , il faille répondre à la question 3x9 . C'est le numéro qu'avait Gilles Villeneuve en course . Pour donner un simple avis à vos remarques dignes d'un Johnny Rives , il est vrai que les jeunes pilotes quittent leur fougue et leur brio pour évoluer vers un comportement plus sage et plus pragmatique dans la quête d'un bon classement au final du championnat du monde . Pourtant quelques uns , l'exception à la règle , ont continué à attaquer à fond comme Gilles Villeneuve , Ronnie Peterson et quelques autres ainsi que Fernando Alonso aujourd'hui car c'est leur tempérament . Souhaitons aux jeunes talents de nous donner encore du spectacle avant d'atteindre la qualité de leurs aînés .
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, ce n'est pas une question de fougue mais de maîtrise : Dans tous les sports, un geste effectué par un(e) champion(ne) paraît facile tant il est assimilé et maîtrisé. Un(e) plus jeune l'exécutera peut-être aussi bien mais on ressentira - ou même, on verra - l'effort consenti.
En sport automobile, le dépassement "limite" d'un Stewart semblait naturel quand d'autres bloquaient les roues et/ou provoquaient un louvoiement de leur monoplace. Evidemment, le public apprécie l'incertitude du mouvement, "l'appétissante angoisse" du suspens, adrénaline incluse.
Il y a 19 mois
Profx
Profx :
comme le disait jacques il y a peu, le 27 n est pas le numero qu il retient de son pere car c est celui avec lequel il est mort , mais plutot le 12 qui est celui de ses debut en f1.
mais il est vrai que dans le souvenir de tous c est bel et bien ce 27 qui est communement celui qu on lui associe. Gilles avait parait il decideé de se calmer , malheureusement il n as pas pu s y tenir a cause de son equipier.
Il y a 19 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
A Alfaim : fougue et maîtrise n'était pas le sujet dont on parlait mais fougue et brio chez les jeunes qui se calment au fil de leur expérience . quand à " l'appétissante angoisse du suspens , adrénaline incluse " , je dis simplement : Angoisse. Grande inquiétude, anxiété profonde née du sentiment d'une menace imminente . Je préfère le spectacle de pilotes de bravoure qui assument leur passion pour leur équipe et pour eux-mêmes , souvent les jeunes et qui ont intuitivement conscience de leur mission médiatique .
Il y a 19 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, juste une précision : Quand je parle de "l'appétissante angoisse" du suspens, adrénaline incluse", je parle de ce qui fait vibrer le public, pas le pilote.

Cette sensation, je ne l'ai vécue qu'une seule fois pour le Grand Prix de Monaco en 1972.
Il y a 19 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.