> > > > France - Qualifications : Hamilton impérial, Leclerc exceptionnel et Grosjean dans le mur

France - Qualifications : Hamilton impérial, Leclerc exceptionnel et Grosjean dans le mur

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont confirmé la domination des Mercedes pour ce premier Grand Prix de France depuis 10 ans. Sebastian Vettel complète le Top 3 et Charles Leclerc réalise l'exploit de qualifier sa modeste Sauber à la 8ème place !

© Mercedes - Hamilton a le regard bleu, blanc, rouge© Mercedes - Hamilton a le regard bleu, blanc, rouge

Sur les trois séances d'essais libres du week-end, deux ont été dominées par Mercedes et Lewis Hamilton et la dernière, en début d'après midi, a été perturbée par la pluie.

Pour le début de ces qualifications, le soleil a refait son apparition et la piste s'est asséchée, permettant aux pilotes de chausser immédiatement les pneumatiques Ultra tendres dès la Q1. D'ailleurs, la totalité des 20 acteurs prend la piste dès les premières seconde du feu vert pour rattraper un temps précieux perdu lors des EL3

D'entrée de jeux, les Mercedes se placent aux deux première place, Lewis Hamilton signant le meilleur temps en 1.31.589 devant son équipier Valtteri Bottas. Mais Kimi Raikkonen, à la surprise générale, place sa Ferrari devant le Britannique en 1.31.567. Suivent derrière la Red Bull de Max Verstappen, l'autre Ferrari de Sebastian Vettel, Romain Gorsjean sur la Haas, Daniel RIcciardo sur l'autre Red Bull, Kevin Magnussen au volant de la seconde Haas devant Carlos Sainz (Renault) et Charles Leclerc (Sauber) qui ferment le Top 10.

Les temps évoluent très rapidement sur le deuxième tour chrono rapides des pilotes. Verstappen, puis Hamilton se placent en tête. Le Britannique signe un probant 1.31.271. Ricciardo grimpe quant à lui au 5ème rang du classement provisoire.

Les deux Williams, Fernando Alonso sur sa McLaren, Marcus Ericsson qui a vécu des péripéties hier avec la Sauber et Sergio Pérez, également retardé à cause d'un incident en EL2 se trouvent dans la zone rouge à 5 minutes de la fin de la Q1.


La désillusion continue pour McLaren : Alonso et Stoffel Vandoorne sont éliminés dès la Q1 avec la Toro Rosso de Brandon Hartley et les deux Williams qui sécurisent, à leur habitude, la dernière ligne...

Les nuages qui entouraient le circuit sont rapidement venu recouvrir la piste et la Q2 démarre sous une pluie fine.

Les Red Bull font leur première tentative en Super tendres, au contraire de la concurrence. L'équipe autrichienne tente un nouveau coup stratégique puisque ce sont les gommes utilisées en Q2 pour faire le meilleur temps qui seront chaussées au départ de la course demain.



Mercedes essaye également cette stratégie avec une température de piste en baisse par rapport à la journée d'hier où elles étaient dominatrices. Et la stratégie semblent bonne puisque Hamilton et Bottas, malgré leur composé moins tendres, prennent les deux meilleurs temps devant Raikkonen et un étonnant Grosjean qui semble très à l'aise sur sa Haas.

Les deux Force India, Nico Hulkenberg sur le Renault, Marcus Ericsson et Charles Leclerc sur les Sauber sont dans la zone rouge.

Sebastian Vettel est en difficulté et tente une deuxième tour rapide. Il se place au 2ème rang entre les deux Mercedes et se rassure un peu. Raikkonen le suit en piste et dans le classement, à la 3ème place.

La pluie ne perturbe finalement pas cette deuxième partie de séance mais les nuages restent menaçants. Sergio Pérez est le premier pilote à tenter une seconde fois sa chance sur un deuxième run. Il accroche péniblement la 10ème place.

Ricciardo, Hamilton et Bottas repartent pour un second run mais avec des gommes Ultra tendres ! Seul Verstappen reprend la piste en Super tendre. Mais cette tentative n'est en fait qu'un rodage en prévision de la Q3 et leur meilleur temps n'évoluent pas.

Les deux Force India d'Ocon et Pérez sont éliminées tout comme la Renault de Nico Hulkenberg, la Toro Rosso de Pierre Gasly et la Sauber d'Ericsson. Grosse surprise de Leclerc qui intègre le Top 10 ! La première fois de sa carrière. Romain Grosjean est le seul Français rescapé en Q3.

Tous les pilotes partent en Ultra tendre pour cette tentative. Mais ce sont une fois de plus les Mercedes qui sont les plus rapides, Lewis Hamilton en 1.30.222 devant Valtteri Bottas en 1.30.317. Bonne nouvelle pour Vettel qui accroche la 3ème place devant Max Verstappen et Daniel Ricciardo.

Kimi Raikkonen est un peu en retrait seulement en 6ème position devant la Renault de Carlos Sainz. Mais à 8 minutes de la fin de la séance, Romain Gorsjean perd le contrôle de sa Haas dans les S du virage de la Sainte Baume. la séance est interrompue au drapeaux rouges et le Français sort de sa monoplace sans problème physique mais avec un moral forcément en berne devant son public. La série noire continue pour Grosjean.



La séance reprend rapidement après l'évacuation de la Haas et Magnussen, crédité d'aucun temps pour le moment se jette en piste pour un simple tour de contrôle.

Les 9 monoplaces restantes s'élancent en paquet à moins de 3 minutes de la fin, sauf Raikkonen qui a devancé ses camarades pour avoir le loisir de faire deux tentatives mais il ne fera pas mieux qu'un 6ème temps décevant.

Valtteri Bottas prend le meilleur temps de la séance au nez et à la barbe de Lewis Hamilton ! Le Finlandais peut-il concurrencer le Britannique ? Non ! Hamilton a sorti un tour dont il a le secret en 1.30.0.29, plus d'un dixième devant son équipier. Sebastian Vettel sécurise la 3ème place devant les deux Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo.

Charles Leclerc réalise la meilleur performance de sa carrière en signant un excellent 8ème temps devant les deux Haas de Magnussen...et Grosjean. Carlos Sainz complète le Top 10 à la 7ème place.

Le classement complet des qualifications :



De notre envoyé spécial au Castellet


Qualification, Castellet et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Ayenge
Ayenge :
C incroyable de voir á quel point Kimi se loupe á chaque fois q les qualifs arrivent. Il n a jamais été aussi proche de Vettel que cette saison mais quand arrive le moment ou il faut se retrousser les manches il y a tjrs quelque chose qui foire.... je l aime beaucoup ce pilote mais lá je crois qu il a fait son temps....

Quant à le remplacer par Leclerc comme le voudrait la rumeur.... je ne sais pas si c est une bonne idée pour Leclerc avec la politique de 1 et 2 chez Ferrari.... de plus, meme si Leclerc fait de belles perfs, je pense qu il est encore trop tot pour en tirer des conclusions... j en ai vu défiler tellement des pseudo " étoiles" en F1 qui ont fait le buzz lors de leurs premiers pas en F1 (ou juste avant) et puis ont completement sombré.... les Van Doorme et autres Verstapen en sont les derniers exemples (surtout Max passé en 1 saison de héro á zéro)... alors comme on dit: "wait & see" ....mais c vrai qu on attend désespérement un digne successeur au "professeur".... arrivera-t-il un jour ???? Cela ne fait que mettre un peu plus en lumière la carriere exceptionnelle de ce quadruple champion du monde !!! RESPECT !!!
Il y a 14 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Ayenge@
Oh oui , respect pour Alain Prost !

Par contre " surtout Max passé en 1 saison de héro á zéro " , je te trouve un peu sévère pour Max , 20 ans , qui donne l'impression de vouloir trop bien faire , sous la coupe de Helmut Marko , Christian Horner et de son père Jos . A 20 ans , on est encore influençable et il faut admettre de ne pas mettre une pression aussi forte sur un jeune pilote sous prétexte qu'il représente les espoirs futurs de RedBull .

Max comme Leclerc représente une véritable richesse pour l'avenir dans leurs équipes respectives vu déjà leur expérience de la course au plus haut niveau ( on peut y mettre Gasly aussi ) . Il serait bien de les laisser s'exprimer , ce que fait Frédéric Vasseur avec Leclerc , à en taper sur son pupitre devant les exploits de son pilote .

Il faut bien que jeunesse se passe .
Il y a 14 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Ayenge@
Ah oui , fait attention que Max ne te donne pas un coup de boule ! C'est par définition ce que fait l'emblème de l'équipe .
Il y a 14 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.