> > > > Officiel : Antonio Giovinazzi sera au côté de Raikkonen en 2019 chez Sauber

Officiel : Antonio Giovinazzi sera au côté de Raikkonen en 2019 chez Sauber

L'écurie suisse Alfa Romeo Sauber a confirmé la présence d'Antonio Giovinazzi en tant que titulaire au côté de Kimi Raikkonen pour la saison 2019 de Formule 1.

© F1 - Giovinazzi et Raikkonen, le duo Sauber en 2019 !© F1 - Giovinazzi et Raikkonen, le duo Sauber en 2019 !

Cela fait sept ans que l’Italie attendait la titularisation d'un de ses pilotes depuis la retraite de Jarno Trulli en 2011. La saison 2019 marquera donc le grand retour d'un représentant transalpin en Formule 1 en la personne d'Antonio Giovinazzi, même si ce dernier avait déjà couru deux Grands Prix avec Sauber en début d'année 2017 en remplacement d'un Pascal Wehrlein blessé au cou.

Le pilote de 24 ans voit donc sa patience récompensée après plusieurs saisons passées dans l'ombre chez Sauber mais aussi chez Haas, où il était pressenti à un moment : « Je suis ravi de rejoindre l’équipe Alfa Romeo Sauber F1. C'est un rêve devenu réalité et c'est un grand plaisir d'avoir la chance de courir pour cette équipe. En tant qu'Italien, c'est un grand honneur pour moi de représenter une marque aussi emblématique et glorieuse qu'Alfa Romeo dans notre sport. Je voudrais remercier la Scuderia Ferrari et l’Alfa Romeo Sauber F1 Team de m'avoir offert cette opportunité. Je suis très motivé et j'ai hâte de commencer à travailler pour obtenir de bons résultats ensemble ». a déclaré l'Italien.

Un bonheur partagé par Frédéric Vasseur, le Directeur sportif de l'équipe : « Nous sommes très heureux de vous dévoiler la liste complète des pilotes pour la saison 2019. Nous avons d’abord signé Kimi Räikkönen, un pilote extrêmement expérimenté qui contribuera au développement de notre voiture et accélèrera la progression de notre équipe dans son ensemble. Avec Alfa Romeo, nous sommes ravis d'accueillir Antonio Giovinazzi, qui remplacera Charles Leclerc. Nous avons déjà eu l'occasion de travailler avec lui par le passé et il s'est avéré avoir un grand potentiel. Nous sommes très déterminés et motivés. Notre objectif est de continuer à progresser et à nous battre pour des postes qui comptent. » précise le Français

L'actuel pilote titulaire, Marcus Ericsson, reste néanmoins au sein de l'équipe dans un rôle de troisième pilote et de pilote de développement, avec l'espoir de retrouver un baquet de titulaire dans un avenir proche.




Giovinazzi, Alfa Romeo Sauber et Raikkonen Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




11 réactions sur cet article Donnez votre avis
Casper
Casper :
Je suis admirtif du travail de Vaseur depuis qu'il est arrivé, en un an, il est parti d'écuries de chicanes mobiles au dire de certains à une écurie qui marque des points, se permet de faire quelques Q3 et finit avec raikonnen comme pilote... si Renault avançait au même rythme ! Bref, je n'imaginais pas que cette écurie puisse grimper aussi vite et je pense que Vasseur n'y est pas étranger
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Giovinazzi va avoir sa chance. Sa particularité aura été de n'avoir pas fait son ascension au sein d'un programme d'une "academy", son sponsor (KFC) l'ayant soutenu jusqu'en GP2/F2 au sein de laquelle il fût un concurrent aussi performant qu'inattendu pour Pierre Gasly.
On peut mettre sur le compte de sa volonté à trop prouver ses déboires passés dans des conditions de piste difficiles et sans réelle préparation.

La relégation d'Ericsson est logique. C'est un pilote méritant mais sa chance maintes fois renouvelée a fini par se lasser... et ses commanditaires aussi. Son poste de réserviste devrait lui ouvrir des opportunités dans d'autres disciplines. Mais son rôle d'ambassadeur Alfa-Roméo risque de réduire encore les opportunités...
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@Casper,

1) Vasseur ne pouvait pas faire pire que Kaltenborn ! Quoi que, Claire Williams pourrait peut-être la challenger...
2) La Sauber est devenue un Ferrari bis ! Pas de quoi s'extasier sur leurs résultats donc. Si tu avais mis un chassis et un PU Mercedes chez RNO, tu trouverais leurs résultats extraordinaires ? Et Abitboul serait-il devenu un génie ?
Allons, allons...

@Aifaim,
Le problème d'Ericsson est qu'il n'est pas un pilote Ferrari et que Raikkonen qui le remplacera en 2019 apportera de gros sponsors à une écurie fagocitée par Ferrari. L'argent de ses commanditaires n'étant plus du tout vital, il a fini par sauter.
Perso, je suis plus que dubitatif sur Giovinazzi, tout comme je l'étais sur Bottas. Nous verrons si ses résultats sont à la hauteur des attentes de Ferrari...
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Casper@, vous pouvez être admiratif du travail accompli par Frédéric Vasseur. Diriger une équipe de Formule 1 ne rencontre le succès que si tous les facteurs sont en concordance... comme une monoplace en Grand Prix.
Mettre à l'unisson le(s) propriétaire(s), les actionnaires, les sponsors, les pilotes, les techniciens de l'usine, le personnel sur les GP sans conflit avec la FIA, Liberty Media, sans conflit avec la presse ni les autres écuries avec, en prime, les faveurs du public, ce n'est pas donné à tout le monde.
Oui, il a le bagage pour mener une équipe d'usine comme Ferrari mais son expérience avec Renault risquerait de le rebuter. V6 turbo@ l'a côtoyé si longtemps que son opinion serait plus que précieuse...

AP01@, le rôle de Claire Williams n'est pas le même que Kaltenborn ou Vasseur. Sur le terrain des Grands Prix, c'est plutôt Paddy Lowe qui dirige. Les écuries Williams et Sauber vivent des destins croisés : Williams perd ses gros commanditaires alors que Sauber se reconstruit depuis trois ans avec ses nouveaux propriétaires.
Vasseur en bénéficie parce qu'il l'a voulu. Il a mesuré le potentiel de l'équipe et a posé ses conditions. A commencer par la rupture avec Honda, ce qui n'est pas rien ! Ericsson a été conservé contre son avis mais ses arguments d'hier ont été appuyés par la nouvelle défaite du Suédois face à son équipier débutant; L'argent des commanditaires/propriétaires/actionnaires est toujours là. La différence, c'est qu'il n'a plus qu'un 3e pilote à financer à fonds perdus. Mais c'est la notoriété de Vasseur qui a imposé la signature de Räikkönen en quatre jours... presque un record dans le domaine !

La Sauber n'est pas une Ferrari bis, plutôt moins que la Haas qu'elle rattrape petit à petit. La grande vague de recrutement opérée par l'écurie n'aurait pas de sens si tout lui était fourni par Ferrari.

Giovinazzi va aborder la F1 dans des conditions normales de titulaire à 25 ans, ce qui semble anachronique aujourd'hui. Encore une fois, on peut compter sur Frédéric Vasseur qui a accompagné les carrières de jeunes pilotes de renom pour permettre à l'Italien de s'épanouir et de résister à la pression des Tifosi. S'il ne parvient pas à prouver sa valeur, il partira. C'est la dura lex sed lex de la F1.
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Le Dieu Aifaim a parlé : "vous pouvez être admiratif du travail accompli par Frédéric Vasseur" ! Fidèle à lui-même...

Je n'ai pas dit que Vasseur était un naze et qu'il était incapable. Kaltenborn, elle, l'était ! Et faire mieux qu'elle n'est sans doute pas très compliqué, surtout avec une Ferrari bis. Il faudrait une sacrée dose de mauvaise foi pour mettre les progrès de Sauber-Ferrari sur les seules qualités de Vasseur.
Sinon, comment pouvez-vous affirmer que c'est "la notoriété de Vasseur qui a imposé la signature de Räikkönen en quatre jours" ?!

La Sauber est évidemment une Ferrai bis, à quelques détails près, afin de respecter la règlementation. Le partenariat avec Ferrari est très étroit et AR est devenu le sponsor titre de l'écurie. Enfin, Ferrari choisit un des des 2 pilotes.
Donc Ferrari fait la pluie et le beau temps à Hinwill. La pluei c'était avant, sous Kaltenborn, et le beau temps, c'est maintenant.
Vasseur est un très bon manager, un bon chef d'orchestre, mais la réussite actuelle de Sauber est essentiellement due au partenarit avec Ferrari. Le nier serait absurde...

"Sauber se reconstruit depuis trois ans avec ses nouveaux propriétaires." Ah oui ? Où était Sauber en 2017 ? Ils jouaient dans une autre catégorie malgré l'arrivée du sauveur Vasseur. Et tout le monde sait que ce n'est pas en prenant ses fonctions le 12 juillet 2017 que Vasseur a révolutionné Sauber en 2018. Non, c'est Ferrari qui a tout changé, ou presque...
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, C'est Räikkönen qui est venu voir Frédéric Vasseur, à charge pour lui de convaincre les dirigeants de Sauber que ce pilote âgé que Ferrari poussait vers la retraite, ce pilote qu'il allait falloir payer et qui prendrait la place de leur protégé Ericsson est une aubaine pour l'équipe. Il a donc fallu une sacrée dose de confiance dans leur team manager pour dire "oui" et réussir à signer un contrat en 4 jours quand cela prend généralement des semaines voire des mois. C'est en cela que j'ai répondu à votre propos désobligeant (comme dit l'autre, "Fidèle à lui-même...") envers Casper@ qu'il y a de légitimes raisons de lui témoigner de l'admiration.

Votre opinion est que Sauber est une Ferrari bis. Si la motorisation vient de Maranello, la construction de la coque, des accessoires aérodynamiques, de la suspension, du système de freinage sont fabriqués ou achetés ailleurs par Sauber. Pour moi, ce ne sont pas des "détails"...

Remonter une entreprise prend du temps, plus ou moins long, pour liquider le passif, rebâtir un effectif avant de monter en puissance. C'est ce qui est en train de se passer pour Sauber.

"Je n'ai pas dit que Vasseur était un naze et qu'il était incapable." Mais personne n'a écrit ni même suggéré que vous l'aviez dit...

"partenariat Ferrari" : Mais QUI est à l'origine de ce partenariat ? Frédéric Vasseur qui, à peine arrivé, casse le contrat avec Honda... Fallait oser !

Un motoriste de haute volée - Mercedes - dans une monoplace mal faite - Williams - ne produit pas de miracle... L'exemple est tout aussi probant avec McLaren et Renault mais l'inverse aussi avec RedBull.

Le redressement de Sauber avec son énorme expérience de la F1 est à comparer avec la progression de Haas, néophyte de la discipline. On peut s'interroger sur le niveau d'accompagnement de Ferrari envers ses clients ou d'une possible infériorité des autres motoristes envers les leurs.
Il y a 2 mois
GV27
GV27 :
la Sauber est la F1 2018 la plus innovante aérodynamiquement avec ses multiples ouvertures dans le chassis,et contrairement à la Hass, elle ne ressemble pas beaucoup à la Ferrari....
Vasseur a organisé cette écurie à contre courant de ce qui se pratique habituellement dans les écuries en sursis.
Il a pris un moteur payant au lieu d'un quasi gratuit,fait venir un jeune pilote sans apport financier et convaincu Ferrari de le soutenir par l'intermédiaire d'Alfa Roméo.
Comment ne pas reconnaître que ses décisions ont joué un grand rôle dans l'amélioration notable des performances de Sauber ? Il ne fait pas de miracle mais passer de dernier à se battre dans le milieu du peloton,accéder parfois à Q3, ce n'est pas faisable que grâce au moteur. Williams en est l'illustration...
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@Aifaim (le Dieu des commentateurs qui sait tout sur la F1 et distribue les bons points)

" C'est en cela que j'ai répondu à votre propos désobligeant (comme dit l'autre, "Fidèle à lui-même...") envers Casper@" Pour commencer, il n'y a eu aucun propos désobligeant envers Casper ?! Vous savez lire ou pas ? J'ai simplement fait remarquer que Vasseur n'avait pas révolutionné la F1, qu'il pouvait difficilement faire pire que Kaltenborn et que la réussite de Sauber es due à son partenariat poussé avec Ferrari. Ce sont des faits.

Pour ce qui est de la signature de Raikkonen chez Sauber, vous racontez n'importe quoi ! KR aime l'argent. Il a débuté chez Sauber. La Sauber bénéficie des finances, est une Ferrari bis qui devrait monter encore en puissance en 2019 et c'était donc un baquet très convoité. Que KR veuille signer là-bas est tout sauf une aberration et prétendre que" c'est la notoriété de Vasseur qui a imposé la signature de Räikkönen en quatre jours..." est ridicule ! Avez-vous regardé les GP cette année ? KR est presque du niveau de Vettel ! Pensez-vous qu'il aurait fallu la notoriété de Vasseur (très limitée en F1 que je sache) pour obtenir la signature de l'allemand ?!

La boite de vitesse est également fourni par Maranello, pas que le P.U. Pour le reste,, malgré vos immenses connaissances, vous ne savez rien des partenariats techniques, des échanges entre ingénieurs... Si Ferrari mey beaucoup d'argent (à travers AR) ce n'est pas pour que la Sauber se traine à 10 secondes des meilleurs. Cela vaut aussi pour le baquet achété par Ferrari. Pour tester leurs pilotes (comme Leclerc) la Sauber doit être à la hauteur et revenir à un niveau correcte, ce qui est plus que le cas depuis quelques mois. et c'est Vasseur qui, d'un coup de baguette magique, serait responsable de tout ?! Rigolo...

"Je n'ai pas dit que Vasseur était un naze et qu'il était incapable." Mais personne n'a écrit ni même suggéré que vous l'aviez dit..." Si, quand vous prenez la défense de Casper (qui n' apa besoin de vous d'ailleurs) alors que mon propos vise uniquement à ne pas exagérer le rôle de Vasseur dans la réussite actuelle de Sauber AR !

""partenariat Ferrari" : Mais QUI est à l'origine de ce partenariat ? Frédéric Vasseur qui, à peine arrivé, casse le contrat avec Honda... Fallait oser !" Entre un P.U toussotant et une machine de guerre, choisir la machine de guerre est effectivement très "osé", surtout quand celle-ci apporte aussi un sponsor titre et tout ce qui va avec !!! Le pari osé, c'est RB qui l'a fait avec STR, pas Vasseur et Sauber !

@GV27,

"Il a pris un moteur payant au lieu d'un quasi gratuit,fait venir un jeune pilote sans apport financier et convaincu Ferrari de le soutenir par l'intermédiaire d'Alfa Roméo." Tu plaisantes, là ?! Leclerc sans apport fianncier ???? Il est un pilote Ferrari depuis des années et tu crois que Ferrari a obtenu ce baquet gratuitement ?! Marchionne voulait le retour d'Alfa Roméo en F1 et AR rachètera à terme Sauber, c'est évident. Donc Ferrari a mis de gros moyen dans Sauber et c'est uniquement pour cela que Vasseur a signé avec eux plutôt qu'avec Honda. Il a choisi la sécurité plutôt que de faire le pari Honda. Tu parles d'un exploit !
Une fois de plus, je ne minimise pas les qualités de Vassur qui est un bon manager d'après ce que j'en connais. Mais de là à en faire un génie à ce stade est, selon moi, exagéré.
Il y a 2 mois
GV27
GV27 :
@AP01,

Que l'un des deux pilotes soit choisi par AF/Ferrari ne veut pas dire que le moteur est gratuit non plus ! Vasseur a su attirer et convaincre AR de se lancer avec Sauber plutot qu'avec Haas et sachant que tout le monde voyait Sauber disparaitre rapidement,il lui a certainement fallu bien argumenter pour obtenir ce soutien... (en gardant une certaine indépendance car sans rachat).
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
@GV27,

Ah bon ? Tu crois qu'en F1 on se fait des cadeaux ?! Remarque, à ta décharge, tu n'es pas le seul à croire que le monde de la F1 est le monde de "oui-oui"...

Haas a un modèle économique, est dans le milieu de la course automobile depuis des décennies et n'a jamais souhaité se vendre au Groupe Fiat alors que Sauber était dans une situationtrès différente de par ses investisseurs et ses résultats. Je ne peux que te renvoyer sur mon explication ci-dessus concernant Marchionne.
Je te rappelle au passage qu'ils avaient signé avec Honda avant que Vasseur ne casse le contrat et que sauber n'allait pas disparaitre compte tenu du soutien des japonais !
Il ne faut pas récrire l'Histoire non plus...
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
AP@
" J'ai simplement fait remarquer que Vasseur n'avait pas révolutionné la F1, qu'il pouvait difficilement faire pire que Kaltenborn et que la réussite de Sauber es due à son partenariat poussé avec Ferrari. Ce sont des faits. "

Tu as raison à quelques nuances près . Vasseur n'a pas révolutionné la F1 ? Si tu connais beaucoup de team principaux qui l'on fait , moi je veux bien . Je n'en connais qu'un , qui avait la double casquette d'ingénieur et directeur d'équipe , c'était Colin Chapman .

Difficilement faire pire que Monisha Kaltenborn . Il ne faut pas oublier qu'elle travaillait avec des budgets restreints et des motorisations obsolètes . En fait elle n'était pas si nulle que ça .

La réussite relative de Sauber n'est pas que liée à son partenariat moteur/boîte avec Ferrari . Il suffit de regarder la Ferrari et la Sauber pour voir que ce sont des voitures très différentes . OK pour la partie mécanique mais châssis , fond plat et l'ensemble de l'aéro sont des créations Sauber avec ses ingés , ses sous-traitants et bien sûr son team-principal qui met tout ça en place avec l'argent des sponsors. Ce sont aussi des faits .
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.