> > > > États-Unis - Essais Libre 2 : Hamilton toujours en tête d'une séance écourtée par la pluie

États-Unis - Essais Libre 2 : Hamilton toujours en tête d'une séance écourtée par la pluie

Les dix dernières minutes de cette deuxième séance d'essais libres du Grand Prix des États-Unis auront été les seules animées, la pluie empêchant les pilotes de prendre la piste avant. Lewis Hamilton signe donc un anecdotique meilleur temps devant Pierre Gasly.

© Mercedes - Hamilton sauvé des eaux !© Mercedes - Hamilton sauvé des eaux !

La pluie aura fini par bel et bien handicaper les pilotes en ce vendredi. Cette deuxième séance d'essais libres à Austin n'aura donné que peu de spectacle avec une piste complètement détrempée qui n'aura pas favorisé la sortie des monoplaces.

Le public pourtant présent et fidèle au poste aura pu profiter de quelques tours de piste dans les 10 dernières minutes avec des conditions allant vers l'amélioration.


Seuls quelques pilotes sont donc allé taquiner le chronomètre et c'est une nouvelle fois Lewis Hamilton, en pneumatiques Intermédiaire, qui place sa Mercedes en tête de cet anecdotique classement.

Il devance un surprenant Pierre Gasly sur sa Toro Rosso, Max Verstappen, constant depuis ce matin au volant de sa Red Bull et Fernando Alonso sur sa McLaren

Le classement complet des EL2 :




Essais Libres, Austin et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
H2r
H2r :
@Robert
OK avec toi. T'as vu EL2 encore plus fort. Pluie dimanche au moins 2 secondes au tour il va mettre tout le monde à un tour.
Il y a 1 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
Bizarrement les Américains ne sont pas aussi passionnés de F1 que nous. C'est pour eux un peu exotique, européen et pas aussi médiatisé sans leurs pilotes vedettes cantonnés à leur leurs championnats (Nascar, etc) . Sûr que s'ils s'y mettaient ils deviendraient fans, mais c'est une histoire de culture et de médias pas très facile à faire bouger. Reste que depuis le retour de la F1 à Austin au début des années 2010 et l'arrivée récente de Haas il y a un frémissement coté engouement, mais c'est assez relatif à l'échelle de ce pays.
Cette course se déroule d'abord sur un circuit sympa et original en grande partie dû son mur après le départ. Plusieurs trajectoires possibles, spectacle assuré. Enchainements rapides, un peu de serré et une bonne ligne droite pour doubler. On a pire au programme de la saison. Météo incertaine au programme et situation difficile dans tous les cas de figure par manque total de roulage avec les slicks. Grosse inconnue pour tous les teams en cas de piste sèche.
En conditions humides voire très humides, les Mercedes ont l'air d'être pas mal. Hamilton une fois de plus en démonstration. A monoplace identique il a collé plus d'un seconde à son coéquipier, quant aux autres on en parle pas. Attention ce ne sont que des El, le verdict c'est ce soir et demain soir.
Cette situation me rappelle 2005 où Lewis avait atomisé tout ce qui roule en F3 Euroséries (13 pôles 15 victoires) avant remporter le GP2 l'année suivante. Quand il pleuvait, les gars de autres teams étaient totalement dégoutés. Ils ne voulaient même plus regarder les feuilles de chrono tellement il se baladait. Et surtout il faisait beaucoup moins de fautes. L'année suivante il n'était plus "chez nous" mais il faisait exploser les stats en F1 avec 9 podiums lors de ses 9 premières courses et un titre qui lui échappe sur le fil pour un problème de boite lors de la dernière course. On ne s'étonne plus de ce qui arrive maintenant.
Pour autant, mon expérience me rappelle qu'il n'est pas à l'abri en cette fin de saison d'un excès de confiance et d'une erreur comme tous les pilotes en ont commis dans leur carrière, mais franchement ce n'est pas le scénario que je privilégie. J'aimerais bien voir un peu de baston, histoire de ne pas trop m'ennuyer...
Il y a 1 mois
Tat
Tat :
Hamilton toujours en tête ; un anecdotique meilleur temps ; cet anecdotique classement ... Pas un mot sur Vettel...
Hum... ça sent la déprime chez nos rédacteurs.
Il y a 1 mois
Ayenge
Ayenge :
@Tat:

Bah faut rendre á César ce qui est á César et je comprends les "rédacteurs"... Que dire encore de Vettel ? Qu il écope á nouveau d'une pénalité de 3 places pour une erreur de jugement ? Ça sent le sapin et on ne m'otera pas de l'idée que ça doit "chauffer" sous les casquettes á Maranello car "enough IS enough"

Je dis juste que SI Leclerc fait aussi bien que Vettel en 2019 ou, pire, fait mieux que lui.... C'est fin de carrière car je ne vois pas où il pourrait se recaser ensuite ? Ce sera l'épreuve de vérité pour lui...pour autant que Ferrari réussisse á pondre encore une monoplace digne des deux dernières.... Mais ne vendons pas la peau de l'ours avant... Vettel doit se ressaisir pour 2019 et rebondir. Le plus dire sera pour lui de faire table rase de cette saison.2018 en eau de boudin...
Il y a 1 mois
H2r
H2r :
@Ayenge
Ton jugement est bon but sauf que ça sert plus à rien de tirer sur l'ambulance. C'est trop tard pour lui de se ressaisir.
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Les Ferrari semblent un poil plus stables que les Mercedes sur le sec . Hamilton semble intouchable quelles que soient les conditions météo .

Allez ! Un pronostic pour les qualifs dans une heure . Lewis et sa 82° pole . Bottas en première ligne . Vettel au mieux en 3° ligne avec sa pénalité ( incroyable pour un pilote de cette expérience , franchement il y a un truc qui cloche chez lui ) . Sur la 2° ligne , je verrais bien Kimi devant Verstappen et Ricciardo .

Je pense que seules les Mercedes feront le pari des super-soft en Q2 mais ce n'est qu'une invective .
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Eh bien , je me suis planté sur toute la ligne !
Pour Hamilton c'est sa 81° pole , Vettel et Ricciardo seront en super-soft au départ , comme les Mercedes et Raïkkönen sera en 1° ligne .

Les 3 premiers en Q3 en 70/1000" de seconde ! C'est à peu près le temps pour Hamilton de faire un clin d'oeil .

Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim :
V6 Turbo@, cette désaffection des Américains vis-à-vis de la F1 vient de l'approche du sport automobile, avant tout un spectacle pour ce public. La sophistication technique, le raffinement technologique sont infiniment moins attirants qu'une belle bagarre de voitures aux performances proches. Si les voitures ont quelque chose de monstrueux dans le bruit, la puissance ou l'aspect, ce n'en est que mieux.
C'est peut-être racoleur mais beaucoup plus accessible à des spectateurs moins affûtés. On retrouve la même recherche de plaisir - au sens large - dans tous les domaines, de l'art pictural ou musical jusqu'à la gastronomie et la littérature.
Et le mépris des esthètes n'y fait et n'y fera rien. Dans un tel contexte, les Américains qui sont venus en F1, constructeurs et pilotes avec plus ou moins de réussite sont un peu anachroniques.
Il y a 29 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.