> > > > Ralph Boschung quitte MP Motorsports pour Trident

Ralph Boschung quitte MP Motorsports pour Trident

Après deux saisons chez MP Motorsports en Formule 2, Ralph Boschung a décidé de rejoindre l'équipe italienne, Trident.

© FOM - Bolschung à Monaco© FOM - Bolschung à Monaco

La saison 2019 sera importante pour Ralph Boschung qui doit prouver qu'il mérite sa place dans l'antichambre de la Formule 1. Accompagné de Giuliano Alesi, le pilote suisse va devoir jouer de son expérience pour battre son coéquipier qui commence lui sa première saison en Formule 2.

Boschung avait été évincé en 2018 par MP Motorsports, le plaçant ainsi sur le banc pour les deux dernières courses. Le Suisse de 21 ans avait reproché à son équipe de lui fournir un matériel de mauvaise qualité et de lui ruiner sa carrière. Ces déclarations avaient envenimé l'entente entre les deux partis.

Maintenant munit de l'expérience et d'une bonne écurie, il est primordial que Boschung à faire une bonne saison. À noter que son meilleur résultat est trois septièmes places.

Le directeur de Trident, Giacomo Ricci, place de grandes attentes sur son nouveau pilote: « Je suis extrêmement fier d’annoncer que Ralph Boschung portera les couleurs de l’équipe Trident pour la saison 2019 du Championnat FIA de Formule 2, une catégorie de plus en plus considérée comme la seule référence pour les pilotes ambition de se frayer un chemin vers la Formule 1. En 2018, trois pilotes ont été directement promus de F2 à F1, ce qui témoigne de l'efficacité croissante de l'échelle du sport automobile. Ralph est un pilote de grande qualité et d'un talent incontesté. Avec Giuliano Alesi, il formera une formation complémentaire avec un potentiel élevé. Jamais comme aujourd'hui, j'attends le démarrage des moteurs et une nouvelle saison excitante.»


F2, 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Espérons que sa 3e saison sera complète et que des incidents relationnels et financiers ne viendront pas entacher ses résultats.

Trident est une équipe de second rang dont les pilotes ne peuvent espérer que des opportunités exceptionnelles pour se faire remarquer... Mais en F2, avec les grilles inversées et les "turbulences" du peloton, tout est envisageable à condition d'être où il faut et au bon moment.

L'équipe récupère là un pilote quelque peu revanchard et en limite sinon d'âge du moins de redoublement pour être repéré. Alesi n'a donc pas de cadeau à attendre de son voisin de garage et la confrontation a priori inégale sera intéressante à suivre.
Il y a 13 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
On parle de ce point attribué au pilote auteur du meilleur tour en course en F1 mais en F2 , cette histoire de grille inversée dans la deuxième course au départ , pour le spectacle , est simplement outrancière .

On attribue un avantage aux moins bons ! On peut compromettre la saison des meilleurs qui partent en ordre inversé ! Pour le spectacle ? Bravo aux technocrét....qui font les réglementations .

Autant demander à Hussain Bolt ou à Justin Gatlin de partir 5m derrière les autres pour une finale olympique du 100m .
Il y a 12 jours
AP01
AP01 :
A première vue, je serais d'accord avec le dernier commentaire de diskus. Mais, en réflechissant un peu, qui sont les "meilleurs" ? Ceux qui emploient 800 personnes, dépensent 1 milliards d'€/saison et qui gagnent ou ceux qui emploient 300 personnes, ont un budget de 150 ou 200 M€ et qui arrivent à se qualifier parfois en très bonne place et terminent parfois devant un autre team bien plus riche qu'eux ?
La comparaison avec Bolt ou Gatlin (ce dernier s'étant dopé et l'étant peut-être encore, le pénaliser de 20m serait normal...) n'est pas adéquate car, en dehors du dopage, seul l'entrainement fait la différence entre 2 sprinter. En F1, la notion de "meilleur" est différente des "premiers" ama...
Il y a 12 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :

Juste une précision sur Gatlin qui depuis sa suspension de 4 ans entre 2006 et 2010 par les instances internationales , n'a jamais été détecté positif au contrôle anti-dopage , notamment pas au 100m des CDM à Londres en 2017 où il devance Bolt et Coleman pour la victoire . Bolt et son image mythique de l'éclair a même annoncé après sa dernière course internationale que Gatlin méritait la victoire .

Ce n'est pas parce qu'on a une image de dopé , de paria et de truqueur qu'on doit être banni à jamais . Je laisse une chance à ceux qui ont commis des erreurs . Le duel Bolt/Gatlin est l'illustration parfaite du respect qui existe entre les compétiteurs au firmament du sport . Existe-t-il en F1 ? Oui . Je me rappelle d'un certain " Alain , I miss you " .
Il y a 12 jours
Aifaim
Aifaim :
J'espère que la "grille inversée" ne viendra jamais en Formule 1. Ne serait-ce parce que les palmarès ne précisent pas dans quelle type d'épreuve ont été obtenues les places à l'arrivée, a fortiori les podiums et victoires.
C'est appliquer à la course automobile le système du handicap en vogue dans les courses hippiques. Dans ce dernier cas, il s'agit ouvertement de pénaliser les meilleurs pour rendre plus problématique le scénario de la course. C'est moins pour le spectacle que pour la valorisation des pronostics.

En F2, c'est idiot puisque le but est de sélectionner les meilleurs pilotes théoriquement sur la ligne de départ avec un matériel identique. Il existe quelques écarts néanmoins, moins liés aux capacités financières qu'aux compétences des équipes.
Il y a 12 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.