> > > > Bilan 2019 - Pierre Gasly : Reculer pour mieux rebondir

Bilan 2019 - Pierre Gasly : Reculer pour mieux rebondir

La fin d'année approche et il est temps d'analyser les performances des pilotes en 2019. Motors Inside vous propose donc un regard en arrière sur la saison de Pierre Gasly qui malgré un début de saison très compliqué chez Red Bull a su revenir en force avec Toro Rosso.

© Motors Inside - Guillaume Perez - Gasly finit en beauté sa saison avec un podium© Motors Inside - Guillaume Perez - Gasly finit en beauté sa saison avec un podium

Suite au départ de Daniel Ricciardo de chez Red Bull en 2018, l'écurie Autrichienne devait choisir un remplaçant à l'Australien. Le choix s'est porté naturellement sur Pierre Gasly qui avait réalisé une très bonne campagne 2018 avec comme belle performance une quatrième place à Bahreïn.

La tâche allait être dure pour le Français chez Red Bull. En effet, celui-ci devrait faire face à un des pilotes les plus rapides sur la grille actuellement, Max Verstappen.

Bien que plus lent de 7 dixièmes en qualifications que le Néerlandais, cet écart était également dû en parti à la différence de l'équipement que les deux pilotes possédaient.

Le manque de confiance placé en Gasly s'est fait ressentir sur ses performances dès le début de la saison. Se faisant piéger en Q1 à cause d'une erreur stratégique, le Normand ne parvient à remonter qu'à la 11ème place.

Les courses suivantes ont été autant compliquées à vivre pour Gasly qui avait plutôt le rythme des voitures du milieu de peloton que celui des leaders. Il n'était pas rare de voir le numéro 10 relégué à près d'une quarantaine de secondes du Top 5 ou même à un tour comme en Autriche où il n'a même pas réussi à finir devant la McLaren de Lando Norris alors que son voisin de garage remportait la course.

Alors que Helmut Marko et Christian Horner déclaraient dans la presse que le Français resterait chez Red Bull jusqu'à la fin de la saison. Cependant en pleine trêve estivale, un communiqué de presse nous apprend que c'est désormais Alexander Albon qui conduira la deuxième Red Bull.

Relégué chez Toro Rosso dans une équipe qui lui fait confiance et qu'il connaît bien, Gasly se sent tout de suite à l'aise et inscrit les points de la 9ème dès son retour dans la structure de Faenza.

Les 8 prochaines courses le natif d'Évreux finit dans les points à quatre occasions. Il est le seul pilote de la grille, excepté les pilotes des top teams a avoir atteint la Q3 quatre fois consécutivement.

Le point d'orgue de sa saison 2019 est sans l'ombre d'un doute son podium au Brésil où alors que celui-ci occupe tout le long de la course la septième place, il sait profiter des incidents que rencontrent les leaders pour décrocher une deuxième place inespérée avec seulement 63 millièmes d'avance sur Hamilton sur la ligne d'arrivée.

Malgré un début de saison très difficile à cause de sa rétrogradation de chez Red Bull et de la mort d'Anthoine Hubert, Gasly a tout de même su relever et montrer qu'avec une bonne voiture il peut faire de grandes choses. Même s'il rate la 6ème place au championnat pour 1 point, il aurait été difficile de battre Carlos Sainz et sa McLaren avec sa modeste Toro Rosso.


Sondage : Donnez une note sur 10 à la saison 2019 de Pierre Gasly




Gasly, Bilan et 2019




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Il faut se souvenir que Gasly ne devait pas aller chez RedBull avant 2020. Il a été promu suite au départ de Ricciardo.
La monoplace ne convenait pas à son style de pilotage et il n'a pas reçu les moyens de créer cette symbiose indispensable à la performance. Empêtrée dans des problèmes d'approvisionnement de pièces, sous pression d'un Verstappen menaçant de partir sous d'autres cieux, l'équipe s'est concentrée sur son pilote-vedette. L'erreur était colossale et elle n'a pas été reproduite avec Albon et c'est tant mieux.
Ce loupé en est devenu criant lorsque, sur la Toro Rosso, Gasly est redevenu le pilote qu'on avait connu, dominant la F2, s'imposant en à peine une saison en Super Formula - ce qui est loin d'être aisé. Sa seconde partie de saison a été remarquable et a probablement sauvé sa carrière : il redevient une option digne d'intérêt pour beaucoup d'écuries.
Il y a 5 mois
AP01
AP01 :
Ricciardo a annoncé son départ de chez RB le 3 août 2018. Gasly est annoncé chez RBH le 20...
1) Cela laisse du temps pour se préparer !
2) mettre toute la faute sur RB est stupide, surtout au regard des résultats d'Albon, rookie en F1 en 2019 et arrivé fin novembre 2018 chez STR !
3) Verstappen est sous contrat jusqu'à fin 2020 et s'ils avaient pu signer des podiums ou des victoires avec Gasly, ils ne se seraient pas privés !
4) prétendre que l'"erreur n'a pas été reproduite avec Albon" se base sur quoi ?
5) je ne trouve pas que la seconde partie de saison de Gasly a été remarquable. Et qu'on ne vienne pas me dire que sa deuxième place au Brésil est le résultat d'un talent hors norme...
6) quand Verstappen gagne son premier GP chez RBR alors que c'est son premier week-end de course dans cette équipe, en pleine saison, la voiture a été conçue pour lui ??? Un grand pilote s'adapte à sa monture et l'argument "la monoplace ne convenait pas à son style de pilotage" est un non argument. Il a eu du temps pour s'en accomoder et il ne l'a pas fait de manière correcte. Un grand pilote sait s'adapter à tout point de vue : pilotage, mental, pertinence dans ses remontées d'informations, dépassements en course : il sait dépasser et se dépasser ! Verstappen est un magnifique exemple et Gasly n'a pas existé en face de lui. Senna a gagné des GP en 1993 au volant d'une McLaren Ford bien inférieure au Williams Renault de Prost et Hill. C'est ça un grand pilote !

Non, Gasly est un jeune pilote qui est encore loin d'être un top driver. Il a eu une chance magistrale en signant chez RBH et ne l'a pas saisie. Même si je lui souhaite le meilleur, un destin à la Kvyat est probable : promotion, rétrogadation, stagnation, éjection. Kvyat a eu la chance de revenir mais personne ne se bouscule pour le prendre apparemment... 2020 sera le juge de paix pour lui ama.
Il y a 5 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, allez lire sur un site très connu ce que vient d'y déclarer Häkkinen... Notamment sur la création d'une monoplace totalement à la dévotion de Verstappen. Par principe, je ne nomme jamais un site concurrent sur Motorsinside.

Un pilote au style heurté, violent, "soumet" sa monoplace. L'opposition de style (Mansell/Prost) aboutit à des résultats différents selon les circonstances.

Un pilote n'a pas à s'adapter à sa monoplace : il s'agit d'une osmose à créer. D'après ce qui filtre petit à petit, Gasly recevait une monoplace sur laquelle il n'obtenait pas les moyens d'opérer les modifications qu'il souhaitait. ce n'est pas étonnant : rappelez-vous ces problèmes de pièces livrées au compte-goutte, ce retard chronique que RedBull a enduré jusqu'à la trêve estivale.

Albon a accumulé les sorties de route en essais et en course. La différence d'avec Gasly, c'est que pas plus Marko qu'Horner ne le lui reprochent même quand Horner en qualifie une "d'onéreuse"... Ils ont l'un et l'autre tiré les (bonnes) leçons de cet échec.
Le jeune Thaïlandais n'a subi aucune pression, ce qui est la moindre des choses envers un débutant et qui reste souhaitable pour un pilote encore en devenir (= Gasly). Vous ne m'avez jamais lu qualifiant Gasly de "grand pilote". Ceci dit, Verstappen en est à 102 GP, Gasly à 47...
Quant à la poursuite de la carrière du Français, je l'imagine en F1 mais ailleurs que dans le giron RedBull. En ce qui concerne Kvyat, il repartira de zéro l'an prochain.
Il y a 5 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
Il faut juste être patient , le promu médiatique hollandais ne sera jamais champion du monde . Théoriquement le nouveau règlement 2021 prévoit une f1 "standard" ayant pour but de multiplier les chances de chaque paroissiens pour pouvoir accéder à la victoire. Si cela se confirme , il va y avoir beaucoup de carreaux qui vont se cassés. Ce n'est pas parce que les hollandais se jouent du patriotisme en tribune que verstappen est ou sera senna . Avec au moins trois saisons pleines à son actif et une red bull dans les mains , oh mon dieu il a tout cassé ! à tel point que gasly en est sorti traumatiser. Mon avis est que pierre gasly voulait plutôt foutre le camp. Son passage chez red bull ne l'a même pas heurter. LOL. Le garçon est sorti indemne , il a réagi dans l'immédiat.

Pour que le hollandais soit champion il lui faudra une monoplace à plus 1 seconde des autres concurrents. L'échec de pierre gasly est grandement dû à une orientation politique de l'équipe red bull.
Il y a 5 mois
Aifaim
Aifaim :
dahou ouabou@, la Formule 1 ne sera certainement pas "standard" en 2021. Un certain nombre d'éléments proviendront d'un seul fournisseur pour des raisons de coût mais les ingénieurs conserveront suffisamment de problèmes à résoudre pour exprimer leur savoir-faire et leur génie inventif.

En théorie, avec les budgets plafonnés, les dépenses seront limitées pour ceux qui dépassaient la limite future mais ce n'était déjà pas la majorité ! par contre, les investissements "passés" resteront acquis. Ainsi, on voit actuellement fleurir des annonces concernant l'acquisition de nouveaux simulateurs de 3e génération... Ou quand le progrès technologique rejoint la limite du temps prévu pour débloquer les crédits...
Il y a 5 mois
AP01
AP01 :
Je ne sais pas ce que dit Häkkinen mais je pense que marko et Horner étaient mille fois mieux placés que lui pour savoir s'il fallait remplacer Gasly ou pas... Les commentaires de ceux qui tentent d'exister après leur carrière en donnant leur avis ou des leçons sont légions mais n'ont que la crédibilité que chacun veut bien leur donner !
Gasly n'a pas tenu mentalement après ses erreurs aux essais d'avant saison. Cela l'a probablement handicapé mais, contrairement à ce que vous écrivez, on lui a fortement reproché ces sorties de route ! Et l'autre raison, qui en découle probablement, est qu'il ne dépassait pas assez en piste. Albon a fait bien mieux.
Comparer le nombre de GP entre Verstappen et Gasly ne va pas dans le sens de Gasly ama. Au jeu des statistiques et des moyennes (victoires, meilleurs tours, nombre de points...) ils sont sur 2 planètes différentes.
Personnellement, à part Alpha Tauri (et RBH s'il réussi une année 2020 exceptionnelle et que Verstappen va voir ailleurs), je ne vois pas où il pourrait aller. Mais, en F1, tout est possible.
Sur ce, joyeux Noël à vous.
Il y a 5 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, c'est à Albon qu'on n'a pas reproché les sorties de piste... pas à Gasly. relisez le paragraphe !

Häkkinen - mais encore faudrait-il aller lire ce qu'il dit plutôt que de se draper dans un nombrilisme confondant - ne dit pas qu'Horner et Marko ont eu tort de procéder à l'échange de volants mais il analyse le processus qui y a mené...

Quant à sa crédibilité vis-à-vis de la vôtre ou de la mienne...

Il y a 5 mois
AP01
AP01 :
Si vous voulez que je lise un article, vous n'avez qu'à mettre le lien y menant ou faire un copié-collé de sa déclaration ! Les jeux de pistes ne m'intéressent pas.
Pour le "nombrilisme confondant", vous êtes un maitre avec vos leçons permanentes et les tartines de "savoir" que vous étalez quotidiennement sur ce site...
Et, oui, les mieux placés pour savoir ce que RB devait faire avec Gasly sont Marko et Horner. C'est bien pourquoi je leur donne plus de crédibilité qui quiconque ici ou ailleurs.

PS : être plus tolérant avec Albon qu'avec Gasly qui n'était pas un débutant, et, qui plus est, à un moment ou la compréhension de la voiture est fondamental, est tout à fait logique.
Il y a 5 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.