> > > > Dimanche : Sentiment de malchance chez Ferrari

Dimanche : Sentiment de malchance chez Ferrari

Après d'excellentes qualifications, l'écurie italienne n'est pas parvenue à concrétiser cela par un bon résultat.

(c) Ferrari(c) Ferrari

Felipe Massa – 6ème

« Je ne peux pas être satisfait de cette sixième place, étant donné le potentiel que nous avons démontré ici. Mes chances de finir sur le podium et de me battre pour la victoire se sont envolées quand j’ai essayé de dépasser Karthikeyan : il allait très lentement sur la trajectoire sèche, mais quand j’ai voulu le doubler, il a accéléré et j’ai perdu le contrôle de la voiture. Grace à la voiture de sécurité qui a suivi, j’ai pu recoller au peloton et, en fin de compte, j’ai dépassé quelques voitures pour finir 6ème. Je suis en colère, il est inutile de le nier. Nous nous sommes qualifiés et avons été dans les trois premiers jusqu’au drapeau rouge. Ce qui est arrivé est arrivé, et tout est terminé. Je suis heureux des performances de la voiture, tant avec les pneus pluies qu’avec les slicks. Avec les intermédiaires, en revanche, j’ai été en difficulté. Nous allons maintenant aller à Valence, où nous pouvons être compétitifs, les caractéristiques de la piste étant proches de celles de Montréal. Nous aurons les pneus mediums que nous avons pu tester ici vendredi : nous allons voir quel niveau d’adhérence ils nous donneront. »

Fernando Alonso – Abandon

« Rien n’est allé dès ce matin, quand nous avons vu qu’il pleuvait. Nous avions réalisé la meilleure qualification de l’année et nous avons pris le départ derrière la voiture de sécurité. J’ai senti que, pour moi, les intermédiaires seraient les meilleurs pneus. Ensuite, quand nous les avons monté, le déluge s’est abattu et le drapeau rouge avec lui, signifiant donc que ceux qui n’étaient pas rentrés aux stands allaient pouvoir changer leur pneus sans rien perdre. Pour finir, il y a eu l’accrochage avec Button qui m’a fait échouer au sommet d’une bordure, dans l'impossibilité de repartir. C’est vraiment dommage car aujourd’hui nous avons vraiment eu un bon rythme en course mais nous avons été malchanceux : ce n’est pas un sentiment, c’est un fait. Lorsque ne marquez pas de points, vous devez immédiatement tourner la page et regarder vers la prochaine course. Je pense qu’à Valence nous pouvons bien faire car c’est un autre circuit qui devrait convenir à notre voiture. Le championnat n’est pas encore terminé mais maintenant, il faut attendre des faux pas de la part des autres pour garder un espoir. Notre niveau de performance a été bon ici, en raison des caractéristiques du circuit, mais aussi grâce aux améliorations que nous avons apportées ici. Nous devons garder la tête haute, avoir confiance dans nos capacités et travailler dur. »

Pat Fry

« On pourrait dire que c’est une course assez chaotique, de laquelle nous ne repartons pas avec ce qui était à notre portée. Les évènements n’ont certainement pas joué en notre faveur, à commencer par le temps : aujourd’hui, compte tenu de ce que nous avons vu en qualifications, nous aurions pu nous battre pour la victoire, même dans des conditions sèches. Durant la première partie de la course, les deux pilotes avaient des sensations totalement différentes avec leurs voitures : pour Fernando les intermédiaires étaient plus rapides et c’est ce qui a motivé notre décision de lui monter. Ensuite, il a commencé à pleuvoir fort et le drapeau rouge est apparu. Maintenant, nous devons nous tourner vers l’avenir et laisser cette course derrière nous le plus rapidement possible, sans nous laisser abattre. L’équipe a bien travaillé dans des conditions très difficiles. Du point de vue des performances, ce week end, nous avons vu que l’écart avec la voiture la plus rapide semble s’être réduit. Malheureusement, nous n’avons pas pu profiter de cela aujourd’hui. Nous devons aller de l’avant et continuer dans la voie de l’amélioration de la voiture : tôt ou tard, les résultats viendront ».


Bilan, Montreal et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.