> > > > Ferrari dévoile sa F2012 et ses ambitions

Ferrari dévoile sa F2012 et ses ambitions

La Scuderia Ferrari a dévoilé sur son site Internet la tant attendue F2012 qui propose un design agressif et des solutions techniques qui, les hommes de Maranello l'espèrent, permettront à Fernando Alonso et Felipe Massa de briller en 2012.

© Ferrari© Ferrari

Initialement prévue devant un parterre de 300 invités, la présentation de la nouvelle Ferrari aura finalement eu lieu sur Internet, suite aux importantes précipitations neigeuses qui sont tombées ces derniers jours sur le nord de l’Italie, bloquant l’accès à Marenello et plus généralement aux aéroports internationaux de la région.

Après une saison 2011 décevante avec la 150° Italia, Ferrari avait promis de se montrer plus agressive en 2012 avec son projet 663, quitte à devoir sacrifier l’apparence extérieure de sa monture. C’est désormais chose faite avec la F2012 qui présente, comme la Caterham CT01 ou encore la VJM05, un nez d’ornithorynque afin de se conformer à la nouvelle réglementation technique et à l’exigence de maintenir une position de conduite et un centre de gravité le plus bas possible. Le train avant arbore également des suspensions à tirants – ce qui démarque pour le moment la F2012 de ses rivales – devant permettre un gain de place et un meilleur écoulement du flux d’air vers l’arrière de la monoplace.

L’arrière de la monoplace propose quant à lui des formes plus rondes, avec des pontons sculptés afin d’écouler l’air vers l’arrière de la monoplace de façon moins radicale que ce qu’avait pu faire, l’an passé, McLaren avec la MP4-26, tout en présentant de larges renflements sur les côtés des pontons dissimulant les échappements. La modification imposée par le règlement 2012 de la position des échappements a naturellement une nette influence sur la conception du train arrière et du diffuseur que la Scuderia avait soigneusement dissimulé derrière un cache lors de sa présentation vidéo.

Finalement, la F2012 partage peu des traits que lui avait donné Giorgio Piola suite à ses indiscrétions dévoilées dans la Gazetta dello Sport, à commencer par les fameuses ailes devant les pontons, inexistantes sur la F2012, tout du moins, pour l’instant. Si les réactions ne manqueront sans doute pas sur l’apparence de cette F2012, Felipe Massa la trouve quant à lui « agressive ». Mais l’objectif de la Scuderia Ferrari est avant tout d’être performant : « Je suis sûr que notre voiture se battra pour la victoire dès le début de saison » assure ainsi Stefano Domenicali, team principal de l’écurie italienne. « Nous avons appris les nombreuses leçons du passé et pris certaines décisions difficiles, mais je suis sûr que tous nos efforts seront représentés dans cette voiture. […] D’un point de vue technique, nous avons de nombreuses nouveautés aussi bien en termes mécaniques que dans l’allure de la voiture […] mais nous voulions une certaine continuité et, espérons-le, nous allons atteindre la performance souhaitée. Nous n’avons que douze jours pour travailler sur la voiture et garantir sa fiabilité, et aussi pour tester les nouveaux pneus que va nous proposer Pirelli. »

Stefano Domenicali compte également sur un duo de pilote dont il ne doute pas du niveau de performance : « En ce qui concerne Fernando, je n’ai rien à ajouter sur son talent. Dans des moments difficiles, la saison passée, il a prolongé son aventure avec nous pour quelques années supplémentaires, ça montre donc son sens des responsabilités. Felipe a passé dix ans en Formule Un, toujours avec un moteur Ferrari, toujours avec nous. Il a un grand, grand talent, et je suis sûr qu’après une année difficile, il va prouver sa grande valeur aussi bien à lui-même qu’à toute l’équipe. »

« La voiture est très différente de ce que nous avons vu ces deux dernières années » commente pour sa part Fernando Alonso. « Je vais débuter la saison avec la même force et la même détermination. Je veux vraiment voir les voitures rouges truster les podiums et toujours gagner. […] Je crois vraiment aux compétences qui sont les nôtres, chez Ferrari. Nous devons être optimistes. Nous avons deux mois pour nous préparer pour la première course, nous devons nous battre pour le titre et il nous faudra aller chercher le maximum de points possible à chaque course. […] Je suis sûr que nous allons réussir de grandes choses, même si je mesure l’importante responsabilité qu’impose de rouler pour Ferrari. »

La présentation de la F2012 a également été l’occasion pour Ferrari d’annoncer l’extension de son partenariat avec Santander jusqu’en 2017.

Plus d'informations et de photos, à suivre, sur Motorsinside.com


Photos Présentation de la Ferrari F2012

Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120034-new-1024.jpg
Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120035-new-1024.jpg
Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120036-new-1024.jpg
Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120037-new-1024.jpg
Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120038-new-1024.jpg
Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120039-new-1024.jpg
Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120040-new-1024.jpg
Photo the-new-scuderia-ferrari-singleseater-120070-new-1024.jpg
 


Lancement, Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




24 réactions sur cet article Donnez votre avis
G.
G. :
Mais que c'est immonde ce nez de dauphin....

Comment se fait-il que la McLaren soit la seule (pour l'instant) à ne pas l'avoir ?
Il y a 82 mois
Dino
Dino :
Elle a intérêt d'être performante, tiens !
Il y a 82 mois
Dino
Dino :
@G.
En fait, la position du nez est un enjeu clé : plus le nez est haut perché, plus grande sera la quantité d'air à passer en-dessous du museau afin d'alimenter l'arrière de la monoplace. Ferrari, Caterham et Force India ont cherché à conserver au maximum l'espace qu'ils avaient l'an passé.
McLaren, qui avait déjà un museau assez bas en 2011 et surtout un espace sous le museau très travaillé, a opté pour un autre compromis.

Rentrent aussi en ligne de compte la position de conduite, du centre de gravité et la position des suspensions. Pour certains observateurs, McLaren semble avoir avant tout privilégié des solutions qu'ils connaissent, une voiture qu'ils maîtrises, afin de passer un hiver plus tranquille qu'en 2011 et être performante dès le début de saison avec les nouveautés qu'ils apporteront. Ferrari, Caterham ou Force India, doivent se montrer plus agressif puisqu'ils ont moins d'acquis que McLaren, d'où des solutions plus radicales et une plus grande prise de risque.

Une chose est sûre : Ferrari ou McLaren ne pourront théoriquement plus changer de philosophie pour leur museau !
Il y a 82 mois
G.
G. :
Merci pour ta réponse très instructive Dino.

Mais ce que je ne comprends pas c'est que James Key de chez Sauber avait dit que c'était dans le réglement cette histoire d'aileron avant, et qu'on ne pouvait y échapper.
Il y a 82 mois
Buchor
Buchor :
J'avoue avoir eu une pensée pour le désespoir de Dino quand j'ai vu la nouvelle Ferrari pour la première fois. :D
Il y a 82 mois
Dino
Dino :
@G.
Oui, tu as tout à fait raison G. Le règlement impose désormais une hauteur de 550mm au lieu de 625mm, au temps jadis. Mais cette hauteur se mesure à l'extrêmité du museau. Les écuries sont donc libres d'avoir un museau qui est plus haut, au niveau des roues.

Je pense que la solution adoptée par McLaren est celle qui respecte le plus l'esprit du règlement qui a pour but d'éviter les incidents du genre de celui rencontré par Mark Webber, à Valence, il y a deux eux, en faisant un nez qui "glisserait" sous le pneus, plutôt que d'être entraîné dans la rotation de la roue vers le haut. Mais on le sait, le propre d'une écurie de F1, c'est de se contreficher de l'esprit des règles et de se contenter de les respecter à la lettre.

@Buchor
Ca m'écorche de la dire, mais le cul de cette Ferrari avec le museau de la McLaren aurait rendu ma saison bien plus facile ! Merci de ta pensée en tout cas, j'avoue que j'ai rédigé cet article avec les larmes au bord des yeux.
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
Effectivement, y'a intérêt qu'elle soit rapide.

L'autre avantage des suspensions à tirants, c'est l'abaissement du centre de gravité. Les poussoirs arrivent en haut du châssis, où doivent donc se trouver les pièces qui transmettent les forces aux ressorts, aux amortisseurs et à la barre anti-roulis. Avec des tirants, tout ce dispositif se trouve sur le bas. Le désavantage, c'est l'angle quasi nul des tirants avec l'horizontale, qui fait qu'ils retranscrivent moins bien les mouvements de la roue au châssis.

Là encore, les échappements sont illégaux : vu de côté, les 10 derniers centimètres du pot doivent être inclinés entre 10 et 30° vers le haut, et pas vers le bas.
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
@Dino : d'accord sur l'esprit du règlement, mais je ne comprends toujours pas pourquoi la FIA n'a pas rédigée une règle plus stricte. Au lieu de définir une ligne horizontale à 550mm, tout aurait été tellement plus clair en définissant une ligne qui part de 625 et qui va à 550, voire plus bas...
Il y a 82 mois
Dino
Dino :
Comme pour Mclaren, je pense que ces échappements ont surtout pour but de tromper la concurrence. Nicolas Tombazis, concepteur de la F2012 vient de déclarer qu'ils n'avaient pas encore déterminé la position exacte des echappements.
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
J'en ai bien conscience ;) Red Bull avait fait encore plus ingénieux : lors des premiers tests des échappements bas, ils avaient mis des stickers qui imitaient l'emplacement original des pots d'échappements sur le haut des pontons !

Sinon, je suis très curieux de voir la solution choisie par Newey pour le nez.
Il y a 82 mois
Buchor
Buchor :
Je trouve la simplicité de la "marche" au niveau du nez, comparativement à la Caterham et à la Force India, assez déconcertante.
Je pense et j'espère que ce n'est pas ici la version définitive qui est présentée. L'avenir nous le dira.
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
@Buchor : je ne pense pas que ça changera énormément. Déjà, tout ce qui est derrière la partie amovible du nez ne peut réglementairement parlant pas changer : c'est le châssis tel qu'il a été homologué pour l'année auprès de la FIA et qui ne peut pas être modifié. Or, il est à la hauteur maximale de 625mm sur toute sa longueur. A partir de ce point où le nez vient se fixer, il ne reste que 150mm pour retomber à la hauteur limite de 550mm. C'est très peu comme rayon d'action.
Il y a 82 mois
Stefcore
Stefcore :
@Gusgus Je rejoins les doutes de Buchor . A mon avis , on pas droit sur les photos à la version réelle de l'ornytho-nose de Ferrari , il est sure pour moi qu'il sera sculpté au final . La présentation n'est pas soumise à une obligation que la voiture soit 100% conforme à celle présentée au premier GP , mais elle est sur les photos 100% conforme au tolérance du règlement FIA 2012 .
La réglementation impose un max-mini de 150mm est c'est dans cette tolérance que sera sculpté l'ornytho-nose pour une diffusion efficace de l'air .
Il est pour moi impossible que dans sa forme de marchepied sur la photo que celui-ci est une influence positive sur l'aéro .
Donc Dino peux se rassurer un peux , car avec cette sculpture la Ferrari aura une chance de gagner en homogénéité et peut être donc une esthétique plus agréable à l’œil .
Il y a 82 mois
pignon
pignon :
Ces marches seraient elles un espace (libre pour le moment) laissant place aux 1er essais , à quelque subtilités aéros ?
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
@Stefcore : je comprends ce que tu veux dire, et je suis tout autant étonné que toi par ce nez. Mais tout ça, c'est une histoire de compromis : ce qui est perdu en finesse avec cette marche, se rattrape en appui aéro avec l'air supplémentaire qui peut se diriger vers le diffuseur.

Qui plus est, si Ferrari change de nez, la voiture devra repasser un crash test avant que ce nez soit autoriser à participer à toute forme d'essai. Et Ferrari aurait déjà raté un crash test cette saison : www.fan-f1.com/f1/2012/actualite/12233-F1-La-Ferrari-de-2012-aurait-echoue-au-crash-test.html
Il y a 82 mois
jean
jean :
C'est quoi ce camion? On dirait une F1 en LEGO
Et dire que c'est Alonso qui va conduire ça... Par contre je vois bien Massa revenir à la hauteur avec ce tas de ferraille car le centre de gravité change et je pense que c'est bon pour lui.
J'ai hâte de voir si Red Bull a fait comme Ferrari pour le nez...
Il y a 82 mois
Nioulargo
Nioulargo :
@jean@ pour le moment c est plutot Ferrari qui essaye de faire aussi bien que RedBull pas le contraire :-)
Il y a 82 mois
jean
jean :
Oui c'est vrai, mais ce que je veux dire, c'est que red bull a bien choisi entre un nez cassé ou un nez classique comme mclaren.
Il y a 82 mois
Dino
Dino :
Non, Adrian Newey a imaginé un museau flexible, qui fera 550mm maxi haut à l'arrêt, lors de l'inspection de la FIA, et qui se relèvera de 10cm en course, lorsque la voiture sera sur la piste !
Il y a 82 mois
Amateur
Amateur :
Eux qui étaient champions de la ligne esthéitique, c'est terminé...
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
Plus je vois ce nez, et plus je me dis qu'il présage du prochain pilote Ferrari : photos.fanaticf1.com/albums/userpics/10005/Kubica_Robert.jpg
Il y a 82 mois
jean
jean :
@gusgus: pourquoi? quel est le rapport avec Kubica et le nez de la voiture?
Il y a 82 mois
fredoriking
fredoriking :
C'est un peu d'humour en références à quelques rumeurs actuelles...
Il y a 82 mois
Gusgus
Gusgus :
@jean : les nez de Kubica et de la F2012 partagent la même aéro assez surprenante !
Il y a 82 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.