> > > > Chine - Course : Alonso gagne de main de maître à Shanghai

Chine - Course : Alonso gagne de main de maître à Shanghai

Fernando Alonso a remporté le Grand Prix de Chine, sa première victoire en 2013 mettant derrière lui son abandon en Malaisie. Le pilote Ferrari n'a jamais été trop inquiété en tête de la course. Il termine devant la Lotus de Kimi Räikkönen et la Mercedes de Lewis Hamilton qui signe un deuxième podium consécutif.

© Ferrari - Alonso renoue avec la victoire à Shanghai© Ferrari - Alonso renoue avec la victoire à Shanghai

Exclu de la séance de qualification hier, Mark Webber et son équipe ont décidé de s'élancer depuis la voie des stands plutôt que depuis la dernière position sur la grille, ce qui leur permet de pouvoir retoucher les réglages de sa RB9 afin de les adapter au mieux pour cette course. En tête, Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen se partageront, dans cet ordre, la première ligne.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un très bon départ contrairement à Kimi Räikkönen qui se fait passer par les deux pilotes Ferrari. Fernando Alonso met la pression sur Hamilton mais le pilote espagnol ne parvient pas à passer.

A la fin du premier tour, Mark Webber est déjà de retour dans les stands ;le pilote australien qui s'était élancé en tendres chausse les médiums. Côté classement, on retrouve donc Hamilton en tête devant Alonso, Massa, Räikkönen, Rosberg, Grosjean, Ricciardo, Button, Vettel et Hülkenberg.

Au troisième tour, le DRS est activé et dans la deuxième zone, cela aide Romain Grosjean à passer Nico Rosberg. Dans le tour suivant, c'est Sebastian Vettel qui se fait passer par Nico Hülkenberg et dans la foulée, dans la ligne droite, Lewis Hamilton perd la tête au profit de Fernando Alonso et le Britannique voit également l'autre Ferrari, pilotée par Felipe Massa, lui passer devant.

Au sixième tour, Lewis Hamilton rentre aux stands, suivi par Nico Rosberg et Adrian Sutil qui a son aileron arrière fortement endommagé. Il y a un début d'incendie sur la voiture de l'allemand qui est rapidement éteint par les membres de l'équipe Force India. C'est Esteban Gutiérrez qui est rentré dans la Force India en bout de la ligne droite, la Sauber s'est immobilisée dans le dégagement avec la roue avant-droite endommagée. C'est l'abandon pour les deux pilotes.

Au septième tour, Fernando Alonso passe par les stands tout comme Kimi Räikkönen, qui résiste à la Red Bull de Mark Webber en sortant, le Finlandais reste devant l'Australien. Felipe Massa est donc en tête mais pas pour longtemps car le Brésilien passe à son tour par la voie des stands pour effectuer un changement de pneumatiques, il chausse les médiums comme ses rivaux. Massa repart derrière Hamilton, Räikkönen et Webber.

Avec ces différents arrêts, on retrouve Nico Hülkenberg en tête de la course au volant de sa Sauber devant Sebastian Vettel, Jenson Button, Sergio Pérez et di Resta, ces cinq hommes s'étant élancés en médiums contrairement à Hamilton, Alonso, Massa, Räikkönen ou Rosberg qui étaient en tendres au départ.

Après douze tours, on retrouve toujours Nico Hülkenberg en tête devant Vettel, Button, Pérez et di Resta, suivent ensuite les leaders avant la première salve d'arrêts, Alonso, Hamilton, Räikkönen et Massa qui sont déjà revenus malgré un passage par les stands.

Dans le tour suivant, Fernando Alonso passe Paul di Resta dans la ligne droite des stands avec l'aide du DRS et il commence à mettre la pression sur Sergio Pérez. Le pilote espagnol est bien plus rapide que les pilotes qui le précèdent, environ une seconde plus vite au tour. Après un tour derrière Pérez, Alonso trouve la solution dans la ligne droite des stands grâce au DRS.

A la fin du 14ème tour, Hülkenberg, Vettel et di Resta passent par les stands. Belle opération pour Red Bull et Vettel qui réalisent un arrêt en seulement 2.5 secondes contre 6.1 pour Hülkenberg et Sauber, qui voit donc son compatriote le passer dans les stands.

Quelques virages plus loin, Mark Webber touche la Toro Rosso de Jean-Eric Vergne, ce qui envoie le Français en tête-à-queue. Webber doit repasser par les stands pour changer son aileron avant. Dans le même virage, c'est au tour de Räikkönen et de Pérez de se toucher, le Finlandais poussé légèrement hors piste freine sur la partie sale et bloque ses roues et ne peut éviter la McLaren, son aileron avant est endommagé.

Dans la foulée de son arrêt, Mark Webber rencontre un problème, l'Australien est au ralenti, il poursuit mais doit s'arrêter juste après l'épingle après avoir perdu sa roue arrière droite, qui traverse la piste sans dommage fort heureusement.

Après dix-huit tours, on retrouve Jenson Button en tête devant Fernando Alonso, Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen - qui poursuit avec un aileron avant endommagé, Sergio Pérez, Felipe Massa, Sebastian Vettel, Nico Hülkenberg, Nico Rosberg et Romain Grosjean qui est 10ème. Les deux pilotes McLaren sont les seuls à ne toujours pas avoir changé de gommes alors qu'à la fin du 19ème tour, Massa et Rosberg repassent par les stands pour la deuxième fois depuis le départ.

Au 21ème tour, Fernando Alonso parvient enfin à passer la McLaren de Jenson Button pour prendre la tête. Alors qu'il s'était arrêté juste avant, Nico Rosberg est de retour aux stands pour repasser un nouveau train de médiums, à cause d'une crevaison lente a priori, l'Allemand perd gros avec ces deux arrêts consécutifs. A la fin du 21ème tour, Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen repasse par les stands, pas de changement d'aileron avant pour le Finlandais qui repart derrière la Mercedes.

Au 22ème tour, Nico Rosberg est de retour aux stands pour la 4ème fois depuis le départ et la 3ème fois en trois tours, c'est l'abandon pour le pilote Mercedes. On annonce à Alonso qu'il doit passer par les stands à la fin de ce tour et le pilote espagnol s'exécute. Il est imité par Button et Grosjean. Alonso ressort devant Pérez et Button derrière son coéquipier mais devant Lewis Hamilton. Sebastian Vettel se retrouve en tête devant Nico Hülkenberg.

Suite à l'arrêt de Pérez, on retrouve la hiérarchie suivante : Vettel, Hülkenberg, Alonso, Button, Hamilton, Räikkönen, di Resta, Massa, Grosjean et Pérez à la 10ème place.

Après vingt-neuf tours, Lewis Hamilton parvient enfin à trouver la solution face à son ancien coéquipier, Jenson Button. Le pilote Mercedes passe la McLaren pour le gain de la 4ème place. Fernando Alonso passe Sebastian Vettel juste avant la zone DRS située sur la ligne droite mais suffisamment tard pour pouvoir profiter du DRS contrairement à Vettel. Le pilote Ferrari reprend la tête de la course. Nico Hülkenberg, qui était 5ème, repasse par les stands, il chausse les tendres.

A la fin du 31ème tour, Sebastian Vettel qui était deuxième repasse par les stands. Il chausse les médiums et repart en 8ème position. Dans le même temps, Kimi Räikkönen est venu à bout de la McLaren de Jenson Button. Le Finlandais, au volant d'une Lotus toujours endommagée, est désormais 4ème. Dans la foulée de son arrêt, Sebastian Vettel parvient à passer Felipe Massa pour le gain de la 7ème place. Le champion du monde en titre efface par la suite Paul di Resta, qui rentre aux stands pour son deuxième arrêt.

Au 35ème tour, Kimi Räikkönen repasse par les stands, toujours pas de changement d'aileron avant pour le pilote Lotus. Deux tours plus tard, c'est au tour de Felipe Massa et de Nico Hülkenberg d'observer un nouvel et dernier passage par les stands. Pendant ce temps, Sebastian Vettel a passé Jenson Button pour le gain de la 3ème place.

Au trente-huitième tour, Lewis Hamilton observer son dernier arrêt aux stands. Le pilote Mercedes repart en médiums. Il est suivi dans les stands par Romain Grosjean, 7ème avant l'arrêt, et Jean-Eric Vergne, 12ème avant cet arrêt.

Au tour 41, Fernando Alonso, toujours en tête, observe son troisième arrêt aux stands. Le pilote Ferrari ressort juste derrière la Red Bull de Sebastian Vettel. Les deux hommes ne luttant pas pour le même objectif, Alonso repasse Vettel dans le tour qui suit.

Après cinquante tours, Jenson Button repasse par les stands, observant ainsi son deuxième arrêt, le pilote McLaren chausse donc les tendres après deux relais en médiums. Il ressort en 7ème position. En tête, on retrouve toujours Fernando Alonso devant Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton, Paul di Resta, Felipe Massa, Jenson Button, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg et Romain Grosjean qui pointe à la 10ème place. Grâce au surplus de performance offert par ses gommes tendres, Jenson Button parvient à gagner une place en passant Felipe Massa.

Dans le tour suivant, c'est au tour de Sebastian Vettel d'observer son deuxième arrêt aux stands, comme Button, il chausse les tendres après deux relais en médiums. Le pilote Red Bull ressort en 4ème position, avec une belle avance sur le 5ème, Paul di Resta.

En queue de peloton, dans le lutte des petites équipes, c'est Marussia qui devance Caterham. Jules Bianchi pointe à la 15ème place devant Charles Pic, Max Chilton et Giedo Van der Garde. A deux tours du but, Paul di Resta observe à son tour un nouvel arrêt, son troisième du Grand Prix. Le pilote écossais repart en 8ème position.

Dans le dernier tour, Sebastian Vettel revient à pas de géant sur Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen grâce à ses pneumatiques tendres, mais le pilote allemand ne parvient pas à passer le Britannique, il termine dans ses échappements, mais en 4ème position.

Au drapeau à damier, c'est donc Fernando Alonso qui s'impose, au volant de sa Ferrari. Il devance Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Jenson Button, Felipe Massa, Daniel Ricciardo, Paul di Resta, Romain Grosjean et Nico Hülkenberg qui inscrit le point de la 10ème place. Suivent ensuite Sergio Pérez, Jean-Eric Vergne, Valtteri Bottas, Pastor Maldonado, Jules Bianchi, Charles Pic, Max Chilton et Giedo Van der Garde.

Au championnat, Vettel est toujours leader, trois points devant Raikkonen. Alonso reprend la troisième place devant Hamilton et Massa et Webber. Niveau constructeur, Red Bull devance Ferrari de 5 points. Lotus est troisième.

Classement du Grand Prix de Chine 2013 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
AlonsoScuderia Ferrari1h36:26.945
56
2
RaikkonenLotus F1 Team+10.1
56
3
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team+12.3
56
4
VettelInfiniti Red Bull Racing+12.5
56
5
ButtonVodafone McLaren Mercedes+35.2
56
6
MassaScuderia Ferrari+40.8
56
7
RicciardoScuderia Toro Rosso+42.6
56
8
di RestaSahara Force India F1 Team+51.0
56
9
GrosjeanLotus F1 Team+53.4
56
10
HulkenbergSauber F1 Team+56.5
56
11
PerezVodafone McLaren Mercedes+63.8
56
12
VergneScuderia Toro Rosso+72.6
56
13
BottasWilliams F1 Team+93.8
56
14
MaldonadoWilliams F1 Team+95.4
56
15
BianchiMarussia F1 Team+1 tour
55
16
PicCaterham F1 Team+1 tour
55
17
ChiltonMarussia F1 Team+1 tour
55
18
Van der GardeCaterham F1 Team+1 tour
55
19
RosbergMercedes AMG Petronas F1 TeamAbandon
21
20
WebberInfiniti Red Bull RacingAbandon
15
21
SutilSahara Force India F1 TeamAbandon
5
22
GutierrezSauber F1 TeamAbandon
4


Photos Grand Prix de Chine - Les photos du dimanche

Photo 130083chi-1024.jpg
Photo 130084chi-1024.jpg
Photo 130085chi-1024.jpg
Photo 130086chi-1024.jpg
Photo 130087chi-1024.jpg
Photo 130088chi-1024.jpg
Photo 130090chi-1024.jpg
Photo sun_china_webber_01-1024.jpg
 


Vidéo : Le résumé du Grand Prix de Chine 2013

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Course, Grand Prix et Shanghai Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




48 réactions sur cet article Donnez votre avis
fredoriking
fredoriking :
Trop fort ce Vettel il est 2ème et 12ème ! :D
Il y a 79 mois
fredoriking
fredoriking :
Erratum : Trop fort ce Vettel il est 4ème et 12ème ! :D
Il y a 79 mois
milano
milano :
bababa , je comprend pas comment Massa perd 5 seconde en changeant ses pneus juste 1 tour aprés Alonso .
Il y a 79 mois
ibrbou
ibrbou :
Dommage que les pirelli se dégradent à une vitesse folle sur la Mercedes. Ca commence à me manquer le hamilton "agressif" et j'en ai assez d'entendre "gère tes pneus, gere tes pneus, gere tes pneus...." c'est saoulant à la fin, c'est dommage !!
Il y a 79 mois
fredoriking
fredoriking :
C'est valable pour tout les pilotes cette gestion des pneus et il est vrai qu'elle est agaçante. Je rejoins ce que disais Rosberg : dans quelques GP on entendra les ingénieurs dire aux pilotes "gère tes pneus il ont 10 virages on doit tenir encore 20 virages'....

On se rends compte cette année de ce qu'apportent les grands pilotes : Lotus en 2011 c'est à la lutte avec Caterham (certes avec deux pilotes moyen), 2 ans plus tard c'est la lutte pour le titre. Mercedes c'était la lutte avec STR c'est la lutte pour le titre.

PS: Je ne sous entends pas que MSC n'est pas un grand pilote mais juste qu'il n'a pas apporter le coup de fouet en termes de motivation/moyens qu'a pu apporter, il semblerait, Lewis.
Il y a 79 mois
fredoriking
fredoriking :
Concernant Webber et son accrochage , il serait bon que la structure RBR mette les points sur les i. Ce n'est pas la première fois qu'on vois une RBR tenté l'impossible sur une STR ...
Il y a 79 mois
freddy
freddy :
bravo fernando,tu a la revanche du week end precedent
Il y a 79 mois
Aldra
Aldra :
@fredo : je crois plutôt que Mercedes a bossé sur sa voiture 2013 à partir de la moitié du championnat 2012, en laissant totalement tomber le développement de la voiture de 2012, ce qui leur a permis de combler le retard qu'ils avaient.
Il y a 79 mois
Adelin
Adelin :
Course meilleure que les Qualif's !

Je suis déçu que Rosberg est abandonné car j'aurais voulu voir où il se placerait...
Mercedes a quand même ce petit de dégradation. Cela se remarque surtout en début de course où c'est là qu'ils perdent tout

Chapeau à Button avec sa voiture un peu revigorée

J'aurais voulu qu'il y ait une suite avec l'incident entre Pérez et Räikönnen...
Par contre, les investigations sur les utilisations du DRS sous drapeaux jaunes sont un peu bêtes... Surtout avec le soucis de télémétries

Je pensais que Pic allait finir devant Bianchi mais ce ne fut pas le cas ! Bianchi prouve qu'il est le meilleur des 4.

Dur dur pour Gutierrez
Il y a 79 mois
Dino
Dino :
@fredoriking
Rappelons quand même que la monoplace n'a pas été conçue avec Hamilton mais avec Schumacher. Ce dernier a d'ailleurs semblé très impliqué l'an dernier, notamment lors des essais de Magny-Cours.

Hamilton apporte du sang frais, mais il n'est pas la seule recrue et surtout, il ne faut pas minimiser la part de responsabilité que peut avoir Michael Schumacher dans la réussite de Mercedes en ce début de saison.

Comparons ce qui est comparable (Mercedes n'était pas aussi engagé et déterminé l'année dernière et on parlait même d'un éventuel retrait en douceur) et surtout gardons nous bien d'accorder autant de mérite à un seul et même pilote.

De même, chez Lotus, c'est enfoncer une porte ouverte que de dire que Raikkonnen apporte davantage à Lotus que Senna, Heidfeld ou Petrov, mais il ne faut pas oublier que Lotus avait souffert d'un choix technique qui s'était vite révélé limité en 2011. La Lotus E20 était plus "conventionnelle" et l'arrivée de Kimi Räikkönen a non seulement apporté son expérience mais aussi une visibilité plus grande, d'où de nouveaux sponsors, plus d'argent et donc plus de capacité de développement.

Räikkönen et Hamilton contribuent naturellement aux redressement de leurs écuries respectives, mais ils ne font qu'y contribuer et, pour être complet, il ne faut pas se contenter de ne leur en accorder tout le mérite.
Il y a 79 mois
fredoriking
fredoriking :
@Dino : C'est bien pour cela que je parle de motivations et de moyens générés par ces arrivées ...
Il y a 79 mois
Martin
Martin :
En fond de grille, superbe lutte entre Bianchi et Pic !
Il y a 79 mois
Crack
Crack :
Course à oublier pour Massa,Grosjean,Rosberg,Webber ...
Il y a 79 mois
Adelin
Adelin :
Les Tendres ont eu quand même une moins grande dégradation qu'à Melbourne
crf : Sutil <> Vettel-Button

Par contre toute ces stratégies rendaient la course un peu brouillon, je veux dire qu'il fallait être attentif TOUT le temps pour ne pas être perdu

Mais ça, c'est des courses qu'on veut à chaque fois (pas Inde 2012)
Il y a 79 mois
Chopper
Chopper :
Beau grand prix, mais j'en ai déjà marre de ces pirelli (mais ce n'est pas à eux qu'il faut s'en prendre...) et comme les commentateurs l'ont dit:" la pôle devient chaque année moins importante !"...Ce qui (à mon sens ) dénature un peu la F1.

Ceci dit chapeau bas à Button, il m'a vraiment épaté !
Un peu déçu pour Lewis...mais était-ce peut-être leur en demander un peu trop que de gagner dés la 3eme course !?
Il y a 79 mois
Dino
Dino :
@fredoriking
Oui, mais tu n'attribues cette motivation qu'à l'arrivée de ces pilotes en omettant, chez Mercedes notamment, que Lewis Hamilton n'est que l'arbre qui cache la forêt. L'Etat major de l'écurie a beaucoup changé et, d'un point de vue technique, l'arrivée d'un homme comme Aldo Costa, l'an dernier, n'est sans doute pas étrangère à la bonne forme de Mercedes.

Chez Lotus, en dehors de 2011, déjà en 2010, la voiture était très bonne. Début 2011, l'écurie réalise deux podiums avec Heidfeld et Petrov avant de s'effondrer faute de développements dus à une orientation technique qui n'apportait pas autant de débouchés qu'escomptés.

Les pilotes sont une composante de l'écurie et sont le symbole, notamment chez Mercedes, d'un changement d'approche, d'une détermination nouvelle, mais en aucun cas le facteur du changement.

Dans ton analyse, tu oublies également qu'au même moment de l'année, la saison passée, Mercedes ne se battait pas avec Toro Rosso, mais remportait un Grand Prix en partant de la pole position. L'honnêteté intellectuelle voudrait que l'on compare ce qui est comparable. C'est sur le long terme que l'on pourra vraiment juger de l'apport de Lewis Hamilton, de Toto Wolff et de Niki Lauda chez Mercedes.
Il y a 79 mois
maranella
maranella :
Très belle course de Kimi ; dommage pour le départ raté:
Il y a 79 mois
RS
RS :
On a retrouvé la vraie Ferrari... Celle qui gagne!!! Suis aux anges et c'est pas fini... Super Fernando encore une fois!!! Quelle saison il va nous faire j'en suis persuadé et lui aussi d'ailleurs!!! Massa décevant encore...FORZA FERRARI!!!
Il y a 79 mois
senac
senac :
Belle Ferrari, grand Alonso. Mais course encore une fois inintéressante à cause des pneus. Voir des attaquants consulter leur ingénieur pour savoir s'ils peuvent doubler ou attendre les stands, grrrrr!
Il y a 79 mois
hypo
hypo :
ennuyant sauf les dernières 30 mns si toute la saison est sur le même tempo plus de temps à rentrer dans les stands pour des changements de pneus et demander à son ingénieur si on peut doubler alors je ne regrette pas l image le son sur RMC me suffit
Il y a 79 mois
maranella
maranella :
je ne suis pas d'accord ....Très belle course d'Alonso certes le résultat est là...mais grande Ferrari NON car Massa n'a pas étè tout performant en course.
Les cloches ont retenti à Maranello (c'est de tradition) .
Les pneumatiques Pirelli sont minables et dénature la compétition qui devrait ètre basée sur la technique de la monoplace.
En outre maintenant on nous met des sanctions ça et là en fonction de qui on veut voir gagner le gp suivant et cela est décevant.
Il y a 79 mois
RS
RS :
Je m'en contente de la vitesse de la Ferrari...!!! De toute façons c'est Alonso qui se battra pour le titre pas Massa. Il a toujours mieux géré les pneus c'est normal. La Ferrari est définitivement bonne!!!
Il y a 79 mois
alex78
alex78 :
Je ne comprends toujours pas cet écart de performance entre la voiture de Raikonen et celle de Grosjean. C'est quand meme incroyable que en plus de mettre 6/10 en qualifs, la voiture de raikonen soit 1 minute plus rapide que celle de grosjean en course. Cela doit etre très frustrant pour lui !
Il y a 79 mois
Kimi R
Kimi R :
Victoire logique d'Alonso après une course entièrement maîtrisée. Excellent départ, gestion parfaite des pneus, très bonne stratégie de course qui s'est très bien démarquée dans cette course dépendante des pneus. Assez déçu en ce qui me concerne pour le départ de Kimi, qui a perdu toute chance de victoire ( même si, j'estime que personne n'aurait pu concurrencer Alonso sur cette course). Très belle course quand même ou il a pu aller chercher la 2ème place grâce à une stratégie assez audacieuse, pour cette rentrée aux stands qui est arrivée assez tôt. Heureusement que Perez n'a pas eu de rôle décisif la-dedans. Hamilton a eu une course assez mouvementée, il a du se démener avec sa Mercedes gourmande avec ses pneus. Course également réussie pour Vettel qui, grâce à une bonne gestion des pneus et une très bonne tactique également, a réussi à accrocher une 4ème place, tout en ratant le podium à un tour près. On peut bien évidemment remarquer la course de Button avec un relais de près de 25 tours, ce qui est assez exceptionnel. Malgré la destruction extrêmement rapide de ses pneus tendres, en fin de course, il a obtenu une 5eme place vraiment pas mal étant donné le niveau limite de la McLaren. Seul regret pour Ferrari : la course moyenne de Massa qui avait pourtant très bien commencé la course avant de s'engluer dans le classement. Est-ce que Ferrari peut poursuivre sur sa lancée ? En tous cas, Alonso s'est magnifiquement repris après son abandon a Sepang en reprenant 13 points à Vettel. À suivre...
Il y a 79 mois
RS
RS :
Les pneus sont les mêmes pour tout le monde ça sert à rien de râler à cause de ça... c'est pour tous pareil. C'est à l'équipe et aux pilotes de gérer ça et on voit que Fernando excelle toujours dans ce domaine et son équipe aussi. Moi j'ai apprécié cette course il y a eu beaucoup de dépassements quand même... Par rapport à il y a quelques années...
Il y a 79 mois
milano
milano :
barhein ca va être la même limonade avec les pneus ...

Il y a 79 mois
Chopper
Chopper :
@RS: Ce n'est parce que l'on râle que l'on oublie que c'est la même chose pour tous les pilotes ! C'est juste ennuyant de voir des pilotes agressifs se retenir parce que les pneus ne permettent pas à ces pilotes de montrer pleinement de quel bois il se chauffent !
Il y a 79 mois
Dino
Dino :
@Chopper
Mais c'est aussi ennuyant de voir des pilotes économes ne pas pouvoir économiser leurs pneus. Il fut une époque pas si lointaine où Bridgestone proposait des pneus en bois où l'on pouvait taper dedans et où les pilotes économes étaient désavantagés.

Etre pilote, ça ne se résume pas à la vitesse pure. Je comprends que certains n'aiment pas voir des pilotes économiser, mais personnellement, j'aime autant voir un pilote attaquer à la limite qu'un pilote économiser. J'ai pris autant de plaisir à voir Vettel attaquer comme un damné lors du dernier tour que Button gérer ses pneus pendant toute la course.

D'ailleurs, quand je lis certains qui voudraient qu'Hamilton puisse s'exprimer avec des pneus qui ne s'usent pas, je regrette simplement que les gens passent à côté de ce qu'arrive à faire Hamilton avec des Pirelli qui s'usent. Ce pilote dont on dit que le style de pilotage est agressif, a depuis trois ans faire mentir tous ceux qui affirmaient qu'il souffrirait avec les pneus Pirelli. Il a adapté son style de pilotage montrant qu'il était bel et bien de la trempe des grands champions et pas seulement un bourrin qui tape dans les pneus.

Il faut arrêter de penser à ce que les pilotes feraient avec des pneus qui se dégradent moins pour apprécier ce qu'ils font avec les pneus Pirelli.

Après, c'est une question de goût, soit on aime les attaquants, soit les pilotes un peu plus économes. Personnellement, j'apprends à apprécier les deux. Je reconnais que les goûts ça ne se discute pas, mais personnellement ça me surprend toujours qu'on puisse dire qu'un pilote ne peut s'exprimer que s'il a des pneus qui ne se dégradent pas. Hamilton m'impressionne plus aujourd'hui parce que justement, il arrive à concilier sa vitesse avec la gestion des pneumatiques, à tirer tout le temps 100% de ce qu'il a entre les mains.
Il y a 79 mois
RS
RS :
Ca veut dire que la Ferrari est trés bonne dans ce domaine contrairement aux autres et ça c'est super ils le méritent avec tous les problèmes de soufflerie qu'ils ont eu depuis 2 ans et demi... Dans 2-3 courses il n'y aura plus de problèmes de pneus tu verras ils vont tous bosser là dessus comme l'an dernier et ça redeviendra normal... avec Fernando devant cette fois!!!
Il y a 79 mois
Chopper
Chopper :
@Dino: Je suis totalement d'accord avec toi, des pneus en bois comme tu dis désaventangeaient les pilotes économes, tu as raison...mais là je trouve l'usure beaucoup trop importante !

A mon sens Pirelli devrait revenir à une dégradation comme l'année passée, ils seraient un bon compromis entre rapidité et endurance...(ceux de 2011 étant déjà trop endurant !)

@RS: En effet Ferrari à l'air très à l'aise avec les pneus (à cause de l'utilisation d'une autre soufflerie !?) et en effet Fernando est un pilote alliant avec brio rapidité et gestion (il nous en a donné la preuve...) tout comme Räikkonnen .

@Fan F1: Merci de nous laisser l'opportunité d'échanger ces conversations, c'est super ;)
Il y a 79 mois
Dino
Dino :
@Chopper
Je suis d'accord sur le fait que la dégradation des pneus est peut-être trop importante ou disons plutôt qu'elle laisse encore moins la place à l'expression de la performance.

Là où c'est le plus embêtant, c'est en qualifications où les pneus chutent en performance dès le tour de chauffe.

Il faudrait surtout que Pirelli soit rapidement fixé sur son sort en 2014 pour qu'ils puissent travailler sur les pneus 2014 et essayer de trouver des solutions pour que les écuries ne soient pas autant prises au dépourvu l'année prochaine. Pour cette année, si ce n'est être plus conservateur dans ses choix d'allocation, Pirelli ne peut pas faire grand chose sans l'approbation unanime des écuries.
Il y a 79 mois
jamesismad
jamesismad :
Je suis bien d'accord pour ne pas donner de pneus en bois mais là, c'est trop. J'ai l'impression que la course est majoritairement consacré à l'économie de pneus. Personnellement je n'ai pris aucun plaisir à regarder les pilotes économiser les pneus, ce n'est pas terrible. Et puis depuis quand les pneus sont forcément les garants du spectacle en F1 ? Il faut des pneus qui font la part entre performance pure et gestion des pneumatiques. Ce n'est pas le cas là.
Il y a 79 mois
Jacky Ratzenberger
Jacky Ratzenberger :
@dino
Un truc serait faisable avec un accord probable des équipes : Augmenter le nombre de pneus alloués. En en rajoutant 3 on aurait au moins des qualif.
Il y a 79 mois
Dino
Dino :
@Jacky Ratzenberger
Tout est envisageable avec l'accord des équipes. Augmenter le nombre de trains alloués ne résoudrait qu'une partie du problème. Aujourd'hui, outre le besoin d'économiser des pneus, la plupart des temps, les pneus perdent en performance dès leur tour de chauffe.
Il y a 79 mois
RS
RS :
Vous parlez pour ne rien dire les gars!!! Ce n''est pas nous qui faisons les règlements (malheureusement...) ... Ils vont tous bosser sur les pneus et dans 2-3 courses on n'en parlera plus... comme l'an dernier... Vous vous affolez vite je trouve... Fernando n'a pas eu de problèmes de pneus que je sache alors que les autres fassent pareil faut arreter un peu avec ça!!!
Il y a 79 mois
patricck
patricck :
les pneus pirelli made in Italie réussissent mieux à Ferrari made in Italie qu'aux autres écuries made i ailleurs
Il y a 79 mois
potello
potello :
Allez dire cela à Massa...il sera mort de rire...
Il y a 79 mois
ibrbou
ibrbou :
Alonso a réussi à faire la meme chose que Raikkonen en australie et aussi la meme chose que Rosberg en chine l'année passée. Tout a bien fonctionné pour lui POINT. De la à penser que Ferrari et Alonso sont sur une autre planète, je ne pense pas, Ca se trouve Hamilton alliera gestion et performance dans une semaine à Bahrein et que Alonso et Ferrari soient nulle part la-bas, ca change tout le temps. Autre exemple , Maldonado à Valence (ou Barcelone!? jme rappele plus) c'est pas pour ca qu'il a gagné le titre ;)
Il y a 79 mois
yanoo11
yanoo11 :
Massa et Grosjean ont pour leur décharge vu leur course bien massacrée par leur équipe qui les a fait rentrer trop tard au premier ravitaillement. Quand on voit où les Mercedes c'était mieux de ravitailler 2 tours plus tôt.
Il y a 79 mois
RS
RS :
C'est Massa qui a voulu rentrer aux stands faut un peu se renseigner avant de commenter yanoo11 pour Grojean je sais pas... Massa bouffe du pneu plus qu'Alonso c'est un fait et c'est tout!!! Il l'a dit lui même...Il n'est encore pas à la hauteur malheureusement pour nous pour le titre constructeurs ...
Il y a 79 mois
ibrbou
ibrbou :
@RS Le jour ou Alonso aura des difficultés avec ces pneus et qu'il aura du mal à les faire tenir, tu changeras surement d'avis sur Pirelli..
Pour ma part, le fait que la F1 tourne autour des pneus, c'est pas ca pour moi la F1. C'est la catégorie reine du sport automobile, c'est pas rien, et c'est pas en voyant un attaquant comme Hamilton faire attention à ces pneus que ca met en valeur ce sport. La F1 c'est fait pour "attaquer" pas pour "économiser". On a l'impression qu'il roule sur des oeufs, c'est pitoyable.
Je parie que la Nascar doit bien se foutre de la gueule de la F1 avec ces pneus qui tiennent pas plus de 2 tours, faut pas exagéré. je veux bien que ce soit fait pour améliorer le spectacle mais la c'est en train de plutot le ternir oui, si on a envie de regarder des courses comme ca, faut se tourner vers les courses d'endurance alors pour la gestion des pneus, pas pour la F1. Que Pirelli fasse au moins des pneus qui tiennent 12-15 tours, pas 3 tours quand meme... Je trouve les courses beaucoup plus chiantes, voir un Hamilton se retenir d'attaquer, je trouve que c'est un énorme gachis vraiment, on aura peut etre plus la chance de voir sur la grille des pilotes attaquants comme Lewis dans l'avenir quand il prendra sa retraite... Qui sait
Il y a 79 mois
Profx
Profx :
parce que vous pensez que si la qualite du pneu etait meuilleure ca changerai quelque chose au fait de devoir les gerer ?meme a l epoque ou un pneu faisait un gp entier on les gerait faut arreter un peu la , ca devient ridicule . la on gere pour ne pas faire 4 arrets , avec des plus "solide on gererai pour ne pas en faire 3 ou se contenter meme d un seul ... une course , c est gerer , sa conso , ses freins , ses pneux et meme sa propre capacite a faire un "effort"
vous imaginer comme ca serai marrant une course ou la perf des qualif suffirai a donner l arrivee d un gp ?
parce que avec pas de "gestion" c est cela qui arriverai
Il y a 79 mois
arkansis
arkansis :
Selon moi le pneu le plus tendre ne devrait être réservé que pour les qualifications, et Pirelli devrait développer une gomme pile entre le super tendre actuel et le prime pour la course.

En course j'estime qu'aucun pneu ne devrait tenir moins de 10 tours minimum avant de s'effondrer.

Si les équipes et pilotes ont du mal à gérer les pneus ce n'est pas trop à cause de leur faible endurance, mais plutôt à cause de leur trop brutale chute de performance lorsque le pneu est en fin de vie. Ça arrive tellement subitement que cela surprend tous les pilotes.

C'est comme si que la piste perdait 15 degrés en l'espace de deux secondes...


Il y a 79 mois
milano
milano :
Rs: ba tu sais quoi enlève les 30 pts de Massa au classement et on regarde ou Ferrari se trouve au constructeur , actuellement ils sont 2eme a 5 pts du 1er c'est pas dégueulasse sachant que Redbull et Ferrari on chacun couru avec une voiture en moins et que Redbull a fait un doublé .
Il y a 79 mois
RS
RS :
Heureuseument milano qu'il marque quelques points quand même avec l'auto qu'il a cette année!!! Je souhaite qu'on puisse y compter toute la saison mais... On verra mais j'espère on va en avoir besoin ...
Il y a 79 mois
milano
milano :
pAr exemple l'année dernière il a marqué 0 pts lors des 3 première courses , c'est encourageant , mais il ne faut pas non plus croire qu'il vont faire des doublé à chaque course non plus .

Juste pour ce qui est du premier pit stop il perd 5 s en s?arrêtant 1 tour aprés juste ca deja c'est affolant encore pire qu'a Melbourne .

Il y a 79 mois
Depy
Depy :
Mon avis est le même que celui d'arkansis. Il est assez incroyable de voir une telle chute de performance et je me demande franchement quelle tête les écuries et pilotes vont encore tirer le weekend prochain, vu la destination !

Et dire qu'on a pas encore vu les super tendres...

Je pense que, par exemple, il faudrait allouer une spécification rien que pour les qualifs, tendre ou super tendre. Mais en parallèle à ça, faire en sorte que les pilotes/écuries bloquent le choix de pneu de départ le samedi après la qualification. Histoire d'avoir une qualification très intéressante sur la performance pure et un dimanche avec plus de gestion... Ce n'est que mon avis mais une séance de qualification comme celle ci n'est absolument pas marrante à voir sans même imaginer que des gens puissent avoir payés pour voir ça en piste !
Il y a 79 mois
ibrbou
ibrbou :
De plus en plus de team et pilotes se plaignent des pneus, meme certains anciens pilotes comparent leur période avec maintenant et ca a rien a voir. Les Pirelli ont bel et bien détruit la formule 1.
Il y a 79 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.