> > > > Renault ne sera plus simple motoriste en F1

Renault ne sera plus simple motoriste en F1

Pour la première fois, Carlos Ghosn, le PDG de Renault, a confirmé que le Losange ne serait plus un simple motoriste en F1. Les négociations ont donc débuté avec Red Bull pour mettre un terme au contrat actuel.

© Renault Sport F1 - Les temps de l'association Red Bull - Renault sont comptés© Renault Sport F1 - Les temps de l'association Red Bull - Renault sont comptés

Après des mois de récriminations de la part de Red Bull, le point de non retour semble avoir été atteint pour Renault. A l'occasion du Salon de Francfort, Carlos Ghosn a donc fait savoir à Autosport que Renault ne resterait pas dans la situation actuelle, à savoir être un simple motoriste : « Nous l'avons clairement dit, c'est terminé. Nous avons déjà alerté les autorités de la Formule 1 en leur disant : "Ne comptez pas sur nous en tant que motoriste. C'est fini." »

Alors que le contrat actuel avec Red Bull et Toro Rosso devait s'étendre jusqu'en 2016, les négociations ont commencé pour y mettre un terme : « Nous allons honorer nos contrats, aucun problème là-dessus. Mais la situation où Renault est un développeur et fournisseur de moteurs est terminé. »

Lui qui n'a jamais été particulièrement fan de sport automobile attend avant tout un retour sur investissements de sa présence en F1, ce qui était de moins en moins le cas : « Malheureusement, lorsque nous gagnions les championnats, le nom Renault n'était jamais mentionné. C'était l'équipe qui gagnait. Nous commencions donc déjà à trouver que notre retour sur investissements était très faible. »

Dès que les succès se sont éloignés avec l'introduction du nouveau moteur, les choses se sont encore plus compliquées puisque le nom Renault était alors mentionné mais pour expliquer le manque de performance de ses équipes clientes : « Cela s'est intensifié lorsque la technologie a changé et nous sommes passés des moteurs V8 à la technologie actuelle. Certaines de nos équipes n'allaient pas très bien et la raison est devenu le moteur. »

Il reproche donc le manque d'esprit d'équipe de son futur ex-partenaire dès que le vent à tourner après quatre titres consécutifs : « Je pense que c'est une question d'esprit d'équipe. Pour nous, si nous sommes dans un sport en travaillant avec d'autres personnes alors nous gagnons et nous perdons ensemble. »

Pour autant, Renault est toujours dans la phase d'analyse, avec deux options encore sur la table, comme il l'a confirmé auprès d'Autocar : « Notre futur est le sujet d'une analyse détaillée et de renégociations. Soit nous allons partir, soit nous allons avoir notre propre équipe. Nous n'avons pas encore pris notre décision finale. »

Il est donc fort probable que Red Bull soit désormais motorisé par Ferrari puisque Mercedes a déjà fait savoir qu'il n'était pas intéressé par la perspective de travailler avec un rival direct. D'autant moins que Renault et Mercedes sont désormais liés par une alliance tant industrielle que capitalistique.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Renault, Red Bull et Moteur Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




23 réactions sur cet article Donnez votre avis
aldo
aldo :
Le strabisme divergeant de Marko s'est drôlement augmentée depuis le refus de Mercedes, Redbull croyait le maître du monde et certain d'être motorisé par son cousin , Marko a compris qu'il a eu tord de scier l'arbre sur laquel il était assis, il n'a pas vue venir le lobbying de Ghosn avec son partenaire Mercedes

Le plus dur désormais pour Redbull &Cie est da la BOUCLER à double tours avec Ferrari autrement ce sera la porte

Quel pieds!!!!
Il y a 49 mois
pignon
pignon :
aldo : ou motorisé par "SOLEX"...LOL
Il y a 49 mois
GV27
GV27 :
1.Renault négocie son enveloppe avec Bernie et les tractations sont dures, donc la décision traine.
2.Red Bull va attendre avec un moteur Ferrari qu'Audi vienne en F1.
3.Il faut bien 4 anneaux pour vouloir travailler avec Red Bull, ça en laisse plusieurs de rechange s'ils ne sont pas contents du moteur.............
Il y a 49 mois
cyberfox
cyberfox :
Si j'ai bien compris, le règlement devrait à nouveau changer en 2017 ?
Si oui, Renault devrait complètement quitter la F1 en 2016, pour revenir en 2017 avec tout le budget 2016 mis dans un nouveau couple moteur/chassis.
Il y a 49 mois
freddy
freddy :
je comprend pourquoi ferrari leur vendrais des moteurs la saison prochaine? il se sont battu 4 ans avec redbull sens avoir un titre dans la poche!!
Il y a 49 mois
freddy
freddy :
je voulais dire je comprend pas pourquoi
Il y a 49 mois
J-Loo
J-Loo :
« comme il l'a confirmé auprès d'Autocar »..

Autocar, ze F1 magazine ? :)

On se relit svp..
Il y a 49 mois
J-Loo
J-Loo :
Ghosn a raison. Quand on gagne des championnats c'est l'écurie qui est championne du monde, et quand on est au fond du trou, on ne parle plus que de l'échec du motoriste..
Il y a 49 mois
J-Loo
J-Loo :
Et la bonne nouvelle pour les spectateurs, c'est qu'un retour d'une écurie Renault dans le championnat favoriserait forcement le retour d'un Grand Prix de France.. ;)
Il y a 49 mois
Carlito
Carlito :
@J-Loo: la preuve avec le gp d'allemagne 2015...
Il y a 49 mois
chris_lo
chris_lo :
@ cyberfox :
le règlement va jusqu'en 2020, en 2017 il n'y aura que des modifications sur la base actuelle des V6 Turbo Hybrides avec plus de puissance, les plus grosses modifs seront faites sur la partie aéro des F1 (ailerons moins larges et plus bas)

du coup, Renault va vraiment devoir faire des miracles avec sa base PU actuelle s'il veut redevenir un top constructeur.
Il y a 49 mois
VAGpower
VAGpower :
on va encore rabâché mais Renault n'a jamais su exploiter c'est sucée en F1 défaut marketing ou la F1 protége trop c'est droit commerciaux .
de plus sur RB on voit plus infinity que Renault!!!

enfin espérant pour le moment que renault revienne en tant que constructeur et après après les voir fournir une autres équipe ?

Il y a 49 mois
cyberfox
cyberfox :
@ chris-lo:

Merci de la précision :)
Dans ce cas Renault est dans la m...e encore pendant plusieurs années avec un moteur si mal né :/
Il y a 49 mois
J-Loo
J-Loo :
@ Carlito
2015 est une exception. On rappellera que le GP d'Allemagne était au calendrier et qu'Ecclestone a mangé son chapeau pour 2016.. Bras de fer..
Il y a 49 mois
papin
papin :
De par leur attitude, ils ont réussi à brûler les ponts avec Renault et Mercedes et ont sans doute refroidi Honda et même Ferrari pour un vrai partenariat. Pas aussi malins qu'ils le pensent... On peut être insatisfait d'un fournisseur et en changer mais il faut savoir laisser la porte ouverte et se comporter de manière pro et respectueuse comme l'ont fait des équipes comme Enstone ou Williams dans leur relation avec Renault parce que justement : on ne sait jamais de quoi demain sera fait... Ils se sont tiré une balle dans le pied tout seul comme des grands car avec leur comportement détestable, qui a envie de s'impliquer avec des gens comme ça ? Ça va bien au-delà de la relation avec Renault. Mais bon il paraît que Cosworth bosse sur un groupe (seul ou avec Ford ?) avec de la taurine comme carburant. En tout cas, j'ai du mal à les plaindre.
Il y a 49 mois
FT115b
FT115b :
Ces arrogants autrichiens vont mordre la poussière encore de nombreuses années avec un moteur client et j'espère qu'ils finiront par dégager de la F1.
Ferrari aura surement pris la précaution de préciser contractuellement que toute critique envers leur PU sera proscrite faute d'une rupture à la charge des parvenus de RB. Et nous verrons alors qu'un cheval cabré et bien plus malin qu'un taureau ailé !
Il y a 49 mois
Profx
Profx :
cela pourrait etre amusant de voir rb sans moteur ...
mais ce serai par contre domage pour tr.
je trouve desolant et tres peu sportive l attitude de mercedes qui en leur refusant leur moteur , demontre qu ils ont peur de rb.
attention il ne faut pas perdre de vue que rb n est pas a la recherche d un moteur pour une ecurie mais pour deux ecuries
maintenant peut on imaginer que rb et tr ne soient a nouveau plus equipees du meme moteur ? pour quoi pas ...
Il y a 49 mois
chris_lo
chris_lo :
si rien ne les y oblige, on ne peut pas blâmer Mercedes et on sait qu'ils ont des pilotes à caser (Wehrlein et Ocon) alors peut-être qu'ils préfèrent fournir leur moteur à Lotus ou Manor dans ce but non ?

mais c'est vrai que ça fait genre on a tout de même un peu peur que RB nous titille, même en leur fournissant un moteur au "rabais"
Il y a 49 mois
Profx
Profx :
d autant plus qu un "vendeur de cannettes" ne peut pas leur faire la moindre ombre dans leur biz a eux ...
et bon faut se souvenir quand meme qu a chaque occasion toto se fend d un message comme de quoi ils veulent de la competition ...
Il y a 49 mois
BCG
BCG :
Mercedes n'a presque rien à gagner dans un deal avec RB. Images de marque de leurs deux produits sont tellement opposées que le public pourrait être dérouté. Ce serait le mariage de la carpe et du lapin. Plus globalement on a les partenaires que l'on choisit et surtout que l'on mérite. Aujourd'hui RB mérite-il Mercedes? Rien n'est moins sûr.
Il y a 49 mois
Supervroum
Supervroum :
Mercedes possède aussi un sponsoring avec MONSTER ENERGY, concurrent direct de RB niveau boissons , ça peut jouer également.
Il y a 49 mois
Profx
Profx :
apparement le bruit courre que ce serrai hamilton inself qui aurai poser une sorte de veto
mais dur de croire que mercedes se laisserai imposer un tel choix paar un pilote si ce choix n etait pas aussi le leur
Il y a 49 mois
ayenge
ayenge :
La décision de Mercedes de ne pas motoriser RedBull découle d'un bon sens et d'une totale lucidité ! Motoriser une écurie de second rang: OK mais un team du calibre de RedBull c'est peut-être se tirer une balle dans le pied car c'est un sacré challenger qui a pour lui le savoir-faire en matière de châssis.

Pour ce qui est de la rumeur d'un pseudo-veto de Lewis, faut pas rêver. Lewis est un employé de Mercedes, pas un actionnaire majoritaire ou encore un membre du directoire.... Cette pseudo rumeur découle simplement du fait que Lewis avait répondu par la négative à une question sur l'opportunité de motoriser RedBull... que ce n'était pas une bonne idée. Avis réaliste et lucide qui rejoint celui d Mercedes qui a du se tâter avant de prendre sa décision. La raison l'a emporté !

Et c'est tant pis pour RedBull qui n'a pas été tendre envers Renault. Elle n'a donc plus grand chose à se mettre sous la dent si ce n'est Ferrari mais ce n'est pas gagné non plus bien qu'un refus du constructeur Italien signifierait un retrait pur et simple de Redbull en F1.
Il y a 49 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.