> > > > La F1 lance son propre service de streaming live des courses

La F1 lance son propre service de streaming live des courses

Big bang dans le modèle de diffusion de la F1 : dès cette saison, la F1 va elle même diffuser les courses en direct sur son propre service de streaming sur Internet.

© Nico Rosberg - De gros changements dans la diffusion de la F1© Nico Rosberg - De gros changements dans la diffusion de la F1

Depuis des années, la F1 a bâti son modèle économique sur la vente des droits de diffusion aux télévisions. Devant l'inflation de ces coûts, de moins en moins de chaînes gratuites ont été en mesure de conserver ces droits et la F1 est progressivement passée sur des chaînes à péage, comme Canal+ en France. Cela a eu un impact direct sur l'audience totale du sport et donc sur les sommes que les équipes peuvent réclamer à leurs sponsors pour les faire apparaître sur leurs monoplaces.

Liberty Media a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de diffuser elle-même la F1 à travers sa propre plateforme, simplement nommée F1 TV. Ce service de streaming payant repose sur le même modèle que ce peut proposer une entreprise Netflix mais uniquement dédié aux catégories liées à la F1. En effet, afin de renforcer l'attractivité de ses courses de support pendant un week-end de course, ce service sera également disponible pour toutes les séances de F2, de GP3 et de Porsche Supercup.

Frank Arthofer, le directeur digital et des nouvelles activités, a ainsi déclaré : « Avec le lancement de F1 TV, nous allons lancer la construction de notre transformation digitale. Les produits d'abonnement de F1 TV sont clairement destinés à nos plus ardents fans. Même si nous cherchons à attirer une nouvelle audience, nous devons toujours fournir des produits et des expériences qui servent les fans plus avides de F1. »

La promesse-client de ce service est donc de pouvoir ravir les plus ardents fans du sport en leur offrant une expérience inédite et exclusive puisque les téléspectateurs pourront choisir directement quels pilotes suivre à travers la caméra embarquée. Il sera ainsi possible d'avoir la diffusion classique en haut de l'écran et en permanence une caméra embarquée de son pilote favori.

Toutes ces options ne pourront être offertes par les autres diffuseurs, ce qui est l'objectif affiché par Liberty Media : « Notre objectif avec F1 TV est simple : fournir le meilleur service possible aux fans pour vivre en direct les Grand Prix et leur offrir le meilleur service de streaming sportif au monde. »

Ce service ne sera pas disponible partout dans le monde mais va toucher de nombreux marchés importants, à commencer par la France. Cela va donc constituer une concurrence frontale avec l'offre de Canal+ puisque les prix annoncés, entre 8 et 12 dollars selon les marchés, sont bien inférieurs aux abonnements de la chaîne cryptée. Celle-ci sera d'autant plus concurrencée que quatre courses sont déjà prévues d'être en diffusion gratuite sur TF1.

Par contre, le succès de ce nouveau service pourrait être plus limité dans des pays comme l'Allemagne ou la Belgique, qui conservent une diffusion gratuite de toutes les courses. D'autres pays importants sont également prévus, comme les Etats-Unis, le Mexique, l'Autriche, la Hongrie et la majeure partie de l'Amérique latine.

En plus de ce changement dans le mode de diffusion, Liberty Media a également fait savoir qu'il allait faire également évoluer la façon dont étaient filmés les Grand Prix en positionnant les caméras beaucoup plus proches du sol pour renforcer l'effet de vitesse des voitures, comme cela peut se faire sur les ovales américains où des caméras sont incrustés dans le bitume pour voir passer les voitures à pleine vitesse.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Media, TV Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Flamaros
Flamaros :
Je trouve ca très intéressant dans le principe et je suis globalement pour un abonnement dédié plutôt qu'a l'achat d'un bouquet énorme sur-tarifé car pas intéressé du tout par le reste.
Apres comme tous les services de stream de ce genre pour les avoir sur la télé c'est moins évident.
Il y a aussi la question de la langue et des commentateurs, je reverrais d'avoir les commentaires de Canal+, j'adore Franck Montagny qui arrive a s'incruster quasiment partout pour nous montrer tous les secrets.
Il y a 6 mois
freddy
freddy :
idem enfin une bonne nouvelle dans le monde la f1
c est clair que canal+ est chère pour se qu il y a hors f1 et je ne parle pas des re diffusion
Il y a 6 mois
pignon
pignon :
Problème pour certains avec un streaming pas toujours régulier...
Canal à une offre C+ et C sport moins chère ...mais quasi 30 € tout de même
Il y a 6 mois
Nicolas
Nicolas :
Intéressant, il y avait eu des allusion à ce projet l'année dernière, avec des essais de diffusion des caméras embarquées et d'accès à certaines données d'infographie. Reste à voir les conditions techniques et commerciales.
Il faut déjà pouvoir disposer d'une connexion apte à la réception du streaming, ce qui n'est pas gagné pour tout le monde.
Ensuite, quelle est la formule de l'abonnement ? Celui qui ne s'intéresse qu'aux courses voudra certainement un abonnement flexible, qu'il pourra suspendre hors saison. Un autre pourrait ne vouloir utiliser le service que ponctuellement, lors d'un déplacement par exemple.

La visite du site officiel de la F1 montre l'aspect de la chose. Le choix du point de vue peut être amusant au début, mais je pense que beaucoup reviendront vite au format classique de visualisation car les réalisateurs font généralement un travail remarquable et le spectateur se voit servir les images sans rien faire. Passer son temps à pianoter pour regarder telle ou telle caméra risque surtout de distraire l'attention de la course.
Par contre, je trouverais assez intéressant de pouvoir accéder à la demande aux diverses infographies qui ne s'affichent à la TV que de temps en temps. Par exemple, pouvoir visualiser le circuit avec la position de chaque voiture pour identifier les luttes, et possiblement chercher une caméra embarquée.
J'aime bien aussi les comparatifs des paramètres des voitures de deux concurrents au même endroit (le summum étant la superposition d'images), ce serait bien de pouvoir appeler ça sur demande. L'offre envisagée n'indique pas le régime moteur, le rapport engagé, ni la vitesse.
Je crois qu'il était même question de proposer des paramètres jusqu'alors non diffusés, ou du moins seulement accessibles aux commentateurs, rien vu en ce sens pour F1 TV alors que c'est proposé par le service live timing de F1 Access.

Cette offre a du potentiel d'évolution, elle devrait au moins avoir un succès de curiosité, même si je devine un essoufflement assez rapide car j'imagine que beaucoup seront vite frustrés d'avoir raté une action parce qu'ils bidouillaient leur affichage.

Pour le commentaire, il est apparemment prévu 4 langues au choix, dont le français, à voir...
Pour comparer, les commentaires sur TF1 étaient ce qu'ils étaient, (je ne sais pas pour C+ que je ne regarde pas), ceux de RMC sont pas mal mais péniblement entrecoupés de pubs ou d'autres événements sportifs, insupportable.

Pour ceux qui peuvent suivre une diffusion directe en anglais, l'offre la plus complète actuellement est celle de Sky Sport F1, dont la diffusion commence bien avant la course et se finit bien après. Cette chaîne diffuse aussi les autres catégories, gratuitement, ce que les offres payantes ne sont pas foutues de faire...

Peut-être que F1 TV en obligera certains à se remettre en question et à développer leur diffusion, peut-être que certains reverront leur copie et comprendront que l'intérêt diminue pour eux.

Tout cela est-il de nature à faire remonter l'audience globale de la F1 ?
Rien n'est moins sûr: cela reste une option payante, même si elle est compétitive, et elle ne résoudra certainement pas le problème de l'exposition médiatique et publicitaire. En effet, dans ce modèle, les fans doivent aller chercher la F1 alors que c'est à la F1 de s'ouvrir aux fans en s'exposant gratuitement.
Comparées à une diffusion gratuite et facile d'accès, les offres payantes, fussent-elles parées de gadgets, resteront toujours en retrait et les relations équipes-sponsors n'en bénéficieront pas outre mesure.
Il y a 6 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.