> > > > Hamilton n'a "pas d'explication" sur son manque de rythme en Chine

Hamilton n'a "pas d'explication" sur son manque de rythme en Chine

Le Britannique s'élancera d'une modeste quatrième place demain à Shanghai, derrière les deux Ferrari et son propre équipier.

© Mercedes - Lewis Hamilton, perplexe après la séance qualificative© Mercedes - Lewis Hamilton, perplexe après la séance qualificative

Le contraste est plutôt saisissant. Rapide ce vendredi, Lewis Hamilton n'a pas su reproduire une telle performance ce samedi sur les pneumatiques ultra-tendres. Plus à l'aise avec les tendres lors de la Q2, le Britannique s'est fourvoyé en Q3. Déjà à plus de quatre dixièmes de la pole à l'issue du premier relais, le pilote #44 a manqué d'aisance sur les cinq kilomètres et demi du circuit international de Shanghai. Une dérive constatée notamment par une faute dans le sixième virage de son dernier essai, à la fin du premier secteur.

En retard, Hamilton a préféré avorter sa tentative en rentrant aux stands. Alors, où se situe la faiblesse de sa Mercedes ?
« La voiture était ok mais je n'ai pas de réponse à cela » a répondu le quadruple champion du monde aux journalistes à l'issue de la séance.

Quoi qu'il en soit, ses perspectives face à Ferrari pour la course ne sont guère plus lisibles :
« Je ne sais pas si nous pouvons les concurrencer, nous étions à une demi-seconde aujourd'hui ! Nous étions rapides la dernière fois (ndlr : à Bahreïn) mais ils nous ont bien contenus. Il fera un peu plus chaud demain donc ce sera pour nous un vrai challenge que de voir si nous pouvons les suivre.. »

De tels propos ont été corroborés par Toto Wolff, team principal de l'écurie :
« Nous ne nous attendions pas à ce que Ferrari soit si fort. Ils ont vraiment été costauds sur toute la journée. Nous devons réfléchir à notre niveau de performance. C'était piégeux, nous avons manqué de grip. Il y avait vraiment un problème de gestion des pneumatiques ici. Avec Bahrein, c'était un autre extrême de température !

Heureusement pour Hamilton, le profil de cette piste très large (14 mètres) peut lui venir en aide pour faire la différence face au clan rouge.
« Je pense que c'est l'une des trois meilleures pistes pour dépasser. Les Ferrari seront rapides en ligne droite donc ce sera intéressant de les affronter. »

Pour se faire, Lewis Hamilton devra miser sur un bon timing lors de son seul arrêt aux stands en course, tendance annoncée par les prévisionnistes de Pirelli.




Déclaration, Hamilton et Shanghai Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.