> > > > Gaëtan Paletou : l'interview d'un pilote 2.0

Gaëtan Paletou : l'interview d'un pilote 2.0

Depuis quelques temps le Sim Racing connaît un réel essor. Une expansion qui est due à l'augmentation de l'envergure et du nombre de compétitions. Mais le jeu vidéo commence à s'imposer comme une éventuelle passerelle vers le sport automobile.

© Gran Turismo - Paletou propulse sa carrière dans le sport automobile© Gran Turismo - Paletou propulse sa carrière dans le sport automobile

Gaëtan Paletou est probablement l'exemple même que le Sim Racing peut parfaitement faire office de tremplin vers une carrière dans le sport automobile. Diplômé de la GT Academy (compétition organisée par Nissan, PlayStation et Polyphony Digital qui offrait aux vainqueurs la possibilité de passer du jeu vidéo au réel), en 2014, le natif de Barzun a su retranscrire son talent virtuel dans le réel et avoir ainsi l'occasion de piloter en Endurance pour Nissan.

Motorsinside vous propose cette interview qui donnera sûrement foi à certains d'entre vous.

Comment avez-vous découvert Gran Turismo ?

«J'ai découvert GT comme tous les gosses qui aiment les voitures je suppose ! Quand on a 10 - 12 ans et qu'on aime les bagnoles on veut surtout les conduire ! C'était plus un jeu de passionné mais j'ai rapidement été très compétiteur depuis GT3 (Gran Turismo 3 ndlr) , je voulais absolument gagner les courses que je faisais avec mes potes.»

Avant de remporter la GT Academy, une carrière dans le sport automobile était-elle envisageable ?

«A vrai dire je n'y pensais même pas. Je ne connaissais pas trop le sport auto, je ne suivais pas spécialement à part la F1.
Pour moi, même avant le problème de budget, c'était surtout que je ne pensais pas avoir ce qu'il fallait pour devenir pilote.»

Quel est votre meilleur moment en sport automobile ?

«J'hésite entre deux. La fois où Darren Cox m'annonce que je vais faire les 24H du Mans était juste magique. Je n'y croyais pas. C'était totalement inattendu, entre deux camions lors d'une manche des Blancpain Endurance Series. Il y a même une vidéo où on me voit chialer quand il me dit ça ! C'était la 1ère fois que le programme GT Academy faisait courir un gagnant au Mans dès sa première année de compétition.
Le 2e moment c'est ma victoire au Grand Prix de Pau en 2017. Je suis né et j'habite à Pau. C'était ma 1ère course en ville et décrocher une victoire dès ma première fois c'était incroyable surtout avec toute ma famille et mes amis présents autour de moi. Les tours étaient longs, j'avais un problème sur ma voiture et je n'avais pas de frein arrière ! Heureusement j'ai pu garder l'avantage jusqu'au drapeau à damier.»

Votre pire souvenir ?

«J'en ai quelques-uns ! J'abandonne deux fois au Paul Ricard devant mon public en étant 1er sur des pannes mécaniques, cela a été dur à digérer. Mais le pire reste les 24H du Mans, on était 2e au moment où la voiture s'arrête sur un problème de batterie sauf que je n'avais pas encore pris le volant le moindre tour durant la course ...
En fait lors de ma saison 2015 avec Nissan j'ai abandonné 7 fois sur 14 courses à cause de problèmes mécaniques qui n'ont rien à voir avec le pilotage...»

Vous comptez reprendre le sim racing compétitif ?

«Pour le Sim Racing, en effet je joue toujours de temps en temps. Plus par plaisir que par pure compétition (même si on aime toujours gagner). Cela dit un projet est dans les tuyaux mais je ne peux encore rien confirmer !»

Pour finir, quelle est la différence entre le réel et le virtuel ?

«La seule différence c'est les forces G !»


Interview, Jeux vidéo Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Pour préciser son engagement au Mans 2015, il s'agissait d'une Gibson à moteur Nissan (LMP2), Greaves motorsport partagée avec Gary Hirsch et Jon Lancaster et non l'éphémère Nissan GT-RLM Nismo à moteur avant (LMP1) dont la course fût franchement pitoyable.
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.