> > > > ePrix de Rome : Présentation et enjeux

ePrix de Rome : Présentation et enjeux

Comme tous les chemins y mènent, la Formule E a décidé d’y faire étape pour disputer le premier ePrix de Rome de l’histoire de la cité antique. MotorsInside vous livre les enjeux de cette course, plante le décor et vous donne les dernières infos à retenir.

© Formula E - Les pilotes sont prêts à en découdre dans l'arène Romaine© Formula E - Les pilotes sont prêts à en découdre dans l'arène Romaine

La légion Techeetah et le centurion Vergne prêts à livrer bataille

Le leader du championnat se nomme toujours Jean-Éric Vergne. Après déjà deux victoires cette saison, dont la dernière a été décrochée au prix d’un duel épique face à Lucas Di Grassi à Punta del Este, le Français aura une seule intention dans les rues de Rome, l’emporter ou tout du moins engranger de nouveaux gros points pour consolider sa position.

Felix Rosenqvist possède toujours une maigre marge de trois points sur Sam Bird pour la seconde place du classement. Le Suédois a perdu une grande partie de son avance lors de la dernière course où il n’est parvenu qu’à prendre la cinquième place, alors que le Britannique de DS Virgin a pris la dernière place du podium, confirmant sa grande régularité désormais habituelle.

Pour Sébastien Buemi, il faudra rapidement se remettre en selle après la grosse déception du dernier ePrix qui a vu le pilote Suisse abandonner suite à une erreur de pilotage, brisant au passage une suspension arrière. Bien qu’il soit désormais distancé de plus d’une vingtaine de points des pilotes précités, le leader de Renault e-dams va devoir reprendre sa marche en avant pour conserver une infime chance de décrocher une seconde couronne de champion.

Concernant le pilote Jaguar Nelson Piquet, c’est la séance qualificative qui aura gâchée son dernier week-end, puisque l’ancien pilote de F1 avait subi un gros accident contre un mur Uruguayen. Cela le condamnant aux dernières places sur la grille (quinzième place) et un abandon malheureux en course. Nul doute qu’il réussira à redresser la barre mais ses derniers espoirs de titre semblent s’être malheureusement envolés.

Pour conclure sur les enjeux de cette course, intéressons-nous maintenant au cas du champion en titre Lucas Di Grassi, qui est enfin parvenu à marquer de gros points à Punta del Este avec une deuxième place convaincante qui aurait pu aisément se transformer en victoire. Cela lui a permis de remonter à la dixième place du championnat, élevant son débours sur la tête de 88 points tout de même. Même s’il n’a plus aucun espoir de titre, la prochaine course romaine, si elle se déroule sans accroc, devrait lui permettre de reprendre confiance en lui mais surtout en sa monoplace.

La cité éternelle passe à l’électrique

Le circuit romain qui mesure 2,84 kilomètres et comporte 21 virages sera implanté au cœur du quartier résidentiel de l'Esposizione Universale di Roma. Le tracé qui sera l’un des plus longs du calendrier empruntera comme ligne de départ arrivé, l’avenue la plus longue d’Italie prénommée Via Cristoforo Colombo. Les monoplaces passeront ensuite autour de l’Obelisco di Marconi (datant des Jeux Olympiques de 1960) et du Colosseo Quadrato (ou palais de la civilisation).

Pour plus de détails sur le tracé dans les rues de la ville jumelée à Paris, voici une illustration en vidéo :



Les dernières informations à retenir

Détail amusant, le petit monde de la Formule E profite de son passage à Rome pour rencontrer...le Pape François. Ce n'est pas tous les jours que des pilotes de courses reçoivent la bénédiction du souverain pontife !



Tom Dillmann devrait remplacer Edoardo Mortara pour l’ePrix de Berlin :

Le pilote Français Tom Dillmann devrait être choisi pour remplacer Edoardo Mortara au moins pour la course de Berlin, mais aussi éventuellement pour la dernière manche de New York comportant deux courses. Le pilote titulaire Venturi étend occupé en DTM sur le Lausitzring pour la manche Allemande de Formule E et à Zandvoort pour la manche new-yorkaise. L’alsacien de 28 ans, champion de Formule V8 3.5 2016 a déjà disputé sept courses dans la discipline la saison dernière pour Venturi. Dillmann a aussi effectué des essais privés avec l’écurie à plusieurs reprises et a d’ailleurs participé aux essais de Monteblanco. Le programme du pilote pourrait être complété par une participation au championnat du monde d’endurance avec ByKolles Racing dans la catégorie LMP1. Les deux autres candidats sérieux au baquet étaient Stéphane Sarrazin et James Rossiter. Mais, le Français a signé un contrat avec DS pour effectuer les tests de sa voiture de l’an prochain. Le Britannique n’étant pas disponible pour l’ePrix de Berlin à cause de son programme en Super GT Japonaise et ne pourra pas être désigné comme remplaçant de Mortara puisque seul trois pilotes peuvent courir pour chaque écurie par saison.

Quelques informations concernant les deux jours de tests à Monteblanco :

Deux jours d’essais étaient organisés sur le circuit de Monteblanco en Espagne, le 26 le 28 mars. Bien que le déroulement de ces essais était placé sous le signe de la confidentialité, certaines informations ont filtré. Tout d’abord, plusieurs pilotes restés anonymes ont révélé que le halo ne représentait pas une gêne importante pour la vision de la piste. Même chose pour les carénages autour des roues qui le gênent que très peu la vision. Les sept constructeurs Audi, DS, Jaguar, Mahindra, Nissan, Penske et Venturi étaient bien présents sur les deux jours avec pas moins de 2000 kilomètres de roulage cumulés. La journée du lundi était comme prévu tourné vers beaucoup de travail pour se familiariser avec le fonctionnement des monoplaces et de leurs différents systèmes.


Sachez que la piste comportait deux chicanes de la ligne droite de départ arrivé, ce qui donnait des temps au tour évalués autour de la minute une. Concernant les sensations de pilotage, les pilotes interrogés se sont montrés enthousiastes concernant le gain de puissance et les différents modes moteurs. Du côté des équipes, le refroidissement de la nouvelle génération de batteries s’est montré satisfaisant, les pièces standard fournies par les différents manufacturiers ont aussi donné satisfaction. Concernant les pneus, les nouvelles monoplaces étaient équipées de la deuxième génération de gommes Michelin, sans des différences notables, sur une piste pourtant très abrasive.

Pour conclure, la journée de mercredi a vu les équipes se concentrer sur des longs relais et sur des tests de départ arrêté au bout de la ligne des stands. Deux équipes ont peu roulé et certaines étaient équipées de capteurs qui ne sont pas autorisés en course pour collecter des données cruciales.

Venturi crée son académie pour jeunes pilotes :

La structure monégasque dirigée par Gildo Pastor a décidé de lancer son académie pour jeunes pilotes dédiée au sport automobile électrique. L’objectif de cette structure est clairement de former ses futurs pilotes de Formule E. Les huit premiers membres choisis proviennent de différents milieux. D’abord il y a deux pilotes de karting Louis Iglesias âgé de 9 ans et Benjamin Cartery de 14 ans. Puis, deux pilotes de F4 France Pierre-Louis Chovet, 16 ans ainsi que le frère de Charles Leclerc, Arthur Leclerc qui a lui 17 ans. Venturi a aussi choisi trois pilotes e-Sports, Maxime Pain qui a 21 ans, Kevin Leaune 29 ans et Gaétan Goarant âgé de 29 ans. Le dernier membre de l’académie n’est autre que le Français de 19 ans Dorian Boccolacci qui pilotera l’année prochaine pour une deuxième saison en GP3.

Le programme TV

La Formule E étant de retour en Europe à des horaires dépourvus de grands décalages. Vous aurez trois moyens de suivre l’épreuve. Tout d’abord sur Canal+ Sport où la séance qualificative débutera à 11 heures 55 et à 15 heures 50 pour la course. Vous aurez aussi la possibilité de suivre gratuitement la course sur la TNT et la chaine C8 à partir de 15 heures 55. Puis enfin, via la chaîne Eurosport qui diffusera quant à elle les qualifications à midi et la course à 16 heures


Formula E, Preview et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.