Cadillac prêt à relever le défi au Mans en 2023

Quelques jours à peine après le baisser de rideau de la 89ème édition de la classique mancelle, Cadillac officialise sa venue dans la Sarthe en 2023.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Cadillac dispose maintenant d'un an et demi pour développer sa nouvelle LMDh-V.R
© Cadillac / Cadillac dispose maintenant d'un an et demi pour développer sa nouvelle LMDh-V.R

General Motors retente sa chance 21 ans après


La dernière fois que nous avons vu une Cadillac prétendre à la victoire dans la Sarthe, c’était en 2002. Les belles américaines étaient alors des prototypes ouverts, architecture encore très en vogue à l’époque, et n’avaient pas pu barrer la route à l’ogre Audi, auteur d’un triplé cette année-là. Disposant d'un châssis ne parvenant pas à rivaliser avec les productions européennes, la meilleure représentante du Team Cadillac avait franchi la ligne d’arrivée en 9ème position.
Même si nous n’avons pas aperçu de Cadillac au Mans depuis plus de 20 ans, les bolides américains n’ont cessé de se perfectionner outre-Atlantique. Si le groupe GM était représenté par Chevrolet/Corvette en Daytona Prototypes (DP) jusqu’à 2016, Cadillac fait son retour dans la catégorie reine de l’endurance Nord-Américaine (championnat IMSA) en 2017 avec l’avènement de la catégorie Daytona Prototype International (DPi). Et le sucès est immédiat : face à une concurrence composée de prototypes Nissan et Mazda au développement moins avancé, les Cadillac DPi-V.R enchaînent les victoires. En témoignent leurs 2 titres d’affilée en IMSA (2017, 2018) ou encore leurs 4 victoires consécutives aux 24 heures de Daytona (2017, 2018, 2019, 2020). Si leur domination s’érode avec le temps et une concurrence toujours plus affutée, l’arrivée d’Acura en DPi n’y étant pas étrangère, les belles américaines ne cessent de jouer aux avant-postes encore aujourd'hui.

Une voiture américaine aux accents italiens


Comme son nom l’indique, le nouveau prototype Cadillac baptisé « LMDh-V.R » sera conçu en se pliant aux exigences de la règlementation technique LMDh, nouvelle catégorie-reine de l’endurance Nord-Américaine à compter de 2023. Si l’excellent travail abattu par l’ACO et l’IMSA vont permettre aux LMDh de courir en WEC dès 2022 (et aux Hypercars de courir en IMSA à partir de 2023) grâce à la Balance de Performance (BoP), il n’en reste pas moins que la conception d’une telle auto diffère de celle d’une Hypercar. En effet, tout comme c’était déjà le cas pour les DPi à partir de 2017, les LMDh sont basées sur un châssis LMP2, tandis que le système hybride est standardisé et commun à toutes les voitures de la catégorie.

Déjà cette saison, la Cadillac DPi-V.R #1 du Chip Ganassi Racing arbore une livrée presque officielle.
©Cadillac / Déjà cette saison, la Cadillac DPi-V.R #1 du Chip Ganassi Racing arbore une livrée presque officielle.

Dans le cas de Cadillac, le partenaire châssis choisi est Dallara. Cela n'a rien de surprenant puisque la DPi-V.R était déjà basée sur la Dallara P217 de LMP2. Au vu des résultats obtenus par l’association en IMSA ces dernières années, on peut s’attendre à des résultats de premier rang en LMDh également. L’exploitation des autos sera confiée aux deux équipes portant déjà haut les couleurs du constructeur originaire de Détroit en DPi : Action Express Racing et Chip Ganassi Racing.

Vivement 2023


Avec l’officialisation de l’arrivée de Cadillac aux 24h du Mans en 2023, le contingent de concurrents attendus en catégorie reine fait rêver. En plus de Toyota et Glickenhaus, engagés dès cette année en WEC, Peugeot et By Kolles rejoindront théoriquement le championnat dès 2022. Pour 2023, les constructeurs semblent s’être donnés le mot puisque ce ne sont pas moins de 4 nouvelles marques qui s’attaqueront à la plus grande course d’endurance au monde: Porsche, Audi, Ferrari et Cadillac. Acura et BMW pourraient également décider de se joindre à la fête avec leur prototype LMDh. L’édition du centenaire s’annonce d’ores et déjà épique.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités WEC

    Toutes les actualités WEC
    Top