> > > > Caterham F1 : Des biens ont été saisis à Leafield

Caterham F1 : Des biens ont été saisis à Leafield

En proie à des difficultés financières et à quelques jours du Grand Prix du Japon, l’écurie Caterham a fait face à une saisie de biens effectuée à son siège de Leafield, au Royaume-Uni.

© L. Lefebvre / MotorsInside - Fin de la partie pour Caterham ?© L. Lefebvre / MotorsInside - Fin de la partie pour Caterham ?

Après la parution de rumeurs, ce mercredi après-midi, sur la visite d'huissiers, l’équipe Caterham a publié dans la soirée un communiqué condamnant « des rumeurs injustifiées et infondées concernant des actions contre 1MRT, [...] propriétaire de Caterham F1 » tout en indiquant qu'« une action avait été intentée [mercredi] contre une entreprise sous-traitante de 1MRT. Cette entreprise n’est pas la propriété de 1MRT et n’a aucune influence sur la participation de Caterham F1. Contrairement à des rumeurs incontrôlées, toutes les opérations sont actuellement en course à Leafield et l’équipe de course effectue ses préparations au Japon ».

Une source proche de l’équipe, souhaitant rester anonyme, a indiqué à Reuters, par téléphone, que des huissiers avaient effectivement visité l’usine de Caterham, tout en précisant qu’il ne s’agissait pas de la première fois et que les installations ou les serveurs informatiques n’avaient pas été fermés : « Toutes ces inepties n’ont rien à voir avec l’équipe de Formule 1… c’est à 100% non lié à l’équipe de F1 ou à aucune entreprise ou filiale de l’équipe de F1. »

Cependant, une liste de biens saisis a été publiée sur le site Internet d'agents d'exécution auprès de la Haute Court de justice d'Angleterre et du Pays de Galle, The Sheriffs Office. Y figurent un Caterham de 2013 servant pour les tests, des pièces pour la Caterham de 2014 (qui étaient prévues pour le GP du Japon), un simulateur, des volants, des roues, de l'équipement d’usinage, des « souvenirs de Caterham et Lotus F1 [ancien nom de Caterham, ndlr] », de l’équipement pour la voie des stands (crics, pompes, starters), des télévisions, des écrans et d’autres biens et équipements. Le communiqué précise « que les biens ont été saisis à Leafield […] et sont conservés en sécurité » et qu’ils seront « vendus durant une vente aux enchères » à la mi-octobre.

L’écurie Caterham a changé de propriétaire au mois de juillet quand Tony Fernandes a revendu sa structure à un club d’investisseurs venus de Suisse et du Moyen-Orient. Manfredi Ravetto, le directeur actuel de l’écurie, a récemment expliqué pour Autosport que la précédente direction avait laissé des « surprises » derrière elle : « Dans cette équipe, les surprises ne cessent jamais. Si nous continuons d’avoir 10 surprises par jour, alors nous devrons continuer de produire 10 miracles par jour. Donc, ma préoccupation est ce qui se passera quand nous serons à court de miracles. »

Les jours prochains diront si Caterham peut encore croire aux miracles.


Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Affaire bien délicate s'il en est. Difficile de trier entre le vrai, le vraisemblable, le supposé et le faux, surtout sans pouvoir soulever une épaisse couche d'intox.

A priori, tout n'a pas été saisi et le fonctionnement de l'équipe de F1 ne semble que partiellement affecté. Bien sûr, il aurait été possible de saisir le matériel en plein paddock - cela s'est déjà produit. Donc, j'en déduis (prudemment) qu'il ne s'agit pas forcément d'un "gros" créancier.

Par contre, il y a une contradiction apparente dans les déclarations : L'une assure que les difficultés ne sont pas liées à l'écurie quand Ravetto parle de "surprises" laissées par les précédents propriétaires. Qu'ont-ils acquis ? Une écurie de F1 seule ou un groupe industriel et financier aux affaires imbriquées et embrouillées à souhait ?
Il y a 63 mois
chris_lo
chris_lo :
ce que je me demande, c'est pourquoi racheter une équipe de F1 cet Été pour la laisser faire faillite 6 mois plus tard (car grosso modo, c'est ce qui va arriver bientôt)

les mecs étaient à ce point naïfs pour croire que les choses allaient s'arranger comme par magie ? et surtout sans rien investir d'autre ? On sait très bien qu'en F1 il faut prendre des risques, que ça demande des financements opérationnels importants. Je peux pas croire qu'ils ont lâché des dizaines de millions sans réfléchir un minimum...
Il y a 63 mois
Profx
Profx :
je me suis souvent moquer d eux en les appellant catherpillar...
mais ca agace de voir une ecurie quitter le grand cirque de la f1
esperont qu il n en sera rien et qu on les retrouvera l an prochain fidele au poste

ce qui c est peutetre passé dans ce cas ci , c est qu il y aurai eu pas mal d impayé et de dettes qui trainaient et qui auraient apparement ete occultee...
alors bon si t arrive avec un budget de 100 m d euro ( par exemple)tu prevois 50 m d euro pour l achat de l ecurie , et que t en as prevu 20 pour mettre a jours la compta , le reste devant servir a "developer" la voiture et preparer l annee prochaine
mais que tu t apercois qu en fait les dettes depassais largement les actifs .... faut que tes actionnaires accepte de ralonger encore des m d euro juste pour "rester vivant" et ce n est pas si evident que cela a reussir
l alberts la qui a file en douce , c etait lui qui avait mene la negociation non ? ptre qu on lui aura montrer la porte au vu du trou abyssal qu il n avait pas vu ou pas expliqué ...
le fait qu on lui ai laisse la possibilite de demissioné etant peutetre simplement pour evité d alarmer les partenaires
parce que quand le bateau prend l eau personne n as vraiment envie de monter a son bord

l autre jour quand j ai vu l article sur les 3 ecuries moribondes d apres la redac , je me suis dit :
attention , si ces infos commencent a etre trop publiee cela pourrai tuer ces ecuries en moins de deux .
l'attaque des huissiers ;) semble bien me donner raison.
ont a une creance , on pense que la boite est assez solide pour tenir , on patiente , et hop les infos sortent comme de quoi , on est loin d etre solide et cela donne le signal de la curee chacun se depeche d intervenir avant qu il ne soit trop tard ( que les autres ai pris ce qui avait de la valeur)
Il y a 63 mois
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
.............c'est foutu ! de plus Renault attend toujours son chèque !
Il y a 63 mois
chris_lo
chris_lo :
@ Profx : oui y'a sûrement les dettes qui couraient, mais je peux pas croire que tu te lances dans un rachat de ce type sans vérifier avant la compta... on parle tout de même d'une écurie de F1 avec des budgets et des coûts chiffrables en millions.

si y'avait entourloupe, ils auraient déjà attaqué Tony Fernandes je pense, et là ce n'est pas le cas. Donc pour moi, le mystère reste entier concernant ses "investisseurs" arabo-suisses et leurs réels intentions s'ils laissent l'écurie partir en morceau. En plus, ils ont bien vu qu'elle était dernière cette Saison et à la peine depuis 6 mois face aux concurrents.

sinon pour Marussia F1, au moins eux ne traînent pas de dette (épongée par Marussia Motors avant la faillite), donc on peut penser qu'il y a un espoir pour eux... au moins en 2015 :D
Il y a 63 mois
alpi
alpi :
@ chris_lo,

"je peux pas croire que tu te lances dans un rachat de ce type sans vérifier avant la compta... " Bien évidemment que tu as raison ! Il faut ne rien connaitre au domaine des affaires pour croire qu'on achète une société, quelle qu'elle soit, sans connaitre le bilan exact, vérifié et certifié par un ou des commissaires au compte ! On ne se réveille pas un beau matin de fin d'été en découvrant que le vendeur a caché des dettes sous le tapis ! Si cela arrive, c'est un délit et la victime ne se laisse pas faire. Un peu de sérieux quand même.

J'en ai parlé il y a quelques jours, la seule raison qui peut pousser un investisseur dans l'"aventure" Caterham et éventuellement mettre la clé sous la porte 6 mois plus tard est une opération dont la mafia de la F1 et Tonton Benie ont le secret. mais ne vous inquiétez pas pour les propriétaires actuels de Caterham. Ils font certainement les choses en conscience et bénéficieront d'un renvoi d'ascenseur en F1 ou ailleurs ama.
Il y a 63 mois
Profx
Profx :
erreur alpi la victime peut se laisser faire en apparence du moins , ou au moins le temps de reussir a sauver sa tete
car qui voudrai soit racheter soit sponsorise une ecurie qui serai sur le point de deposer le bilan ?
alors que si l acheteur victime reussi a passer le mauvais cap , il peut esperer se refaire apres.
de plus une enquete pour prouver cette "escroquerie" bloquerai totalement l entreprise pendant un certain temps. et n oubliez pas ceci : en cas de non participation a une course l ecurie devrai verser des sommes astronomique en penalité .

un mecene magique qui irai faire le tour des creanciers et qui optiendrai d eux des delais mais qui racheterai a tres tres bas prix les parts de la boite
style un bernand tapis a sa grande epoque
helas ils sont tres (trop) rare ceux la
Il y a 63 mois
alpi
alpi :
@ Profx,

Votre explication, des plus alambiquée et surréaliste (à ce niveau c'est du grand art !), ne tient pas la route une seule seconde : "sauver sa tete " consisterait pour les nouveaux actionnaires de Caterham en cas de tromperie sur l'état financier (improbable) de l'écurie au moment du rachat à attaquer Fernandes pour récupérer l'intégralité de leurs billes plus des dommages et intérêts pour le préjudice subi.

"un mecene magique" : apparemment vous croyez aux contes de fées. C'est bien... mais pour une discussion constructive il serait préférable de rester dans le monde réel et éviter de parler des elfes, des sirènes et des centaures ama ! ^^
Il y a 63 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.