> > > > Force India et Sauber retirent leur plainte auprès de l'Union Européenne

Force India et Sauber retirent leur plainte auprès de l'Union Européenne

Les écuries Sauber et Force India ont décidé communément d’abandonner leur plainte déposée en 2015 auprès de la Commission européenne.

© McLaren - La situation s’apaise avec les petites structures  © McLaren - La situation s’apaise avec les petites structures

Les équipes indépendantes Force India et Sauber avait formulé en septembre 2015 une plainte destinée à la Commission des compétitions qui officie auprès de la Commission Européenne. Les deux structures estimant que la répartition des revenus et la gouvernance de la Formule 1 étaient déloyales et illégales. L’introduction de cette procédure avait fait suite à une volonté de la Commission Européenne de se pencher sur la gestion du championnat mais attendait une action des équipes.

Actuellement les équipes Ferrari, Red Bull, Mercedes, McLaren et Williams reçoivent des primes fixes en vertu de leur statut d’écuries historiques indépendamment de leur position au championnat. Cette fraction des droits commerciaux n’étant pas redistribuée aux autres équipes.

La gouvernance de la F1 a quelque peu changé depuis l’an dernier et le rachat par Liberty Media. En effet, les nouveaux propriétaires semblent avoir la volonté de créer un environnement plus équitable au sein du championnat. Cela passera obligatoirement par une renégociation des accords commerciaux qui prendront fin à l’horizon 2020.

Cette nouvelle donne a convaincu l’écurie helvétique et britannique d’abandonner définitivement leur plainte auprès de l’institution exécutive de l’Union Européenne.

C’est ce qu’ont annoncé les deux équipes dans une déclaration commune : « Nous avons décidé de retirer la plainte que nous avions déposée auprès de la Commission européenne en 2015 au sujet des pratiques anticoncurrentielles en Formule 1. »

La déclaration explique d’ailleurs ce qui a motivé l’abandon de cette plainte : « Nous avons été encouragés par le dialogue instauré à la suite de la nomination de Chase Carey en tant que Président-directeur général du détenteur des droits commerciaux de la Formule 1 et de sa nouvelle équipe de direction. Leur approche a introduit une nouvelle culture de transparence dans le sport et illustre leur volonté de débattre de questions fondamentales telles que la distribution des primes, le contrôle des coûts et la réglementation moteur. »

Les équipes concluent leur déclaration en estimant que leurs préoccupations sont toujours justifiées mais que la voie du dialogue est désormais privilégiée : « Nous sommes heureux et rassurés par l'approche de négociation impartiale et équitable adoptée par la nouvelle direction de la Formule 1 vis-à-vis de toutes les équipes et de leurs enjeux. Bien que les préoccupations qui ont mené à la plainte étaient pleinement justifiées, nous croyons que cette nouvelle approche fournit le degré nécessaire d'assurance que nos préoccupations seront examinées objectivement, et nous préférons résoudre les problèmes auxquels fait face le sport par le dialogue plutôt que par un différend juridique. Nous voulons soutenir ce processus transformationnel dans la Formule 1 et avons donc décidé de retirer notre plainte avec effet immédiat. »


Politique, Force India et Sauber F1 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
AP01
AP01 :
Trop drôle ! Alors qu'il n'y a absolument rien de nouveau concernant cette répartition, voilà que ces 2 écuries retirent leur plainte ?! Bon, Sauber est devenu un vassal de Ferrari en attendant un rachat pur et simple par le Alfa Roméon filiale du même groupe que Ferrari qui bénéficie d'arrangements financiers honteux et parfaitement anti-concurrentiels.
Pour Force India, on a du leur tordre le bras d'une façon ou d'une autre. La F1 dans toute sa splendeur...

Reste que la commission européenne pourrait se saisir elle-même du dossier je pense. Mais, si c'est le cas, elle ne le fera pas. Tout ce beau monde mange dans la même gamelle du fric et de la manipulation des peuples.
Circulez, y'a (plus) rien à voir !
Il y a 23 jours
Elf1
Elf1 :
La plainte date de 2015 dans l'époque Ecclestone. Moi, je vois deux choses, c'est qu'en deux ans, elle a servi à rien et a du couter cher en frais d'avocats. Et puis maintenant c'est Liberty Média depuis l'année dernière qui promet de revoir le problème. Alors, je vois pas pourquoi Sauber et Force India prolongeraient une procédure qui n'était pas a l'origine contre LM surtout qu'ils pourront toujours en faire une autre si les nouveaux accords sont trop injustes.
Il y a 22 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.